Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Au théâtre de Poche: une éblouissante mise en scène de Violence and Son

Violence and Son

De Gary Owen | Du 6 au 21 janvier 2023 | Création  Au Théâtre de Poche ( Bruxelles) 

Et à l'Eden Charleroi du 24 au 27 janvier 2023

Violence &Son: Violence c’est le surnom du père, le fils c’est Liam.

 Rembobinons: l’adolescent tourmenté vient de perdre sa mère dont il a dû quitter la maison pour déménager dans les Valleys, ancien bassin minier pourri du pays de Galles pour rejoindre Rick, ce père qu’il ne connaît pas.

Il va découvrir avec stupeur un être truculent, pétri du machisme et de gouaille. Bienvenue dans la vulgarité des gestes et du langage. Avec sa copine sauce piquante, ils illustrent à merveille les soubresauts de la violence domestique et d’une sexualité brûlante.

N’empêche, le point de vue que défend ardemment l’auteur, Gary Owen, est que le machisme se transmet inévitablement de générations en générations.  Le transfert se fait même d’un père  survolté vers un fils ultra timide et réservé. Imaginez le comédien en chemise jaune passé et en pantalon aubergine, assortis aux trois portes et murailles mobiles qui constituent le décor. Ah ! J’oubliais ; un nœud pap ! Et un père explosif, en chemise ouverte et jeans que l’on verrait bien comme tenancier de pub.  

La traduction est un chef d’œuvre de la langue brutale et elliptique  actuelle. Il faut d’ailleurs   un peu de temps pour s’y habituer: rythme hystérique, vocabulaire grossier, phrases inachevées. Mais passé l’électrochoc du début des échanges, on entre progressivement dans une tension émotionnelle hallucinante.

Le jeune Liam inexpérimenté  a donc ramené chez lui une donzelle à la jupe de la taille d’une ceinture, qui minaude tant et plus, tout en ne cessant pas d’évoquer un petit ami qu’elle rêve de quitter. Il est assez vite clair qu’elle mène le jeu.  Son invitation à la danse est à peine voilée, tandis que Gary Owen organise méthodiquement son champ de mine.

La comédie hystérique du début s’estompe peu à peu pour faire place à un crescendo dramatique aboutissant á la condamnation de Liam lorsqu’il osera suivre les conseils de son paternel. Gary Owen a réussi le tour de force de transformer un vulnérable jeune homme aux abois en un Don Juan  abuseur, c’est du moins  la version de la fille.

Mais n’est-ce pas lui qui aurait  été piégé en toute bonne foi?  Oublions donc la perpétuelle  cette triste excuse invoquée par les violeurs de tout poil qui assure que le « non » des filles est le plus souvent un « oui » ou un « encore » déguisé !  l y a eu certes un malentendu, au propre comme au figuré. Et en dépit de Gary Owen, qui veut prouver que la gent masculine est coupable à tous les coups, le Liam en question, qui n’a connu des femmes que sa défunte et misérable mère, est finalement une proie de choix pour des tribunaux tolérance zéro de la séduction.

 

 Mais en définitive il  faut surtout  admirer l’énergie impressionnante des quatre personnages incarnés par un quatuor d’excellence : Adrien De Biasi, Léone François, Jean-Luc Couchard, et … Magali Pignlaut dans une éblouissante mise en scène de Jean-Michel Van Den EEyde.

 

 

 De Gary Owen
 Traduction Kelly Rivière
 Mise en scène Jean-Michel Van den Eeyden
 Assistante à la mise en scène Béatrice Wegnez
 Avec Adrien De Biasi, Jean-Luc Couchard, Léone François et Magali Pinglaut
 Création lumières Antoine Van Agt, accompagné de Maximilien Westerlinck
 Création sonore Julie Rens
 Dramaturgie Anne-Sophie Sterck
 Scénographie Sofia Dilinos
 Costumes Sandra Rondeau

Une coproduction du Théâtre de Poche, du Théâtre de l’Ancre de Charleroi

 

Vues : 20

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

    Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2023   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation