Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Suzanne Walther-Siksou - octobre 2012 Archive (22)

Personnes très importantes

 

Des personnes très importantes,

Durant un temps de notre vie,

Suscitèrent notre énergie,

Et nombreuses joies débordantes.

Les premières, indispensables,

Se partageaient le premier rang:

Papa, maman, les grands-parents,

D'un dévouement intarissable.

Ô! devenu irremplaçable,

Le fascinant petit voisin,

Qui avait fait de son…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 octobre 2012 à 18:30 — Pas de commentaire

Le mystère de ma mémoire

 

J'ai une étonnante mémoire.

Elle a capté les moindres faits,

M'ayant émue dans le passé.

Elle conserve mon histoire.

Sont engrangés tous les poèmes,

Dès mon enfance, appris par coeur.

Je les récite sans erreurs.

Rien ne se perd de ce que j'aime.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 octobre 2012 à 20:32 — Pas de commentaire

Ceux qui s'aimaient vraiment

Doux ami,



Les morts ne sont pas seuls à ne répondre pas.

Des vivants que l'on aime, on attend les messages,

Peu importe où ils sont et quel que soit leur âge.

On espère avec foi, souvent en vain, hélas!



Sont-ils devenus sourds ou bien indifférents?

Difficile d'admettre l'extrême lassitude.

L'oubli est ressenti en une peine rude,

Qu'il puisse demeurer durable nous surprend.



On persiste à penser qu'on est resté les…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 octobre 2012 à 14:59 — Pas de commentaire

Les grandes et les petites choses

 

En hommage admiratif, à M.Robert Paul

On sait bien que les grandes choses

Exigent un travail assidu,

Considérable, à fortes doses.

Pas de succès qui ne soit dû.

Or ce n'est pas qu'en s'appliquant,

Que l'on parvient à l'excellence.

Le grand art est fort…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 octobre 2012 à 22:00 — Pas de commentaire

Les murmures d'amour

Les murmures d’amour

Ô le raffinement du temps des belles dames

Et des messieurs galants préoccupés de l’âme,

Du charme de l’esprit et de celui du corps.

Ils savaient les louer, en merveilleux accords.

...

Libertins, moralistes, philosophes, amoureux,

N’étaient préoccupés surtout que d’être…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 octobre 2012 à 18:17 — 1 Commentaire

Villanelle sur un été

 

À Claude

Te souviens-tu de cet été,

Au sortir de l’adolescence?

L’espoir et la joie nous portaient .

Nous pensions avoir mérité

D’être des élus de la chance.

Te souviens-tu de cet été ?

La vie d’alors nous enchantait,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 octobre 2012 à 16:26 — Pas de commentaire

Bien loin du port

 

Mon petit rectangle de terre,

M'incite à demeurer dehors.

J'aime contempler le décor,

Les nuages charmants, qui errent.

M'incite à demeurer dehors,

Livrée à la pleine lumière.

Les nuages charmants, qui errent,

Ont créé des îles au trésor.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 octobre 2012 à 22:39 — 2 Commentaires

Souffle de vie

En fouillant dans mes souvenirs,

J 'ai trouvé des roses fanées.

Hélas les plus belles années

Ne peuvent jamais revenir!

Mon journal, empli de saveurs,

M'offre des joies attendrissantes,

Et les pensées d'une innocente,

Aimant la vie avec ferveur.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 octobre 2012 à 19:30 — Pas de commentaire

Une disgrâce épidémique

Corps, en fin de métamorphoses,

Un souffle constant l'animant,

L'être humain, sous le firmament,

S'oriente, invente et dispose.

L'intelligence lui permet

De jouir des grâces offertes,

De se servir de découvertes,

Et d'apprendre à se faire aimer.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 octobre 2012 à 20:40 — Pas de commentaire

Doit-on baisser les bras?

En hommage, à M. Frédéric Beigbeder

J'aurais fort souhaité, hier à un dîner,

Filmer trois jeunes filles, ne levant pas le nez,

L'esprit porté ailleurs, ignorant les convives,

Ne laissant un instant leurs deux mains inactives.

Dîner d'anniversaire, ô combien mémorable!

La Fontaine…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 octobre 2012 à 0:00 — Pas de commentaire

Au fil de la mémoire

Doux ami

J’avais écrit un jour, il y a bien longtemps:

casser mon obsession comme on casse une noix.

J’y étais parvenue, depuis je suis sereine.

Je laisse cependant ma pensée revenir,

en toute liberté, sur des moments passés,

souvent des plus lointains, à peine estompés.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 21 octobre 2012 à 19:00 — Pas de commentaire

« les filles de mardochée » de Annie Goldmann

« les filles de mardochée »

Je possède un livre émouvant qui a pour titre « les filles de mardochée» et pour sous-titre

« histoire d'une émancipation» Il s'agit d'une émancipation familiale.

Cet ouvrage a été écrit, avec dévotion, par Annie Goldmann, petite fille de Mardochée Smadja, juif tunisien dont la langue maternelle était l'arabe.

 Jeune homme, il s'inscrivit au cours de l'école de l'alliance israélite et réussit à maîtriser la langue française, en…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 19 octobre 2012 à 18:00 — Pas de commentaire

Un avantage du sort

 

 

Je me croyais débarrassée

D'un rhume odieux, agressif.

Il semblait devenu passif,

Mais, me revoilà harassée.

Intense, le soleil pénètre,

Là où je me tiens affaiblie.

Chaque plante en est embellie.

Ô le vitrail, à la fenêtre!…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 octobre 2012 à 22:06 — Pas de commentaire

Corps et âme

Madame De Sévigné écrivit un jour, à sa fille, pour lui dire en détails, ce que c'est qu'un printemps.

Elle avait une âme enjouée. Or, son âme et elle ne faisaient qu'un, c'est bien certain.

On cite le nombre d'âmes, qui habitent un village et chacun sait ce que cela veut dire.

Victor Hugo a pompeusement déclaré: mon âme de cristal que le dieu que j'adore mit au centre de tout comme un écho sonore. Il est bien évident qu'il pensait à sa personne corps et âme.

Pour…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 octobre 2012 à 0:17 — Pas de commentaire

Corps et âme

Corps et âme

Madame De Sévigné écrivit un jour, à sa fille, pour lui dire en détails, ce que c'est qu'un printemps.

Elle avait une âme enjouée. Or, son âme et elle ne faisaient qu'un, c'est bien certain.

On cite le nombre d'âmes, qui habitent un village et chacun sait ce que cela veut dire.

Victor Hugo a pompeusement déclaré: mon âme de cristal que le dieu que j'adore mit au centre de tout comme un écho sonore. Il est bien évident qu'il pensait à sa personne corps…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 octobre 2012 à 0:09 — Pas de commentaire

Désarroi passager

 

 

J'ai le goût, ce matin, d'interroger mon âme.

Elle fut déroutée face à la maladie.

Je la sens rassurée, même ragaillardie.

Un rhume n'est pas grave, or peut sembler infâme.

Elle fut déroutée face à la maladie.

Sans être menacée par l'arrivée d'un drame.

Un rhume n'est pas…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 16 octobre 2012 à 20:33 — Pas de commentaire

« La mélancolie errante »

 

Élégie juive

 

Au son des violons, un message de vie.

- Si la mélancolie t’incite à la paresse,

Lève les bras, balance les épaules et danse.

Avec ton âme danse, sous la voûte céleste.

Léger, en liberté dans la pleine lumière,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 14 octobre 2012 à 2:44 — Pas de commentaire

Afin d'être sereine

J'ai certes le besoin, pour vivre comme avant,

De ne pas me priver d'une habitude ancienne.

Quand je me sens troublée, tes pensées me reviennent,

Je t'écris un poème et le confie au vent.

De ne pas me priver d'une habitude ancienne.

Tu accueillais, ému, mes gestes innocents.

Je t'écris un poème et le confie au vent.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 6 octobre 2012 à 23:57 — Pas de commentaire

Le Témoin

 

Web

 

 

Au moment de la guerre d'indépendance du Congo Belge, un professeur venu de ce pays avait donné une conférence fort intéressante sur les drames qui s'y passaient,

De retour chez moi, j'ai écrit sans faire de pause, je crois, une pièce de théâtre que j'ai intitulée« Le témoin» et qui a été publiée, à compte d'auteur, aux éditions Beauchemin qui n'en n'ont pas assuré la vente. Je voulais qu'elle soit jouée avant.

Cette pièce a été reconnue…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 5 octobre 2012 à 18:30 — Pas de commentaire

La joie cajoleuse

 

Satisfait le corps et l'esprit,

Une gâterie savoureuse,

Un plaisir qui rend l'âme heureuse.

Lors, allégé, l'être sourit.

Une gâterie savoureuse,

Contente et, bien des fois, nourrit.

Lors, allégé, l'être sourit

À l'espérance prometteuse.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 5 octobre 2012 à 0:26 — Pas de commentaire

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation