Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Suzanne Walther-Siksou - août 2012 Archive (33)

Une fontaine humanisante

 

 

Certes, les habitudes changent,

En déroutant les attardés,

Qui apparaissent démodés,

Osent, parfois, parler des anges.

...

Ce qui désole les aînés,

Est la singulière attitude

De jeunes, ayant fait des études,

Se tenant, soudain, éloignés.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 août 2012 à 22:55 — 2 Commentaires

L'indifférence et la décence

Soliloque

 

Il me parait presque certain

D’avoir perdu toute importance.

S'est enfermé dans le silence,

Mon merveilleux ami lointain.

...

D’avoir perdu toute importance,

Pour mon correspondant câlin,

Mon merveilleux ami lointain.

Il m'instruisait avec…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 août 2012 à 18:04 — 1 Commentaire

Le jeu du contentement

 

Quand l’insomnie me force à rester en éveil,

alors que toute attente a désormais cessé,

souvent pour m’occuper, je reviens en arrière.

...

En soulevant les couches de ce qui a été,

je retrouve, à peu-près, le meilleur et le pire,

également noyés dans mon indifférence.

...

Pour…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 août 2012 à 16:56 — Pas de commentaire

Une certitude attristante

 

   

Soliloque

Durant la seconde guerre mondiale, un patriote avait écrit:

«La France ne décline pas, elle sommeille.

En attendant qu'elle se réveille

et reprenne son pas de déesse,

les peuples étonnés de ne plus la voir

marchant à leur tête,

se demandent pourquoi, dans le monde, il y a tant de nuit.»

Or, le jour se leva, accablant. La déesse, se réveillant, avança mais péniblement, dépouillée de…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 août 2012 à 21:00 — 3 Commentaires

Une évidence venue du coeur

                                                                                  À Rosyline

 

Sourire heureux, regard brillant,

Encadré de beaux cheveux blancs,

Le doux visage de ma mère,

Hélas! devenu virtuel.

...

Pendant quelques instants troublants,

J’ai ressenti,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 août 2012 à 17:00 — Pas de commentaire

Un sublime héritage

 

Les vers de Baudelaire s’unissent en chansons,

Dont l’harmonie ravit, alors que les images

Transportent par magie vers de troublants rivages.

Cet artiste excellait à combiner les sons.

Dont l’harmonie ravit, alors que les images

Révèlent des secrets que cachaient des buissons.

Cet artiste excellait à…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 août 2012 à 17:40 — Pas de commentaire

À ma manière

 

Pour mettre des barreaux à ma maison de verre,

et en faire une cage, j’avais tout préparé.

Un défi me tentait: créer, emprisonner

un courant de folie et m’y abandonner.

...

Privée de ma raison et métamorphosée,

douée d’une éloquence, qu’on ne peut imiter,

j’aurais su délirer en toute liberté.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 août 2012 à 17:21 — Pas de commentaire

À chacun sa morale

La Fontaine nous dit qu'une femme fidèle,

Devenue veuve, alors qu'elle était jeune et belle,

Ne resta dans le deuil que le délai décent,

Son chagrin s'étant fait, très tôt, évanescent.



Le conteur ironise, sur ce, allègrement,

Mais nous paraît déçu par ce comportement.

Il faut se souvenir que, pour les grands seigneurs,

La morale imposait des lois avec rigueur.



Ils avaient du talent, des lettres, de l'esprit

Et passèrent leur vie, le nez dans…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 août 2012 à 16:51 — Pas de commentaire

Les éditeurs le savent-ils?

 

Ceux que l'on nomme les aînés,

Se réfugient dans le silence.

Souvent atteints d'inappétence,

Ils pensent aux plaisirs surannés.

...

Se réfugient dans le silence,

Pour ne pas être importunés.

Ils pensent aux plaisirs surannés

Vont…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 août 2012 à 20:00 — 1 Commentaire

Le velouté de l'existence

 

À Rébecca Terniak

Prendre le temps de méditer,

De s'inspirer de la beauté,

De rendre grâce à la nature,

Peut être un besoin qui perdure.

...

Or, d'incontournables contraintes,

Qui peuvent engendrer des craintes,

La turbulence, la vitesse,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 23 août 2012 à 20:00 — 1 Commentaire

Un résultat époustouflant sur mon blog Amicalien

Un résultat époustouflant sur mon blog Amicalien

Sont pour être lus mes poèmes,

Chargés d'allégresse et d'amour,

Offerts quasiment chaque jour.

J'existe, m'enrichis et sème.

...

Quand je vis un instant heureux,

J'essaie d'en capturer la grâce,

Dans la poésie…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 23 août 2012 à 0:18 — 1 Commentaire

Un plaisir raffiné

Après avoir capté les saveurs d’un instant,

J’accueille, intéressée, les changements qui suivent,

Souvent imperceptibles et quelques fois troublants.

L’énergie en action est lente ou se fait vive.

J’aime à me souvenir de toute grâce offerte

Et de certains émois, engendrant du bonheur.

Mes mots appropriés les sauvent de la…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 21 août 2012 à 18:14 — Pas de commentaire

Je suis du peuple des cantiques

Doux ami

Je suis du peuple des cantiques,

Sonnets, ballades et rondeaux.

J’ai l’âme simple et romantique

La vie m’émeut de ses cadeaux.

Chaque matin, chaque saison,

La joie qu’apporte l’harmonie

S’installe au creux de ma…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 21 août 2012 à 17:30 — 1 Commentaire

À bord

 

Le large n’est pas loin quand on vit sur une île.

Le bateau où je reste est amarré au port.

J’y séjourne à l’année, toute seule à son bord.

Fleuve asséché, ma rue garde un rythme tranquille.

...

Le bateau où je reste est amarré au port.

Il n’y arrive pas les échos de la ville.

Fleuve asséché, ma rue…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 20 août 2012 à 21:59 — Pas de commentaire

Les coquillages sur le sable

 

Prés du fleuve bordé d'érables,

L'immensité insoupçonnable.

Le merveilleux parait aimable,

Je vis un instant délectable.

...

Espace serein, remarquable.

Canards et mouettes affables,

Créent une ambiance enviable.

La confiance est profitable.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 20 août 2012 à 20:00 — Pas de commentaire

Rebaptisée«La chambre de passage»

Dans ma modeste  résidence,

Une chambre restée fermée,

Agréablement parfumée,

Est habitée les jours de chance.

...

Une chambre restée fermée,

Que je fleuris ô joie immense!

Est habitée les jours de chance,

Par une âme soeur tant aimée.

...

Que je fleuris ô joie…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 août 2012 à 19:00 — 1 Commentaire

Au Parc Graton, l'immense lac

 

 

Le vent dans les cheveux, le soleil sur le corps,

Je suis à contempler la beauté du décor.

Des collines boisées en rempart verdoyant,

Entre le bleu céleste et son reflet brillant.



L'eau de glace du lac déconcerte d'abord

Mais se décourager, ce serait avoir tort.

Je vois s'y divertir de très jeunes enfants,

Leur bien-être paraît tout à fait…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 août 2012 à 6:02 — Pas de commentaire

Indiscrétion

Il a plu. Sous un ciel nacré,

Les arbres géants se détachent.

Le poids de l'eau sur les pivoines

Les courbe toutes jusqu'au sol.

Silence et immobilité.



Sur un cable téléphonique,

Au-dessus de l'érable noir,

Que de ma fenêtre j'admire,

Deux oiseaux beiges, de belle taille,

Se bécotent amoureusement.



Du bec à bec puis des caresses,

À coups de bec, de l'un à l'autre.

C'est un échange…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 16 août 2012 à 21:38 — 1 Commentaire

Nos hivers québécois

 

Si tu voyais l'hiver, ici, comme c'est beau !

Les érables géants, sculptures délicates,

Étalent leurs ramures noircies sur de la nacre.



La neige immaculée s'amoncelle partout.

Sur les toits, les sapins ,en bancs sur le gazon.

Pour qui s'y aventure, elle est sable mouvant.



Les rues, rivières calmes, sont des tableaux charmants

Où les…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 16 août 2012 à 21:02 — 1 Commentaire

La découverte d'un poète

Partage

Je viens de découvrir Jorge Luis Borges, un célèbre auteur argentin devenu presque aveugle. Je vais rechercher ses poèmes. J'ai été émue par son texte: Borges et moi .Je vous propose de le lire.

BORGES ET MOI

C’est à l’autre, à Borges, que les choses arrivent. Moi, je marche dans Buenos Aires, je m’attarde…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 15 août 2012 à 6:00 — Pas de commentaire

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation