Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Suzanne Walther-Siksou - novembre 2011 Archive (28)

Dans l'attente des lendemains

 

 

«Ah! que la vie est quotidienne!»

On la regarde aller son train,

Elle suit le même chemin,

Sur la voie qui seule est la sienne.

 

On la regarde aller son train,

Sans que rien de nouveau n’advienne,

Sur la voie qui seule est la sienne.

Les roues ronronnent…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 novembre 2011 à 19:25 — 1 Commentaire

En carence d'énergie vive

 

 

Ma raison, qui a pris de l’âge,

Plus que jamais est contrôlante.

Elle exige que je sois sage,

Devient, maintes fois, contraignante.

 

Or, ce qui certes me chagrine,

Est mon manque de fantaisie.

J’en débordais femme gamine,

Une muse égayait ma vie.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 novembre 2011 à 3:42 — Pas de commentaire

Une envie affadie

 

Nul ne peut exister dépourvu de désirs.

Le corps a des envies qu’on aime à satisfaire,

Et l’esprit des projets, des actions à faire,

Pouvant valoriser ou créer du plaisir.

 

Les désirs sont divers, qui dans l’âme se glissent.

Heureux qui les reçoit sans se causer de torts,

En évitant aussi de tragiques…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 novembre 2011 à 17:50 — Pas de commentaire

Mon invité, Jules Laforgue

 

Mon invité du jour est un jeune poète.

Il va m’entretenir, mais d’un lointain ailleurs.

En silence, j’attends ses vers venus du coeur.

Pour l’accueillir chez moi, l’ambiance est parfaite.

 

Il va m’entretenir, mais d’un lointain ailleurs.

Une tombe est toujours glaciale et muette.

Pour l’accueillir…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 novembre 2011 à 21:25 — Pas de commentaire

Une énergie enviable

 

Je n’accomplis aucun effort

Pour enrayer une habitude,

Dont j’ai pourtant la certitude

Qu’elle me cause certains torts.

 

Lors, je me sens admirative

Quand, de ma fenêtre, je vois,

Dans la canicule ou le froid,

Un homme affaibli qui s’active.

 …

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 novembre 2011 à 3:02 — Pas de commentaire

Sortis de ma vie

 

Des amis tendres et des lecteurs,

Qui m’entouraient de sympathie,

Sans bruit, sont sortis de ma vie.

Nous partagions des coups de coeur.

 

Et de nombreux questionnements,

Des idées ou des certitudes.

Qui rompait notre solitude,

Un chaleureux rayonnement!…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 novembre 2011 à 22:30 — Pas de commentaire

À ma portée

 

Abandonnés, par négligence,

Sur la table de mon salon,

Une page blanche en souffrance

Et un stylo qui en sait long.

 

Ces deux complices attendent là,

Alors que je fais une pause,

Face à la neige sans éclat,

Dans le silence qui repose.

 …

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 novembre 2011 à 18:00 — Pas de commentaire

Un fantasme surprenant

 

Baudelaire prétendit qu’il maltraita un homme

Qui lui parut avoir perdu sa dignité.

Celui-ci réagit avec brutalité.

Un vieillard mendiant mais son en égal en somme.

 

Promptement, il conclut…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 novembre 2011 à 22:56 — Pas de commentaire

Deux cousins en retard

 

Si l’on dépend des autres, un retard est possible,

Ou si l’on avait cru moins longue une distance,

Un obstacle surgit, parfois imprévisible.

Il peut être prudent de partir à l’avance.

 

Dans le cas où l’on voit qu’on manquera de temps,

On peut se résigner à tirer de l’arrière,

Croyant ne pas pouvoir…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 novembre 2011 à 16:56 — Pas de commentaire

À la pensée de l'impuissance

 

Deux grandes croix pour annuler

Les strophes que je viens d’écrire.

Ne suis surprise ni troublée,

Ce jour n’a rien pour me séduire.

 

Le ciel, distributeur de joie,

Par sa beauté époustouflante,

Est figé au-dessus des toits,

En une pâleur attristante.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 20 novembre 2011 à 17:19 — Pas de commentaire

Retour de la nuit

 

 

Haïkus

 

Je ne peux dormir,

Douillettement dans mon lit

Je pars en voyage.

...

Mon guide me mène,

Ouvre…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 19 novembre 2011 à 18:30 — Pas de commentaire

Un message revigorant

Doux ami

 

Le message que tu m’adresses,

Imprégné de fraîches senteurs,

Me fait retrouver ma candeur

Dans une bouffée de tendresse.

 

Imprégné de fraîches senteurs,

Empli de pensées qui caressent,

Dans une bouffée de tendresse,

Il fait battre mon faible…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 novembre 2011 à 22:37 — Pas de commentaire

Dans mon jardinet

Haïkus

Haïkus

 

Il prend son envol

Son habit noir se déchire

Tout son corps s’empourpre.

...

Eclats de soleil

Innombrables sur le…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 novembre 2011 à 15:17 — Pas de commentaire

Une caresse inattendue

 

Alors que j’étais toujours sage,

Je faisais la fin de mon stage,

Chez un confrère renommé,

Qui élégamment me formait.

 

J’avais l’humeur gaie et parfois,

Je chantonnais à haute voix,

Quand seule avec le secrétaire,

Je méditais sur une affaire.

 …

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 15 novembre 2011 à 20:50 — Pas de commentaire

Le genre humain malade du sida

 

Un mal qui répand la terreur,

Aussi puissant qu’une tornade,

Rendant affreusement malade,

Survint soudain pour son malheur.

 

Dans tous les états de la terre,

Eut lieu un grand questionnement;

Il fallait sans retardement,

Élucider ce grand mystère.

 …

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 15 novembre 2011 à 18:29 — 3 Commentaires

Le besoin d'être vertueux

 

Pour être juste et respectable,

Selon les efforts que l’on fait,

On se sent plus ou moins parfait.

Certains sont tout juste acceptables.

 

Les gens qui ont peu de besoins,

Une âme pure et charitable,

l’humeur heureuse et enviable,

N’ont pas mérité de bons points.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 14 novembre 2011 à 22:53 — Pas de commentaire

Hormis le charme des saisons

 

Je m’attarde dans mon salon,

Mal coiffée, en robe de chambre.

Qui pourrait venir me surprendre?

Jusqu'à moi,le chemin est long.

 

Mal coiffée, en robe se chambre,

Je médite, alors c’est selon.

Jusqu’à moi, le chemin est long.

Devrais-je avoir le goût d’attendre?…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 13 novembre 2011 à 21:44 — Pas de commentaire

Mon plaisir de vivre

 

Mon plaisir de vivre est caresse

Dans la lumière du soleil.

Câlin, il me tient en éveil.

Sans souci du temps, je paresse.

 

Dans la lumière du soleil,

J’accueille une douce tendresse.

Sans souci du temps, je paresse.

Mon plaisir persiste, pareil.

 …

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 13 novembre 2011 à 20:06 — 1 Commentaire

Ma visiteuse

 

À Rosyline

 

Quand la solitude s’installe,

Que l’on soliloque pour soi,

Tout en se renvoyant la balle,

On pense aux rires d’autrefois.

 

Or, si par bonheur, une muse,

S’adresse à nous avec douceur,

Nous fait sourire, nous amuse,

On se…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 12 novembre 2011 à 15:30 — Pas de commentaire

Le droit d'exister pleinement

 

« En mariage trompe qui peut »

En droit coutumier voulait dire

Que l’on n’avait pas à proscrire

Les mensonges et les faux aveux.

 

Pour obtenir une alliance,

On cachait vices et défauts,

En se comportant comme il faut.

On inspirait la confiance.

 …

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 11 novembre 2011 à 17:00 — Pas de commentaire

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation