Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Pirschel Robert (57)

Pères, "immigrants", déplacés involontaires de la guerre

Souvenirs, faisant surface
Brouillent mes yeux mouillés
Images crues inoubliées !
Vrais miroirs à la grimace
Déportés de l’histoire
Vivre, votre seul espoir
Toi papa étudiant,…
Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 10 février 2021 à 23:31 — Pas de commentaire

Toi mon père, l’homme dont je suis fièr. Papa, mon héros

Convulsé d’halètements
Me tenant la main,
Affectueusement
Tu oublies ton destin.
Vie sans vergogne
Débutée en Pologne…
Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 10 février 2021 à 23:00 — 1 Commentaire

Tes yeux Maman

Tes yeux petite maman...

Tes yeux si beaux si bleus

Tes yeux qui m'ont admiré,

qui m'ont épié,

observé, protégé. 

Tes yeux si bleus, intensément

sévères, ou souriants, 

interrogatifs, ou menaçants.

Toujours des yeux de maman.

Des yeux azurés, merveilleux 

Des yeux qui m'ont cherché,

Des jours et nuits durant.

Des yeux qui m'ont pleuré.

Des yeux aussi,…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 15 mai 2019 à 2:17 — 1 Commentaire

Un ange m'a dit .

Un ange m’a dit

 

Cette nuit un ange est venu



Il m’a dit : C’est  "LUI" qui m’envoie.

Robert poses là tes valises !

 

Non, il n’y a pas méprise

Tu as aimé, tu as grandi,

Tu as pleuré, et ri aussi

Ton temps ici c’est accompli

Tu vas recommencer ta vie.

 

Visites ta famille, tes amis, amies

Aime  tes chiens qui eux ont comprit

Le cycle de la vie et son infini

Nourri Luna encore une…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 24 février 2019 à 17:13 — 3 Commentaires

Ais je trop cru à notre Amour.

Je croyais trop à notre amour

En ais-je trop exigé à chaque jour

Etait ce par vanité, ma faute

Oser, une "paroi" trop haute.

 

Enivré, des arômes de nos printemps

Grisé, par la profondeur de tes yeux

J'ignorais le danger latent

L'érosion sournoise de nos jeux.

 

Le rythme des saisons

Cadence nos raisons.

Et l'amour insouciant

Gai comme un enfant

Ignore les aiguilles

Du cadran, qui…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 30 novembre 2018 à 17:18 — Pas de commentaire

J'ai une chanson, mais pas la musique qu'il lui faudrait

C’est si bon d’ ... AimeR !

Un petit verbe de cinq lettres

Débute sur un, … Haa

Finis sur l’… Air

Provoque ébats

Parfume l’air.

C’est si bon d’aimer

Et de le Chanter

Aimer le prononcer

Adorer le pratiquer

Aimer sous les nuages

Couchés sur la plage

Aimer sous le soleil

Fatigués au réveil.

C’est si bon d’aimer

Et « Là » de le graver

Toujours ainsi,

Jour ou nuit

Aimer……

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 26 novembre 2018 à 15:36 — Pas de commentaire

Etoiles d'hiver.

Pour toi pour moi pour nous

Je cueillerai des étoiles d’hiver

Les plus belles qui sont sur le noir

Qui brillent fort rivent le regard

Dès les temps d’y a longtemps à ce soir

Puis dans tes yeux diamants noirs

Je poserai ces feux ardents

Ferai de ton regard mon firmament

M’y noierai  pour être ton amant

Avec toi consommer le Divin Présent

Ce délice volé aux Dieux d’antan

Puis de nos cœurs n’en faire qu’un

Dès…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 26 novembre 2018 à 15:33 — Pas de commentaire

Tante Lydia.

Lydia,

 

Elle s’est éteinte

Désespérément seule

Sans plus d’étreinte                           

Sur le chevet son tilleul

 

Elle s’est endormie    

A quoi rêvait elle ?

Revoyait elle à sa vie ?

Sa lointaine famille ?

 

Elle s’est éteinte.

J’ai perdu une "amie".

Mon âme est atteinte

Comme à l’agonie

 

Ҫa me fait une cicatrice

Au cœur et à jamais

Un amer goût…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 26 novembre 2018 à 15:18 — Pas de commentaire

Je le sens qui m’épie

Je le sens qui m’épie il rôde entêté rapace,

Autours de mon être je renifle, parfois fugaces

Ses fragrances de Valériane, de Digitale ou de Muguet 

Tels des fantômes invisibles mais bien là aux aguets

Il se dit Narcisse, Angélique, du Sceau de Salomon. 

Il n’est que traîtrise et fourberie. Un vrai démon.

Certains s’en accommodent s’en font même un frère. 

Un confident dans leur folie. Un faux ami un pervers

Je le sais pathologie grave, en fait, un…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 26 novembre 2018 à 15:15 — Pas de commentaire

Belle Maman

 

 

Belle Maman

 

Ce n’est pas ma maman

C’est la sienne

Ma main passe tendrement

Et caresse ses cheveux blancs

Jak się czujesz Babcia ?  * 

Ça va moje dziecko,  * ça va

Elle me regarde un moment

Se rattache à mon monde

Pour un instant de vie commune

Dans le présent, et souriante

Elle me dit quelques mots

Et nous nous comprenons

Puis d’une phrase incohérente

Elle retourne chez…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 26 novembre 2018 à 15:05 — Pas de commentaire

J'aime "Barbara"

Moi, … J’aime Barbara.

 

Barbara où es tu ?

Barbara, de là me vois tu ?

Barbara m’entends tu, 

Barbara me comprends  tu?



Barbara c’est une prière sacrée,

Toi la muse de tant d’humain

Par te bonté de femme outragée

Allume en moi une flamme d’airain

 

Offre moi d’être des preux

Fait moi la grâce de ton âme

Fais moi l’ombre de ta vérité.

Rends moi vertueux

 

Que les mots que…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 26 novembre 2018 à 15:02 — Pas de commentaire

Hé, Bonjour la Mort ...

- Hé bonjour la mort, comment vas-tu ?

Tu m'as dans tes bras déjà tenu !

Souviens toi, j'avais huit ans.

Tu m’as offert le ravissement

D'un univers prodigieux, flamboyant. 

Ces images dans le cœur d’un enfant

Font que là maintenant si tu veux

Je t'autorise à me reconduire aux "cieux" !

 

Repose moi sur un  « Arc en Ciel »

Pour une glisse qui, ascensionnelle

Me reconduira face à la Dame en blanc,

Son cœur…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 26 novembre 2018 à 15:00 — Pas de commentaire

Les Fleurs de l'Amour

Les roses, fleurs des amours 

 

Les roses, fleurs des amours

Alors qu'approche la fin de mon temps, 

Qui s’écoule, s’essouffle à petits vents,

Ma vie nourrie de profondes saveurs

Cherchait souvent l'amour, ses ardeurs.

J’avais le goût d’animer mon corps

Le faire danser en dedans et en dehors

J'aurais bu à gouleyantes gorgées,

Vins, vinasses et élixirs…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 26 novembre 2018 à 15:00 — Pas de commentaire

L'anniversaire du vieux solitaire

Le client,

 

Grisonnant, bien coiffé, 

Encore élégant, distingué 

Omega Seamaster au…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 18 août 2018 à 16:44 — 1 Commentaire

Passion reniée

Demander l’euthanasie d'un Amour fleuri

Passion désirée qui se pouvait être embellie 

Devenue en mon coeur, profondes et violentes aigreurs

Mon âme d'homme ignoré, banni, vit de douleurs

L'idylle est fractionnée et peu présente 



Au port, l’aimer collés, au large, l’aimer en mer ?

Même amant, de la femme ou de la mère

Me reste seul le goût profond d'amers relents

Banni, éjecté de sa vie dans un courant fou

Les rocs viennent à moi,…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 18 août 2018 à 4:00 — Pas de commentaire

Je ceuillerai des étoiles

Pour toi pour moi pour nous

Je cueillerai des étoiles d’hiver

Les plus belles qui sont sur le noir

Qui brillent fort, rivent le regard,

Dès les temps d’y a longtemps à ce soir

Puis dans tes yeux diamants noirs

Je poserai ces feux ardents

Ferai de ton regard mon firmament

M’y noierai pour être ton amant 

Avec toi consommer le Divin Présent

Ce délice volé aux Dieux d’antan

Pour de nos cœurs n’en faire qu’un

Dès maintenant et pour la…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 18 août 2018 à 3:52 — Pas de commentaire

Je cueillerai des étoiles

Pour toi pour moi pour nous

Je cueillerai des étoiles d’hiver

Les plus belles qui sont sur le noir

Qui brillent fort, rivent le regard,

Dès les temps d’y a longtemps à ce soir

Puis dans tes yeux diamants noirs

Je poserai ces feux ardents

Ferai de ton regard mon firmament

M’y noierai pour être ton amant 

Avec toi consommer le Divin Présent

Ce délice volé aux Dieux d’antan

Pour de nos cœurs n’en faire qu’un

Dès maintenant et pour la…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 18 août 2018 à 3:48 — Pas de commentaire

Le vieil amant.

Nous étions à un âge « différent » et la Dame m’aimait.

Ses épaules découvertes, fleuraient bon le mois de mai.

Si mes amis s’en souviennent, Chacun vous le dira,

Comment pour la Dame, mon cœur s’enflamma.

Venu là, pour apprendre des mots neufs,

J’engrangeais de l’amour, et un cœur tout neuf.

Si mes amis s’en rappellent, ils pourront vous dire

Que la Dame et moi, n’étions plus qu'un sourire.

Nous vivions mal unis, et nos…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 18 août 2018 à 3:46 — Pas de commentaire

Rien que des aboiements

Rien que des aboiements : 



Oui, je voudrais tant, que tendrement, il me dise encore,

Ses wouas, qui en mon âme seraient réconfort.

Des wouas si chauds et o combien réconfortants,

J'en voudrais tant et plus, et tout mon comptant.

Tant qu'entendre je peux encore et si fort goutter 

Le bonheur de l'entendre aboyer,

Ensembles de petits bruits fins associées

Qui vibrent en tonalités léchées.

Posées sur mon coeur et qui me…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 18 août 2018 à 3:37 — Pas de commentaire

Vent de mon rêve

Que fait ce Vent?

Quand seul déserté de raison j'attends,

Un spleen souvent me prend.

Alors je flâne ... Avec le vent,

Alors ému ... Ta voix j'entends.

Ce n'est que l'onde d'un doux zéphyr

Qui me fait croire en tes soupirs.

Ce sont des "plaintes" j'en veux mourir,

Voila, c'est mieux, il dit: ...Désirs.

Je suis là qui t'invite et qui t'aime.

Tu viens avec la nuit, tu frémis, tu es blême,

Je le sens ce vent qui…

Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 18 août 2018 à 3:31 — Pas de commentaire

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation