Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Istvan Remeny (17)

poème suspendu…

lumière absente
en vagabondage
où n’apparaît pas
un fragment de visage
aux signes particuliers
mots pétrifiés
à peine audibles
poème suspendu…

Ajouté par Istvan Remeny le 12 mars 2018 à 21:51 — Pas de commentaire

L’Homme qui voulait être Poète

Il lisait toujours. Ses plus beaux moments avaient trait à la lecture, à l’écriture, dans une communion extraordinaire avec son cher, très cher Ego. Vous ne connaissez pas « Ego » ? Il vous en parlera un autre jour. Peut-être. Il lisait à profusion, fronçant les sourcils, comme s’il peinait à comprendre. Assis, couché, debout, dans la rue ou au bistrot… Il lisait toujours : main gauche il tenait le livre, main droite il tournait les pages.…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 1 mars 2018 à 16:00 — 1 Commentaire

Quatrains chaotiques

Une ombre qui t’appelle

À modeler une poésie en déroute

Une poésie qui asphyxie

La dormition de nos attentes

L’étreinte de nos corps sommeille

Singulière…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 17 février 2018 à 12:23 — Pas de commentaire

À cet abîme qui te retient

Je t'ai tenu la main

et baisé ton genou

quand viendra le moment tant attendu

nous ressusciterons

nous rebâtirons

d'autres architectures de vie

nous apprendrons d'autres langues…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 24 janvier 2018 à 19:29 — Pas de commentaire

Jeux interdits

Nous avions écrit par notre poésie

Le profil de nos cœurs

Les courbes nues de l’aurore

Les tournants de l’orage

Nous avions mis nos contes

En images

Sommes-nous…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 19 janvier 2018 à 22:47 — Pas de commentaire

Un chagrin muet

On m’a dit qu’il faut marcher. Et, je marche. Juste pour voir comment il fait dehors, dépister le trait d'union entre le sol et les cieux. Dans la lumière saturnienne de l’hiver. Je marche, le front rebelle.…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 16 janvier 2018 à 16:05 — 2 Commentaires

D’un Murmure à l’autre (1)

Murmure diagnostic

Des tables en terrasse

La fille du comptoir

Et, serrés comme des sardines,

Des demi-vivants.

Murmure Léthargique

Je vis au ralenti.

Je marche au ralenti.

Je lis au ralenti.

Je pense au ralenti.

Le temps a fait son temps.

Murmure…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 11 janvier 2018 à 23:00 — Pas de commentaire

La palpitation du désir

Ton visage dans l’ombre

Vient naviguer dans mes eaux

Tu frémis, toute éperdue

Tu es tout dans mon destin…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 7 janvier 2018 à 0:11 — 2 Commentaires

La source

D'instinct,

Il chercha la fontaine

Qui allait apaiser sa soif

Et cette eau sur ses lèvres

Fut la source d'une aube nouvelle…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 4 janvier 2018 à 22:19 — Pas de commentaire

Le soldat

Mes yeux en crochets métalliques froidement ont harponné ceux du soldat,

pour l’obliger à me fixer.

Il a plaqué ses pupilles rêches sur mon front buté

en le poinçonnant du sceau infâme de sa barbarie.

Passer une main en torchon sur ce front violenté,

ignorer sur ma poitrine la pointe du fusil en gueule de chien enragé,

laisser mijoter à feu doux ma terreur de la mort,

ne pas plier les genoux en vieille affalée sur son prie-Dieu,

refouler…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 20 décembre 2017 à 15:56 — Pas de commentaire

Hystérie

Gueule tes émotions

Dans cette nuit

Inondée d'étoiles

Jusqu'à incendier le ciel

Au-delà de l'horizon

En une déflagration

Fulgurante…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 10 décembre 2017 à 23:04 — Pas de commentaire

La source tarie...

Langue paralysée

Sans direction ni harmonie

Funeste réalité

Ô destinée affligeante

Ne me laisse pas là

Je veux m’enivrer de poésie

Ressuscite, ressuscite

Impétueux paysage

Ajouté par Istvan Remeny le 25 novembre 2017 à 22:42 — 1 Commentaire

À l’heure où l’oiseau s’endort...

Mon ombre musarde

Lanterne au clair de lune...

Ajouté par Istvan Remeny le 11 novembre 2017 à 11:31 — 1 Commentaire

Etirement....

Il s'étire

Baille l'ennui

Le corps lévitant

Ceinturé de brume

 

Il vole

Avec une merveilleuse élasticité

D'un détonant tourbillon

Il se projette hors…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 5 novembre 2017 à 23:40 — Pas de commentaire

Après l’orage

Le ciel est si bas que les gouttelettes en tremblent encore !

Le spectre de l'aube naissante broie mon distant sommeil

Et dans ce blême horizon que n’éclaire nul soleil

La pluie se tait

Vient les temps du destin

Ajouté par Istvan Remeny le 25 octobre 2017 à 14:11 — Pas de commentaire

Murmure édénique

Tous les matins il vient me voir

Absorber mes ténèbres ébranlées

Dissiper la lune et les étoiles

Et mater mes éternelles fatigues

Alors le soleil peut se rallumer

Ensuite seulement je jette un peu de paroles

Et tout devient possible

Prêt aux plus audacieuses folies

 

En ces jours diablement longs

Le café du matin

Ma lumière et mon feu

Ajouté par Istvan Remeny le 15 octobre 2017 à 22:35 — Pas de commentaire

Murmure fatigué

Encore m’attarder

À ce parfum dispersé

Au milieu des nuées

          Débauche nourrie

               Nul souci sur  l’oreiller

                       Shopping masturbatoire

                              Des tempes argentées

Les figuiers grelottent

Dans la plaine déserte et désolée

Battue par le vent

 Efforts et tourments en quantité

Il faut clore les grandes portes

Des précoces vents d’hiver

Du…

Continuer

Ajouté par Istvan Remeny le 3 octobre 2017 à 23:16 — Pas de commentaire

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2018   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation