Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Suzanne Walther-Siksou - août 2011 Archive (47)

De la force des sentiments

 

On se laisse certes émouvoir

Par l’affection que l’on nous montre,

Or l’amitié peut décevoir,

Lors de crises que l’on rencontre.

 

C’est quand on est dans le besoin,

Qu’une présence réconforte.

Parfois même, on dépend des soins

Qu’une âme aimante nous apporte.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 août 2011 à 22:15 — Pas de commentaire

Des arrivistes méprisables

En marge de la campagne présidentielle en France

 

L’ambition n’est pas condamnable.

Elle pousse à se dépasser,

On applaudit face au succès

De tous les êtres respectables.

 

Mais on peut avoir la nausée

En présence d’un arriviste

Avéré vil, plus qu’égoïste,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 août 2011 à 19:39 — Pas de commentaire

Pas à pas, nous mène le Temps

le posson fleur

 

Le présent nous force, nous presse.

Il faut s’activer constamment,

Réagir certes promptement,

Se ressourcer dans la tendresse.

   

Il faut s’activer constamment,

Vrai le tourbillon n’a de cesse.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 août 2011 à 3:28 — Pas de commentaire

Chasseur d'images



 

Le photographe des faubourgs

Est accompagné d’une muse.

Elle ne transcende ni ruse,

Le guide dans l’ombre des cours.

 

Il voit des êtres et les devine.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 août 2011 à 22:09 — 1 Commentaire

Sans état d'âme

 

 

À Nada AL- Attar

 

Immense espace qui sommeille,

Le ciel, ce jour, n’a pas d’âme.

L’orage en a éteint la flamme.

Où s’en sont allées ses merveilles?

 

Le ciel, ce jour, n’a pas d’âme.

Restant inactive, je veille.

Où en…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 août 2011 à 23:25 — 1 Commentaire

Un éternel printemps

À Rosyline

 

Pendant quelques mois, il s’absente.

Certes pimpant, il reviendra.

Dans les jardins, il répandra

De tendres couleurs odorantes.

 

Certes, pimpant, il reviendra,

Dans un flot d’énergie vibrante,

De tendres couleurs odorantes.

Le vieillissement…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 août 2011 à 20:52 — Pas de commentaire

La grâce d'exister

 

Tous les cours d’eau vont à la mer.

En traversant vallées et plaines.

La voie des hommes est incertaine,

S’arrête au bord d’un gouffre ouvert.

 

En traversant vallées et plaines,

Chacun glorifie l’univers.

S’arrête au bord d’un gouffre ouvert,

Y disparaît avec sa peine.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 août 2011 à 0:43 — Pas de commentaire

La force de l'habitude

 

De ma mère, j’avais hérité l’habitude

De chanter à tue-tête, oubliant mes soucis.

J’ai gardé ce besoin, ayant grandi ainsi.

C’était une impulsion dans la béatitude.

 

Seule ou accompagnée, sur les routes souvent,

Au volant, en vélo, plongée dans l’allégresse,

Parfois pour occulter une lourde…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 août 2011 à 21:23 — Pas de commentaire

L'abnégation

En hommage aux patriotes de Lybie

 

Chacun pour soi et Dieu pour tous, nous a-t-on dit.

On aspire au bonheur, dès lors, on se protège,

On flaire le danger, on évite les pièges.

À ses dépens, parfois, chacun a bien compris.

 

Certains, plutôt nombreux, ne pensent qu’à eux-mêmes,

Se servant les premiers,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 août 2011 à 18:37 — Pas de commentaire

Je me trouve en errance, au coeur de cet été...

 

PB120065.jpg

 

Je me trouve en errance, au coeur de cet été.

Au bord du St-Laurent, j’aime à flâner, pensive.

Des mouettes, au repos, me semblent peu craintives,

De petits voiliers voguent loin des cités.

 

Au bord du St-Laurent, j’aime à flâner pensive.

S’y retrouvent, partout, des formes…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 août 2011 à 22:00 — Pas de commentaire

Avoir de la classe

En souvenance d’André Mazeaud

 

Très nombreux cèdent à l’envie,

Quand il subissent une blessure,

D’accueillir plaintes ou injures,

Trouvant trop cruelle la vie.

 

Difficile à une victime,

Pour conserver sa dignité,

De ne pas sembler révoltée,

De garder sa…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 23 août 2011 à 18:30 — 1 Commentaire

Le refuge

 

D’impensables exploits s’imposent, se succèdent.

Le cirque quotidien peut rendre abasourdi.

On ne s’étonne plus, ayant trop applaudi.

Nombreux déboussolés cherchent en vain de l’aide.

 

Le cirque quotidien peut rendre abasourdi.

Des hommes téméraires persévèrent et ne cèdent.

Nombreux déboussolés…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 21 août 2011 à 18:29 — Pas de commentaire

L'échappée

 Sans besoins, sans attentes, et à peine pensive,

Saine, à l’abri dans la lumière et le confort,

Imbibée de douceur, tendrement, je m’endors.

Vers des lieux virtuels, je vogue à la dérive.

 

 

Saine, à l’abri dans la lumière et le confort,

Mon âme sans…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 20 août 2011 à 21:25 — Pas de commentaire

Isaac ou Ismaël ?

 

On ne sait pas très bien encore,

Quand les musulmans commémorent,

Lors d’une fête de l’islam,

Le sacrifice d'Abraham,

 

Comment ils ont eu l’assurance,

Que réduit à l’obéissance,

Il devait offrir Ismaël,

Et non Isaac, à l’Eternel?

 

Or…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 août 2011 à 20:30 — Pas de commentaire

Au temps des cigales



Ce soir d’été m’est doux;

L’âme paisible, je regarde les arbres,

passés du vert au noir.

 

Mais je suis assaillie par un concert aigu.

Je m’éloigne et…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 août 2011 à 17:00 — Pas de commentaire

Bain de lumière



 

 

Le soleil est ardent, le ciel uniment bleu.

Je me laisse envahir par une douce ivresse.

Ce matin chaque instant déborde de tendresse,

Alors, innocemment, je fais le même voeu.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 août 2011 à 20:23 — Pas de commentaire

Au pays des érables



 

Le soleil étant en défaut,

Mon salon demeure dans l’ombre.

Comme les choses, j’ai l’air sombre,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 août 2011 à 20:10 — Pas de commentaire

En un siècle vertigineux

P9220000.jpg

 

Ni ne m’émeus ni ne m’amuse,  

Invitée au Gala des Muses,

Où je pensais m’émerveiller

Dans des jardins ensoleillés.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 13 août 2011 à 23:52 — Pas de commentaire

Le moi est haïssable

 

Pascal avait conclu: le moi est haïssable.

Or j’essaie de savoir le pourquoi du propos.

Parler de soi pourrait même sembler louable.

Si l’on demeure vrai, ce n’est pas un défaut.

 

Pourtant cette assertion fait que je me questionne.

J’emploie souvent le je, ramenant tout à moi,

Quand j’écris pour…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 13 août 2011 à 18:00 — Pas de commentaire

Ma maisonnette

 P9180001-copie-1.jpg

                                                             Je la vois qui vieillit en même temps que moi

Mais je ne l’aide pas à paraître plus jeune.

Je l’aime autant qu’avant, davantage peut-être.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 12 août 2011 à 18:06 — Pas de commentaire

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation