Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Suzanne Walther-Siksou - juillet 2012 Archive (29)

L' aveu

Vous ai-je dit, un jour, ami que je vous aime?

C'était, souvenez-vous, sous la pluie à Paris.

Vous sembliez ému et tellement surpris.

Quarante années de plus et cependant nous-mêmes.

C'était, souvenez-vous, sous la pluie à Paris.

Après l'étonnement, votre joie fut extrême.

Quarante années de plus et cependant nous-mêmes.

Notre amour de la vie n'était pas amoindri.

Après l'étonnement, votre joie fut extrême.

Nous avions bavardé mais surtout beaucoup…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 juillet 2012 à 19:30 — 2 Commentaires

Velléitaire

Doux ami,

Je ferai autrement, changerai ma manière,

Cette façon d'agir est la toute dernière.

Or, quelques jours plus tard, soudain, je me surprends

À n'altérer en rien mon vieux comportement.

Je ne respecte pas les engagements fermes

Que, ponctuellement, je prends envers moi-même.

Je cède chaque fois à la facilité,

M'accordant un délai, en toute liberté.

C'est que je tends toujours à demeurer sereine.

J'évite les efforts, la fatigue, la…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 juillet 2012 à 19:21 — Pas de commentaire

La rivière chantante

 

P5220124.jpg



J'habille, en mots de tous les jours,

Les joies simples qui m'ensoleillent,

Le beau divin qui m'émerveille,

Et mes émois, légers ou lourds.

...

Une habitude distrayante

Me fait saisir l'instant qui luit,

Je le conserve comme un fruit

Dans une…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 juillet 2012 à 6:09 — 1 Commentaire

De merveilleux dessins d'enfants

danse222027.jpg

 

Pendant vingt années de ma vie,

J’ai proposé à des enfants

Comptines, chants et poésie

Écrits pour eux spécialement.

... …

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 juillet 2012 à 21:30 — Pas de commentaire

Les murmures de l'âme

 

Ô le raffinement du temps des belles dames

Et des messieurs galants préoccupés de l’âme,

Du charme de l’esprit et de celui du corps.

Ils savaient les louer, en merveilleux accords.

...

Libertins, moralistes, philosophes, amoureux,

N’étaient préoccupés surtout que d’être heureux.

La liberté hélas est…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 juillet 2012 à 19:40 — Pas de commentaire

Une exposition émouvante

 

Né de l'art, l'émerveillement

Nous emplit d'une joie profonde

Et le sublime crée des ondes

D'un délectable envoûtement.

...

Des poètes peuvent penser

Qu'ils sont pénétrés d'une grâce,

Et qu'une muse leur fait face,

Les aidant à se surpasser.

...

Tout compositeur a sa muse,

Chaque artiste peintre la sienne.

Que la transcendance survienne,

Elle les grise, les…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 juillet 2012 à 20:30 — 1 Commentaire

Lucky, ma chienne

 

Elle gémissait, en grande détresse.

Je l'ai imitée, feignant la tristesse.

Sa plainte a pris fin immédiatement.

Elle a étouffé son propre tourment

Et m'a regardée, pleine de tendresse.

26/7/1974

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 juillet 2012 à 18:00 — Pas de commentaire

L'aller et le retour

 

Emportée, doucement, dans la non existence,

Je refais étonnée surface dans la vie,

Sans avoir souvenir d'aucune griserie.

Ne sais ce qu’il advint de moi dans mon errance.

...

Je refais, étonnée, surface dans la vie

Pas d’images venant colorer le silence.

Ne sais ce qu'il advint de moi dans…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 juillet 2012 à 22:30 — Pas de commentaire

À la case «Âge d'or »

Doux ami,

Soudain, je pense, avec tendresse,

À cette si lointaine adresse,

Où tu m’accompagnais souvent.

Je te taquinais tout le temps.

...

Devant nous, une longue route,

Semée d’embûches et de doutes.

Nous avons fait de notre mieux,

Nous sommes rejoints, déjà vieux.

...

Mais que m’importe l’âge d’or,

S’il ne me cause pas de torts.

Je suis redevenue coquette

Et fais de nouvelles conquêtes.

...

Je ne crie pas sur tous les…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 juillet 2012 à 22:00 — 1 Commentaire

Le jeu des couleurs

g-ant.jpg

 

La nature, avec art, façonne des volumes

Harmonieusement, les orne de couleurs.

Elle crée en tout temps, possède poils et plumes

Certes, ce qu’il lui faut pour faire des splendeurs.

...

Des teintes et nuances…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 23 juillet 2012 à 18:35 — Pas de commentaire

Une statuette d'ébène

 

 

Hier, j'ai eu un coup de coeur,

À la vue d'une statuette,

Égarée sur une tablette,

En vente chez un brocanteur.

...

Un Africain d'un noir d'ébène,

Taillé, ciselé avec art,

Qui a captivé mon regard.

Une grâce plus qu'une aubaine!…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 23 juillet 2012 à 17:25 — Pas de commentaire

Un effet exorbitant

 

Dépendant du souffle vital,

La machine charnelle s'use.

N'ont raison du terme fatal

Argent, prescience, ni ruse.

...

Quand l'énergie spirituelle

A cessé d'être alimentée,

Subsiste, invulnérable, celle

Qui avait pu s'en échapper.

...

Dans…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 juillet 2012 à 20:53 — Pas de commentaire

Une réalité nouvelle

 

Méditation

Le récit de ta vie ne s'enrichira plus

D'anecdotes offrant des grâces savoureuses.

Ton esprit était vif, ton âme généreuse,

Le destin a permis ce que tu as voulu.

...

Nous étions tous les deux doués pour le bonheur.

Je n'osais pas aller aux plaisirs défendus,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 20 juillet 2012 à 21:38 — 1 Commentaire

La muse des maudits

 

À Patricia Guenot

Quand elle s’introduit, très subrepticement,

Près d’un être souffrant, en profond désarroi

Auquel la révolte se mêle activement,

La muse des maudits, transcende son effroi.

Elle lui dit les mots qui ne contrarient pas

Son envie de crier sa douleur et sa…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 19 juillet 2012 à 19:00 — 1 Commentaire

Un présent reçu sans émoi

 

 

À nouveau le silence et l'immobilité,

Le décor accueillant d'une journée d'été.

Mon café absorbé, pensive je paresse.

Pas de projet, aucun besoin, rien ne presse.

...

Le décor accueillant d'une journée d'été.

Du soleil assagi, me manquent les prouesses.

Pas de projet, aucun…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 19 juillet 2012 à 18:04 — Pas de commentaire

Jolis cristaux de poésie

 

 

 

Un murmure entendu, je l'invite, elle accourt,

Invisible et pourtant étonnamment présente.

De sa voix assurée, mon amie de toujours,

Devise et je transcris ses dires qui m'enchantent.



Tandis que je m'arrête à son tout dernier mot,

Elle est déjà ailleurs, s'élevant dans l'espace,

Messagère pressée qui, comme les oiseaux,

Ne reste pas longtemps à une même place.



Je…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 juillet 2012 à 16:04 — 1 Commentaire

Berceuses

 

Quand mon esprit veille et divague,

À l'heure où j'aspire au repos,

Je le ramène près des vagues

Où se berçaient de blancs oiseaux.



M'asseyant au lieu tranquille,

Sous un tilleul majestueux,

Éloignée des bruits de la ville,

J'évoque le temps des aïeux.



Me retrouvant au bord de l'onde,

J'admire comme un trait d'argent,

La truite qui vagabonde,

À l'aise dans le flot…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 juillet 2012 à 16:00 — Pas de commentaire

A cappella

 

Quant il est recueilli, fixé sur une page,

Un instant qui me trouble y devient une image

Et puis une chanson, qui conserve vivants

Mes émois passagers vécus dans le courant.

...

L'irréversible temps n'a pas pu effacer

Les surprises sauvées intactes du passé.

En filigrane, y sont aussi des joies…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 juillet 2012 à 4:15 — 2 Commentaires

Vent de Vie

 

Quand le vent semble une caresse,

Nous entourant de sa tendresse,

Qu'il nous apporte du plaisir,

Nous le nommons brise ou zéphyr.



Mais parfois le vent est fripon,

Quand il relève les jupons.

Et s'il s'attaque aux misérables,

Il se rend alors détestable.



Plus fréquent que vent qui délie,

Souffle celui de la folie.

Il terrorise les humains

Ou les prive de lendemains.



Parfois démon, atteint de rage,

Il renforce sur…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 juillet 2012 à 18:00 — 2 Commentaires

Le charme persistant des fables

En hommage à M. Jean de La Fontaine

Des anciens, créant des images,

Nous léguèrent des vérités.

Tant de proverbes inventés

Par des humoristes fort sages!

...

La Fontaine, aimant à penser,

Imagina contes et fables,

Des personnages remarquables,

Vicieux, naïfs,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 juillet 2012 à 17:30 — 1 Commentaire

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation