Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Gilbert Czuly-Msczanowski (242)

L'amour, toujours l'amour !

Ne pas s'y tromper, c'est la phrase du naïf, de l'ado, du bébé à sa maman ou l'inverse. Non, c'est plutôt l'argent, toujours l'argent !Dans les yeux de la belle dort la dot, dans les yeux du beau dort le pot ! Le pot plein de bonheurs à venir :une belle demeure aux meubles lourds, aux miroirs ciselés, aux dorures de vases sur la cheminée en marbre de Carare, de fauteuils aux velours cloutés, de tapis de Perse brossés à la main de la main attentive et aimante d'une servante au plumeau délicat…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 2 octobre 2013 à 19:11 — Pas de commentaire

lettre à ma mère

Quel bonheur d'aller et venir tous deux toujours

Courir, marcher la main dans la main, qui le voit ?

Maintenant je vais et parle avec ta voix

Notre attente a cessé, à nous les beaux jours !

Comme entre nous ne rien craindre c'était promis

Souvent tu l'as fait alors je peux le faire.

Nos échanges mystérieux sont l'affaire

De deux enfants pour l'éternité réunis.

Et puis tu le vois, près de toi, je suis debout

Il reste fièrement ce que tu m'as…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 31 août 2013 à 10:35 — 1 Commentaire

Vive l'Amour !

Pourquoi les hommes cherchent-ils tant à devenir riches et puissants, ce qui leur confère une prestance voisine de la bravoure alors qu'elle n'est qu'apparente et superficielle. Il n'est qu'à voir le triste tableau du "héros" déchu , ruiné, abandonné de tous, poursuivi par tous, conduit à l'isolement ou à la corde, baisser la tête comme un enfant honteux d'être démasqué à voler un bonbon interdit !



Sans doute est- ce désir de plaire aux femmes qui ne sont pas insensibles aux…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 25 août 2013 à 11:54 — 1 Commentaire

La vérité

A l'hôpital une grand-mère va mourir

Jadis, qui a enfanté dans la douleur

Qui a affronté et vaincu tant de malheurs

Est là, si fière, jusqu'au bout à en frémir.



Proche d'elle à travers ce beau sourire

J'y vois une beauté restée entière

Celle qui traverse mes joies et mes rires

Et me souviens soudainement de ma mère.



Elle me paraît si belle au temps passé

Je la vois coquette, peignée, joyeuse

Et puis danser ma bonne vieille…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 5 août 2013 à 10:30 — 4 Commentaires

Personne ne restera !

Il me semble que c'est pour cette raison simple que les individus sont si vilains les uns envers les autres. Convaincus qu'ils tomberont dans l'oubli sous l'épaisse dalle, les plaques " nous ne t'oublierons jamais " et les montagnes de fleurs qu'ils se dépêchent de nuire comme ils le peuvent à leur prochain et à la terre qui les a vu naître ! Alors la vengeance, la rancune donc le mal-être les anime plus que l'amour, la compassion ou la fraternité.Les calculs les absorbent sans cesse car ils…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 28 juillet 2013 à 11:02 — Pas de commentaire

Avec le temps ...

                                                                       Avec le temps les chagrins se font plus lointains, moins présents, moins obsédants. Et voilà qu'un matin les voilà presque évanouis. On se réveille au chant d'un oiseau, comme redevenu enfant qui ne pense qu'à jouer, la conscience redevenue légère. Des souvenirs affleurent à sa périphérie, entourés d'un halo de lumière. Curieusement ils ne font plus souffrir mais sont perçus comme une évidence absolue. Il paraît normal à…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 15 juillet 2013 à 11:54 — 3 Commentaires

Les fourmis de la gloire









La petite fourmi, force exceptionnelle de la nature

Bâtit sous terre son impensable structure.

Elle choisit l’abri d’une pierre lui semblant convenir

Que cent d’entre elles ne puissent à la bouger y parvenir.

Sotte qu’elle est  puisqu’elle ramène à ce qu’elle sait

Des capacités qu’elle croit seule posséder.

Mais sous cet abri qu’elle pense sûr, elle installe son savoir-faire,

Déploie son intelligence et sa force…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 23 mai 2013 à 17:17 — 1 Commentaire

Gardons le sourire !

Je suis absolument convaincu que la crise est voulue. L’économie n’étant pas une science exacte mais une science de l’homme qu’il a inventée, il la manipule donc à sa guise. On peut la comparer aux prévisions météorologiques qui bougent sans cesse au gré du vent, des nuages, des dépressions, des anticyclones qui tendent bien souvent à nous les faire…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 19 mai 2013 à 11:17 — Pas de commentaire

La crise est-elle voulue ?



Nul n’ignore plus ce mot. Les journaux, les radios, la télévision, l’internet, le commerçant du coin qui s’en plaint, le salarié qui va perdre ou a perdu son travail, les politiques évidemment au premier plan qui se débattent dans leurs contradictions, sans oublier les économistes qui rivalisent de solutions toutes propres à nous faire saisir l’importance de la chose…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 2 mai 2013 à 11:20 — 2 Commentaires

Un monde imaginaire



Demain dès l'aube

Elles défilent sans cesse comme un carnaval devant la porte, tambourinent et pénètrent par la force. Elles s’installent à notre table, volent notre temps, prennent l’argent, envahissent placards et tiroirs  et nous empêchent de dormir. Derrière leur déguisement on devine bien qui elles sont. Elles sont publicité, crédit, dette, crise, manipulations…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 26 avril 2013 à 19:00 — 4 Commentaires

La poésie est elle une psychanalyse ?

                                                            Beaucoup de personnes ressentent le désir d'écrire ou de lire des poèmes à la retraite. Mais à l'adolescence également, au collège ou au lycée la poésie permit de courtiser la belle. Permit, car aujourd'hui elle se fait plutôt rare,  supplantée par les messages hiéroglyphiques et idiots des portables ! On trouve aussi peu d'écrivains de poésie dans les entreprises. La pression qui règne dans ces endroits ne conduit pas à "versifier"…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 7 avril 2013 à 11:18 — 3 Commentaires

Pourquoi deux noms ?

                                                                       Si j’ai désiré un jour d’adjoindre à mon nom de naissance celui de ma mère, ce qui est devenu possible aujourd’hui de par la loi, ce n’est pas sans raison.

                                                                       La première qui pourrait en être une, sonnerait comme une provocation ou une…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 3 avril 2013 à 15:21 — 1 Commentaire

Pour vous !

Il n'est un secret pour personne que le soleil nous rend plus joyeux, plus heureux, plus causant, plus aimable, plus optimiste. Aux premiers rayons, nous sortons de notre tanière sans vraiment savoir pourquoi, attirés par cette lumière encore faible et tiède. Mais peu importe, il faut aller voir dehors les premiers bourgeons, les premières jonquilles qui sont arrivées comme par miracle dans la nuit. C'est la même émotion que l'enfant à Noël. Tout renaît. Tout peut repartir et il n'est qu'un…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 24 mars 2013 à 10:56 — 3 Commentaires

Mystère ou pas ?



Depuis notre arrivée sur terre nous évoluons parmi un monde de mystères. Progressivement avec les connaissances que nous acquerrons , certains mystères perdent de leur intensité.”Rien ne se perd ni ne se crée, tout se transforme ” écrivait Lavoisier mais la question majeure de notre existence est celle de notre présence. Plus précisément notre présence une fois que…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 18 mars 2013 à 19:21 — 1 Commentaire

Histoire de comptes

Nous comptons tout le temps, c’est une obsession. Dès notre plus jeune âge on nous apprend à compter et cela ne s’arrêtera pas, ne serait-ce qu’un instant. Evidemment l’instant est précieux et l’on compte sur lui. L’instant doit être plein, consistant, le plus profitable à soi, aux autres parfois,  mais le plus souvent à soi. En tout état de cause il doit compter. Toutes les minutes…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 14 mars 2013 à 21:28 — Pas de commentaire

La crise



Voilà que nous y sommes. Ce n’est pas une découverte. A force de manger trop de chocolat, on attrape une crise de foie. Et, enfants que nous sommes, nous mangeons en cachette en pensant que de n’être pas vu on ne tombera pas malade !

A la radio, à la télé, dans les kiosques, les librairies, les spots publicitaires, c’est à celui qui parle de crise. Et surtout à…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 14 mars 2013 à 21:22 — 1 Commentaire

A quoi penses-tu ?



A quoi penses-tu au sein de ta grisaille,

A un jardin de couleurs hors de vilains murs ?

A côté, des gens pressés aux gestes obscurs

Fuient sous tes yeux ou gisent sous la mitraille.



Ami, vois-tu, c'est toujours  aussi cruel :

La foule bruyante qui veut une tête,

Une arène où des fauves sont des bêtes,

Puis un roi, haut perché, semblant tombé du ciel.



Etrange tumulte qui agite l'esprit.

Ne trouvant…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 11 mars 2013 à 11:29 — 1 Commentaire

Prenez tout !

the

Prenez tout mais laissez-moi la vue.

Vallons, arbres verts aux secrets dessous.

Des nuages, des étés, des ciels fous,

Des hivers dans la campagne nue.



Prenez tout mais laissez-moi entendre

Monter le soir de lointains aboiements,

Des chants au coucher encore vivants

Embraser mon âme et la prendre.



Laissez-moi sentir, courir les chemins,

Rêver tout sourire et tout voir beau ;

Aux ronces griffer et…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 3 mars 2013 à 10:09 — 3 Commentaires

Le tournant

                                                                       

Quand on prend de l'âge, comme le bon vin dit-on, ce n'est pas parce que l'on devient vieux mais plutôt plus sage. Franchir le seuil de cette sagesse fonctionnant à l'économie mesurée de ses actes, de ses paroles et même de ses souvenirs parfois trop lourds à porter n'est pas chose facile. La raison en est simple. C'est que nous voilà…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 18 janvier 2013 à 22:43 — 1 Commentaire

La vendeuse de parfums



Parle- nous Ô jolie déesse des fêtes

Enivre- nous, berce- nous  de tes sons charmants.

Par delà les fleurs suaves qui entêtent

Tu nous évades et nous revoilà enfants !

Et il y a ce regard tel l’oiseau qui se pose

Et ce geste qui va et…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 23 décembre 2012 à 15:30 — Pas de commentaire

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation