Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Floriane S. (11)

22/03/2016

Évidemment quand on base son projet sur le sens de la vie, ce genre d'événements abrutissants de violence fait quelques dégâts à la motivation. À quoi bon, pour quoi faire, ca sert à quoi de...

Se rerendre compte - sans pouvoir encore s'en forger une arme - qu'on n'est qu'une petite personne dans un monde trop grand, trop rempli, trop maltraité, dans une société dont l'évolution vous échappe, dans un univers mystérieux, se sentir minuscule à nouveau et ne plus se voir, ne plus se…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 23 mars 2016 à 15:00 — Pas de commentaire

14/11/15

 

Hier j'passais une bonne soirée, chez moi avec ma mère

On regardait Vice-Versa, prises dans un autre univers

Quand elle est partie dormir et qu'on s'est dit bonne nuit

Au coin du feu j'ai profité des petites choses de la vie

 

J'ai un peu joué à Candy Crush comme si de rien n'était

A des milliards d'années-lumière de la réalité

Je parle avec mon frère et de but en blanc il m'apprend

Que c'est l'apocalypse là-bas au…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 6 décembre 2015 à 17:32 — 4 Commentaires

Sou(ff)rir

 

"Regardant par-dessus mon épaule, lacérée de tes blessures d'amour,

Gisant là sous l'orme, mon silence plein de cris.

Taire la réponse qui isole, taire l'air qui rode rouge,

Sourire à ton aumône, ou en suis-je le prix ?

Muette volontaire, te perdre je ne le peux,

Te mentir je ne le veux, offre-moi ton sein clair.

Muette effrayée, te semer trois cailloux,

Il y a les mots coincés,…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 21 octobre 2011 à 21:36 — 1 Commentaire

Coup de coeur.

 

"Bascule en moi le rêve
qui me fait tomber de sommeil,
qui m'emporte au-delà
des plus lointaines frontières.
Boire à même la fièvre!
vivre à cru pour t'aimer."

(J. Izoard ♥)

Ajouté par Floriane S. le 31 juillet 2011 à 23:37 — Pas de commentaire

Delirium - extrait diurnes 5

Helmut

 

C’est le poids du monde qui pèse sur sa nuque

Et leurs regards toujours à l’affût

Leurs longs ongles aiguisés qui griffent

Quand les pieds s’écartent du chemin

 

C’est le poids d’un âge qui n’est pas le sien

Il sait ses torts et ses esquifs

Il sait la merde et l’or brut

Il craint la bête, pas la dispute

 

C’est le poids des anges aux ailes nues

Et pourtant voyez sa fierté

Son…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 7 juillet 2011 à 14:38 — 1 Commentaire

Delirium - extrait diurnes 3

Palabres I

 

Ardu chemin maladroit de nos doigts

Sentier brisé, sens brûlés pourquoi

Semi conscience et le monde à moitié

Pourri de ses propres exploits.

 

Nuit noire au soleil de nos jours les plus riches

Rien de plus qu’un caillou laissé en friche

Rien de moins qu’une bombe à faire exploser

Et mon cœur sur ton cœur te souffle « c’est de la triche »

 

Au mur sombre de mes pensées, ton mur…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 7 juillet 2011 à 14:37 — 1 Commentaire

Delirium - extrait nocturnes 4

 

I. L’écrivain est un esclave,

Un masochiste, une tour de garde

Qui lance la clé de sa porte

A l’ennemi quand il approche.

 

Il offre son cou au billot,

Sa tête à la guillotine,

A la fière police des mots

Il tend ses fins poignets fébriles.

 

Et quand la muse s’empare de lui

Ô firmament, ô frénésie,

Il se soumet, soudain dompté

Lui qu’on médit se fait objet

 

On lui reproche ses…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 7 juillet 2011 à 14:32 — 2 Commentaires

Delirium - extrait diurnes 1

Ébullition

 

Viens, que je te maltraite !

Viens, que je te salisse !

Que je franchisse ta fenêtre

Sous mon pied le verre crisse

Et coupe, et entame

Ma chair et mes larmes

Mes armes me meurtrissent

 

Mais viens donc, puisque je te clame !

Viens, je t’invite !

Nous danserons, et ces dames

Ne seront que des laiderons

Viens, que je m’épande sur ton corps,

Que j’expire entre tes…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 7 juillet 2011 à 14:30 — 2 Commentaires

Delirium - extrait nocturnes 3

Amaine II

 

J’aime cette courbe un peu folle

Que tu as au menton

Et la rivière de dents

Et le large front

 

J’aime ce sentier malfamé

Qui court sur ta nuque

Et tes épaules ouvragées

Et leurs drapés caducs

 

J’aime ce frisson vicieux

Qui glisse sur tes reins

Et glisse dans mes mains

Et nourrit tous mes vœux

 

J’aime tes lèvres malsaines

Qui couvrent les…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 7 juillet 2011 à 14:27 — 2 Commentaires

Delirium - extrait nocturnes 2

Ramasse les miettes de moi

Dont personne n’a voulu

Rassemble

Mes cendres

Mes ombres

Mes décombres

J’irai chercher la flamme du phénix

Pour créer qui j’aurais dû

Être la première fois.

 

23 : 56

Ajouté par Floriane S. le 7 juillet 2011 à 14:23 — Pas de commentaire

Delirium - extrait nocturnes 1

Comme une goutte de rosée, tu te laisses choir

Le parfum de la voie lactée

La caresse de la main aimée

Comme une goutte de rosée, que faut-il croire ?



Comme un léger soleil levant, tu t’alanguis

L’ombre du chaton persan

Le regard du petit enfant

Comme un léger soleil levant, qu’as-tu donc dit ?

 

Comme la perle de framboise

Comme le diamant de pomme

Fallait-il que tu m’apprivoises

Pour qu’à présent tu…

Continuer

Ajouté par Floriane S. le 7 juillet 2011 à 14:23 — 1 Commentaire

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation