Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Gilbert Czuly-Msczanowski (236)

Evasion



Adossé à l’arbre, assis sur la pierre,

Visage tendu à la douce lumière,

Sous Janvier tenace qui ne…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 15 janvier 2014 à 11:17 — 5 Commentaires

Idéal



Nous poursuivons tous un idéal parfois sans le savoir. En fait nous vivons un rêve : celui de la planète. Depuis la nuit des temps comme l’on dit, soit depuis toujours le quadrupède devenu bipède  par nécessité s’est mis à rêver. Tout était à inventer, il s’en est rendu compte vu la quantité de projets qui germaient dans son cerveau. Cette faculté de mettre en…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 13 janvier 2014 à 19:09 — 2 Commentaires

Partage un peu !





C’est spectaculaire l’intérêt que nous portons aux animaux de compagnie. A tel point que le chien ou le chat qui sont les plus proches, les plus communs- sans omettre les chevaux, les serpents, les tortues, les oiseaux, poissons etc…- sont devenus des centres d’intérêt incontournables. Et quand l’individu à grande échelle se passionne sans compter,  le commerce…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 5 janvier 2014 à 18:40 — Pas de commentaire

Soleil

Tu peux bien te cacher maintenant je t’ai vu

A sauter allègrement comme un inconnu

D’un nuage à l’autre, jouer comme un enfant

Eclairer ou blémir mon visage si blanc

Voilà ta loi, toi qui cours bois et prairies

Te faire désirer ou prier à genoux

Comme une certaine cousine la pluie

N’ayant…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 27 décembre 2013 à 18:51 — 3 Commentaires

Quand le fils attaque sa mère !





Pourquoi le fils attaque-t-il  quelquefois sa mère ? Il n’est qu’à observer l’attachement viscéral, charnel, ombilical d’un fils à sa mère quand il est petit pour comprendre immédiatement la raison qui va pousser le fils à attaquer sa mère plus tard.



Les garçons sont plus sensibles que les filles. Les chiffres montrent  plus de désarrois chez les…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 21 décembre 2013 à 12:24 — 2 Commentaires

Voici l'hiver !

galets



Un voile de brume recouvre la vallée d’un frisson léger ;

Au théâtre enchanté du soleil les couleurs entrent en scène :

Brunes, jaunes, rouges ou vertes en sommeil qui viennent jouer

Et chatouiller le regard émerveillé de l’hiver sur la plaine.…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 5 décembre 2013 à 10:27 — 2 Commentaires

Rêve



Aux portes du sommeil quand se ferment les paupières,

Voici l’invitation que dessine la fée des chaumières

A entrer pour un court moment au pays de son rêve,

Abandonnant tout tourment pour cette fugue si brève.

A celle ou à celui revient par cette entremise

Le souvenir d’une…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 16 novembre 2013 à 0:13 — 6 Commentaires

Sur la route



Sur la route il y a des papillons bleus,

Des nuages blancs qui jouent à cache-cache,

Des soleils qui brillent dans nos yeux amoureux,

Des mains, des regards, des espoirs qui s’attachent.

Sur la route au détour de ce long chemin

On découvre la terre et ses figures

Où dort la pierre des allées de jardin

Et vieilles voûtes chargées…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 10 novembre 2013 à 11:08 — 7 Commentaires

Tous pauvres bientôt ?



C’est curieux ce qui se passe aujourd’hui. Il y a comme du poil à gratter dans l’air, une musique qui revient sans cesse, un énervement palpable, un désarroi qui s’installe, une lumière qui tarde à venir, un emballement des esprits, un désir de ” maintenant tout de suite ” comme s’il n’y avait plus de place pour un”  plus tard” , une attente insupportable pour une vérité que…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 7 novembre 2013 à 11:56 — 3 Commentaires

Le forgeron

Le forgeron martèle le fer toute la journée :

Ce travail, on le sait, est dur et le fait beaucoup suer

A la musique sourde de la frappe de son marteau

Sur la fonte encore brûlant sortie du fourneau.



Le forgeron ne cesse de marteler la matière,

Il cherche la forme à donner comme la rivière

Qui creuse son lit, emmène multiples petits cailloux,

Trace une route invisible à des yeux voyoux !



Le forgeron est un homme dur au mal comme l'on dit ;

Dans…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 29 octobre 2013 à 12:39 — Pas de commentaire

Automne

Le vent a mis son manteau de pluie

A la saison finie

L'arbre éparpille ses dernières fleurs

Jaunes et rouges

Chatoyantes couleurs

Tourbillons et valses tombées

Plus rien ne bouge

Aux  heures soudain figées.



Puis se lève au vent doux le tapis

Au bel été qui finit

Virevoltent au pied du souffle moqueur

Les feuilles ocrées

L'automne des senteurs

Boules piquantes des chataigniers

Ecorces corsées

Aux bâtons meurtriers.



Le…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 25 octobre 2013 à 11:33 — 1 Commentaire

Nécessité oblige-t-elle ?

Est-elle nécessaire la route meurtrière

Pour la planche façonnée

Où s’accroche l’arbre millénaire

D’une salle à manger ?

L’avion qui vole aux affaires,

Qui vole l’atmosphère ;

Un palais de mille mètres carrés

Sur le sable doré ?

Des lumières sur d’infinis rubans

Au brouillard de la nuit qui descend

Où frissonnent des gens qui…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 19 octobre 2013 à 11:19 — 2 Commentaires

Bilan



” Suis-je profondément bon “, voilà la bonne question

Qu’il faudra bien un jour se poser

Lorsque toutes les courses auront cessé

Et quand des signes de fatigue apparaîtront ?

Il faut admettre en définitive qu’on le veuille ou non

Que vu la durée bien courte de nos actions,

Cette interrogation deviendra inévitable

Et sonnera…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 12 octobre 2013 à 17:00 — Pas de commentaire

Le diable et le Bon Dieu

Le diable c'est nous. Inutile de peindre des fresques gigantesques et terrifiantes représentant des êtres cornus aux queues fourchues, aux visages grinçants, rôtissant aux flammes d'un enfer dans un au-delà horriblement éternel alimentant ainsi notre pauvre vie de peurs quotidiennes , pas la peine, ces diables n'existent en réalité qu'en nous. Faire croire qu'ils seraient ailleurs pour nous disculper de nos fautes tient de chimères on ne peut plus moyen-âgeuses.



Qui détruit cette…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 6 octobre 2013 à 11:28 — 2 Commentaires

L'amour, toujours l'amour !

Ne pas s'y tromper, c'est la phrase du naïf, de l'ado, du bébé à sa maman ou l'inverse. Non, c'est plutôt l'argent, toujours l'argent !Dans les yeux de la belle dort la dot, dans les yeux du beau dort le pot ! Le pot plein de bonheurs à venir :une belle demeure aux meubles lourds, aux miroirs ciselés, aux dorures de vases sur la cheminée en marbre de Carare, de fauteuils aux velours cloutés, de tapis de Perse brossés à la main de la main attentive et aimante d'une servante au plumeau délicat…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 2 octobre 2013 à 19:11 — Pas de commentaire

lettre à ma mère

Quel bonheur d'aller et venir tous deux toujours

Courir, marcher la main dans la main, qui le voit ?

Maintenant je vais et parle avec ta voix

Notre attente a cessé, à nous les beaux jours !

Comme entre nous ne rien craindre c'était promis

Souvent tu l'as fait alors je peux le faire.

Nos échanges mystérieux sont l'affaire

De deux enfants pour l'éternité réunis.

Et puis tu le vois, près de toi, je suis debout

Il reste fièrement ce que tu m'as…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 31 août 2013 à 10:35 — 1 Commentaire

Vive l'Amour !

Pourquoi les hommes cherchent-ils tant à devenir riches et puissants, ce qui leur confère une prestance voisine de la bravoure alors qu'elle n'est qu'apparente et superficielle. Il n'est qu'à voir le triste tableau du "héros" déchu , ruiné, abandonné de tous, poursuivi par tous, conduit à l'isolement ou à la corde, baisser la tête comme un enfant honteux d'être démasqué à voler un bonbon interdit !



Sans doute est- ce désir de plaire aux femmes qui ne sont pas insensibles aux…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 25 août 2013 à 11:54 — 1 Commentaire

La vérité

A l'hôpital une grand-mère va mourir

Jadis, qui a enfanté dans la douleur

Qui a affronté et vaincu tant de malheurs

Est là, si fière, jusqu'au bout à en frémir.



Proche d'elle à travers ce beau sourire

J'y vois une beauté restée entière

Celle qui traverse mes joies et mes rires

Et me souviens soudainement de ma mère.



Elle me paraît si belle au temps passé

Je la vois coquette, peignée, joyeuse

Et puis danser ma bonne vieille…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 5 août 2013 à 10:30 — 4 Commentaires

Personne ne restera !

Il me semble que c'est pour cette raison simple que les individus sont si vilains les uns envers les autres. Convaincus qu'ils tomberont dans l'oubli sous l'épaisse dalle, les plaques " nous ne t'oublierons jamais " et les montagnes de fleurs qu'ils se dépêchent de nuire comme ils le peuvent à leur prochain et à la terre qui les a vu naître ! Alors la vengeance, la rancune donc le mal-être les anime plus que l'amour, la compassion ou la fraternité.Les calculs les absorbent sans cesse car ils…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 28 juillet 2013 à 11:02 — Pas de commentaire

Avec le temps ...

                                                                       Avec le temps les chagrins se font plus lointains, moins présents, moins obsédants. Et voilà qu'un matin les voilà presque évanouis. On se réveille au chant d'un oiseau, comme redevenu enfant qui ne pense qu'à jouer, la conscience redevenue légère. Des souvenirs affleurent à sa périphérie, entourés d'un halo de lumière. Curieusement ils ne font plus souffrir mais sont perçus comme une évidence absolue. Il paraît normal à…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 15 juillet 2013 à 11:54 — 3 Commentaires

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

De belles oeuvres de Liliane Magotte:

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées reprendront en janvier 2021. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation