Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Partenariat . Peinture de Danielle Davin "L'arbre de la connaissance . Texte de Suzel Swinnen

Dans le jardin d’ Eden, un arbre mystérieux
Fut planté pour tenter les premiers amoureux :
Symbole de la conscience et du bien, et du mal,
Manger un de ses fruits leur serait donc fatal...

Le serpent révéla qu'un Dieu était jaloux ;
L’amour qu’ils se portaient les rendraient éternels.
L’être humain abuserait du savoir, et surtout...
Éviterait aussi la faute originelle !

Et c’est ainsi qu’ils furent, des femmes, comme des hommes
Pour rire, chanter, danser, tout en croquant la pomme :
Souvenirs des étreintes à nulles autres pareilles,
Des mots que l’on murmure, des corps qui se réveillent...

Le temps n’existe plus, aux cheveux poivre et sel,
S’enchevêtrent les mains, les lèvres au goût de miel.
Les morsures du temps épargnent ceux qui s’aiment ;
Et refuser d’y croire, est là... le vrai blasphème !

Suzel Swinnen

Bonsoir, Danielle ; j'adore votre peinture qui fait rêver

J'aime beaucoup votre évocation de l'union intérieure du yin & du yang afin de réunifier, quelle que soit la forme incarnée, & potentiellement pour rencontrer en réelle affinité.

Les souvenirs de mes gréco-latines reviennent à la surface ! Platon racontait que lors de la création, chaque humain était en même temps un homme et une femme : il avait quatre bras, quatre jambes, deux têtes tournées l’une vers l’autre se regardant passionnément comme de jeunes amants. Leur amour leur donnait tant de force et d’audace, qu’un jour les divinités en prirent ombrage et eurent peur de se voir supplantées par de simples mortels Alors, les Dieux jaloux les séparèrent, et chacun se retrouva avec seulement deux bras, deux jambes et une tête … À partir de cet instant, ils cherchèrent l’âme sœur qu’ils avaient perdue. Dès qu’ils la retrouvaient, ils récupéraient une énergie qui leur permettaient de résister à toutes les épreuves … Ils redevenaient invulnérables, follement heureux, comme au premier jour et s’appelaient « ma bien-aimée moitié ».

Je dois être restée vraiment très romantique...  !

Suzel

Vues : 57

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 2 mai 2021 à 18:22

Un arbre de la Connaissance et un arbre de Vie, nus nous rejoignons grâce à Suzel, chère Danielle ♥

Commentaire de Danielle Davin le 2 mai 2021 à 18:21

Super ! J'apprécie vraiment ce partenariat & les partages de Liliane, Gody & Michel. Merci !

Commentaire de Suzel Swinnen le 30 avril 2021 à 14:43

Merci Michel pour tes commentaires judicieux et bienveillants.

Commentaire de Lansardière Michel le 30 avril 2021 à 14:02

Une onde qui vous parcourt, une musique intérieure, regards bienveillants, introspectifs.

" Si vous tournez votre lumière vers l'intérieur, vous y découvrirez le secret précieux qui est en vous." (Huinéng)

Commentaire de Suzel Swinnen le 27 avril 2021 à 21:07

merci, mr Paul, merci Liliane, merci Adyne

Commentaire de Gohy Adyne le 27 avril 2021 à 15:21

Très finement réalisée avec des tons sublimes a inspiré un magnifique poème très bien adapté !

Bravo aux deux artistes

Adyne


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 27 avril 2021 à 12:03

Et heureusement !

Beau texte, Suzel, et bon choix de peinture !

Danielle a le don pour susciter les partenariats.

Amitiés à toutes les deux .

 

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation