Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Suzanne Walther-Siksou - juin 2012 Archive (17)

Durée

 

Comme branches et feuilles, au caprice du vent,

Ma robe se soulève en agitant ses manches.

Je ne sais si ce jour est ou non un dimanche,

Attentive, enjouée, j'accueille ses présents.

...

La lumière, à foison, éclaire les couleurs:

Le bleu uni du ciel, seul un nuage y glisse,

Tous les verts qu'elle…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 juin 2012 à 19:00 — Pas de commentaire

Une affirmation surprenante

 

Un nombre très restreint de lettres,

Créant un univers de mots!

On les reçoit par petites lots,

Comme nourritures terrestres.

...

Les pragmatistes, bien souvent,

Adoptent le vocabulaire

Qui semble utile à leur affaire,

Mais peu celui des sentiments.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 juin 2012 à 21:00 — Pas de commentaire

L'ami Bernard Lanza

L'ami Bernard Lanza

Il existait, sensible et tendre,

Vivant pleinement chaque jour,

Ce, jusqu'au bout de son parcours,

Qui dut brusquement le surprendre.

Il avait l'âme d'un poète,

Savourant de petits bonheurs

Dont il conservait la saveur

Dans une atmosphère de fête.

Était friand du beau langage,

Engendrant de troublants émois;

Se montrait ravi chaque fois,

En l'exprimant dans un hommage.

Il demeurera tel qu'il fut,

L'ami…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 juin 2012 à 21:54 — 1 Commentaire

Un geste fabuleux

En hommage à Bernard Lanza

Kundera s’est ému de gestes inconscients,

Qui souvent font le charme de certaines personnes.

Des gestes nous ravissent et d’autres nous étonnent,

Chez des êtres aimés, restés longtemps absents.

Chacun a pu agir, un jour, trop vivement,

Se laissant emporter par…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 juin 2012 à 21:32 — Pas de commentaire

Commencement

Doux ami,

Mon chemin qui me semble être un commencement,
S'éclaire de ma joie,dans le ravissement.
J'accueille, émerveillée,une grâce suprême,
Dans cet état ,soudain, je murmure: je l'aime!

Montréal, 16\08/1988

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 juin 2012 à 18:20 — Pas de commentaire

Épître à Dora Corselo

 

Savoir comme Marot, du Bellay ou Régnier,

D'un trait de plume ardent, en un instant lier

Ces vers harmonieux qui charment ton oreille.

Qui peignent avec art et disent à merveille!

Las! malgré mon envie de briller, je ne puis

Te chanter ma jeunesse à travers champs et buis,

Te parler tendrement de…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 juin 2012 à 0:30 — Pas de commentaire

Un ruisselet de fleurs

À Rosilyne

 

Un ruisselet de fleurs dévale mon jardin,

Y met de la couleur et de la poésie.

Le soleil l'égaie, selon sa fantaisie.

Pourrait se dessécher, j'en aurais du chagrin.

...

Y met de la couleur et de la poésie.

Émaillé de tons chauds et de roux incertains,

Pourrait se…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 juin 2012 à 16:30 — Pas de commentaire

Sa chère maison

 

 

Je suis au frais dans mon jardin,

Face à celui de mon voisin.

Ses cèdres ont grandi à outrance,

Le reste a la même apparence.

...

Il était simple et généreux,

Me paraissant toujours joyeux.

Il aimait à rendre service.

Je ne lui connus aucun vice.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 juin 2012 à 1:28 — 1 Commentaire

PLAISIRS ENVIABLES

 

 

À mon amie Rébecca

 

Jolis, peu chers, inconfortables!

En dépit d'un rejet durable,

Mes petits pieds devaient marcher

Dans des souliers à bon marché.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 20 juin 2012 à 0:37 — Pas de commentaire

L'âme et l'esprit invulnérables

Doux ami,

Le point d'arrêt s'est imposé.

S'est faite muette ta ligne.

Rester sage, se montrer digne?

Tu ne m'avais rien proposé.

...

Le pire s'imposa soudain.

Il arriva ce qu'on évite,

Partir, précipité, trop vite,

Privé d'espoir de lendemains.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 juin 2012 à 21:35 — 1 Commentaire

Le passé, rêve évanoui

 

 

Sur la route de son destin,

Chaque être, en avançant espère.

Surpris, s'éveillant au matin,

Il pense, à ce qu'il devra faire.

...

Mektoub! veut dire:c'est écrit.

Vrai, la réalité s'impose.

Quand on se retrouve mal pris,

Faute de pouvoir, on compose.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 juin 2012 à 0:00 — 2 Commentaires

Partage

Partage

En hommage à Nicolas Schramm

Nicolas, en éveil, dans ses pèlerinages,

Se grise de beauté face à des paysages,

Grandioses ou sereins, toujours fort émouvants.

...

Au gré du temps qui passe, aux caprices des vents,

Chasseur infatigable, il va, carnet en mains,

Par des routes scabreuses ou de tendres chemins,

...

Les mots ne peuvent pas transmettre l'indicible.

Le révéler, pourtant, n'est pas chose impossible.

Il faut avoir le don…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 15 juin 2012 à 21:04 — Pas de commentaire

Le choix de s'exprimer

 

Réagir me semble un devoir

Face à des actes déplorables

Ou à des propos condamnables.

Or il faut savoir et pouvoir.

...

La passivité encourage

Ceux qui agressent ouvertement.

Ils ont même comportement

Faute d'être accusés d'outrages.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 13 juin 2012 à 21:00 — Pas de commentaire

soleil et zéphyr

Mon jardin sera-t-il le même?

J'y travaille fort chaque jour.

L'ennui m'était devenu lourd,

Je ne me sentais plus moi-même.

...

J'y travaille fort chaque jour,

Je déracine, plante, sème.

Je ne me sentais plus moi-même,

Mon énergie est de retour.

...

Je déracine, plante, sème.

Sous le soleil, le zéphyr court.

Mon énergie est de retour,

Me remet en l'état que j'aime.

...

Sous le soleil, le zéphyr court.

Léger mais taquin tout de…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 13 juin 2012 à 0:49 — 1 Commentaire

À l'ère de la transcendance

 

Mes amis s’étant éloignés,

Je m’étais installée, seulette

Dans, la sérénité parfaite,

Jardin des souvenirs soignés.

...

Je n’aurais pu imaginer

De nouvelles et riches rencontres.

Me sentant lasse, j’étais contre

Tout ce qui n’est pas spontané.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 8 juin 2012 à 16:30 — Pas de commentaire

L'accès au bonheur

Toujours, une joie surgissant,

Emplit notre être de tendresse.

Elle agit comme une caresse,

Cause un émoi réjouissant.

...

Ardente ou simplement plaisante,

Chaque excitation s'évapore.

D'autres nous surprendront encore,

Certaines seront exaltantes.

...

Nombreuses joies sont des cadeaux,

Ne requièrent pas de mérites.

Des tendances dont on hérite,

Font les accueillir comme il faut.

...

Notre bonheur naît de plaisirs

Qui nous…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 4 juin 2012 à 21:00 — Pas de commentaire

Errance dans la poésie

 

Je jouis d'un heureux instant,

Léger, empli de fantaisie.

Me revient une ancienne envie:

Exprimer ma joie en chantant.

...

Léger, empli de fantaisie.

Aux grisants effets du printemps.

Exprimer ma joie en chantant,

Errance dans la poésie.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 2 juin 2012 à 21:46 — 1 Commentaire

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation