Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Suzanne Walther-Siksou (378)

Au bord d'un lac immense

Villanelle

Silence dans l’arrêt du temps.

La beauté engendre l’ivresse

Sous un ciel d’un bleu ardent.

...

Illimité un lac argent.

Le longe un jardin en liesse.

Silence dans l’arrêt du temps.

...

Sur la rive de nombreux bancs.

Une brise…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 4 avril 2012 à 16:33 — 1 Commentaire

Une vaillante villanelle



 

Doux ami, mon âme sommeille.

Perdus mon allant, mes espoirs,

Lors ton souvenir me réveille.

...

Ton rayonnement m'ensoleille

Cependant, au…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 4 avril 2012 à 16:00 — 1 Commentaire

Mon invité incorporel

 

Au premier appel, il accourt,

Je ne sais de quel horizon.

Il prend place dans ma maison,

Me dispensant de tout discours.

...

Il est prêt pour une partie.

Je joue les blancs et je commence.

Précautionneusement, j’avance.

Je suis tendue et avertie.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 4 avril 2012 à 15:36 — Pas de commentaire

Pâques

                                                               Pâques arrive avec le printemps,

Quand tout est clair et tout est beau.

C’est le moment du renouveau.

A la campagne, la vie éclate…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 2 avril 2012 à 14:30 — Pas de commentaire

En éveil

Le tableau vivant qu’est ma rue,

En ce matin, demeure morne.

Nulle ombre dessinée ne l’orne,

Aucun rayon venu des nues.

...

L’immobilité, le silence,

Dans l’air pas de frémissements.

Tous mes voisins, apparemment

Ont déserté leur résidence.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 1 avril 2012 à 20:25 — Pas de commentaire

Premier avril

 

--l--cole031-copie-1.jpg

 

C’est la journée des mauvais tours,

on se moque de ses copains,

on fait des farces à ses voisins.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 1 avril 2012 à 20:19 — Pas de commentaire

Le droit de se gausser

 

J’ai pris plaisir à me gausser, dans le silence,

Du ridicule fou d’une femme connue,

Agressive, qui trouve une large audience,

Et qui a mis, hier, sa vanité à nue.

...

Se faisant procureur, elle accusait rageuse,

Certainement jalouse, en voulant en douter.

Or moi, je la trouvais tristement…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 1 avril 2012 à 0:22 — Pas de commentaire

Une cécité passagère

Pour que disparaissent les choses,

Il suffit de fermer les yeux.

Vers un ailleurs mystérieux,

On plane alors, paupières closes.

...

Il suffit de fermer les yeux,

Quand un changement se propose.

On plane alors, paupières closes,

Dépaysement fabuleux!…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 mars 2012 à 21:00 — Pas de commentaire

L'amour démesuré

 

L’être qui a compris l’intense ardeur de vivre,

Que son conjoint ressent, trouve qu’il a le droit,

L’hypocrisie n’étant admise aucune fois,

D’agir selon son gré, toujours pleinement libre.

...

Quand on n’a pas aimé l’autre plus que soi-même,

On réalise mal qu’il puisse en être ainsi.

En couple, on a…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 mars 2012 à 20:30 — 1 Commentaire

Requête à Monsieur Paul Robert

 J'aimerais que mon article Épître à Monsieur le Garde des Sceaux soit lisible sur Facebook.Cela est-il possible?

Merci.

 

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 mars 2012 à 23:21 — 1 Commentaire

Epître à Monsieur le Garde des Sceaux

 

La révolution en France

Mit fin aux lettres de cachet

Fut proclamé et affiché

La présomption de l’innocence.

...

Dès lors, le pouvoir judiciaire

Était devenu rassurant.

Plus de châtiments délirants,

D’emprisonnements arbitraires.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 mars 2012 à 22:30 — 3 Commentaires

Où se love mon âme

 
Le moteur qui m'anime se trouve dans ma tête.

Il me maintient en mouvement ou au point mort 

Sans qu'à aucun moment mon souffle ne s'arrête.

J'avoue connaître mal les vertus de mon corps.

...

L'énergie engendrant le flot de la pensée

Miraculeusement, circule sous le crâne.

Là se trouvent classés les acquis du passé.

La mémoire les traite afin qu'ils ne se fanent.

...

  Souvent, pour…
Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 mars 2012 à 1:44 — Pas de commentaire

Caresse du printemps

 

apathie019.jpg

 

Il y a tout le bleu, là, foncé , là, nacré,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 mars 2012 à 18:00 — Pas de commentaire

Au jardin poétique

uand j’offre du pain, de bon cœur,

Qu’il soit de seigle ou au sésame,

Atterrissent les voyageurs,

Légères et chères petites âmes.



Lors, profitant de mon absence,

Assurés qu’ils auront leur part,

Ils se régalent en silence,

Aucun ne boudant à l’écart.



Quand j’offre à des amis lointains,

Colorés et voulus non fades,

En les laissant à leurs bons…
Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 mars 2012 à 17:40 — Pas de commentaire

Une charmante connivence

 

À Émie Magne

Ambiance animée d’un beau centre d’achats.

Çà et là des fauteuils incitent à une pause.

Ravie, j’en choisis un, m’installe et m’y repose.

Une jeune maman s’assied non loin de moi.

...

Elle garde sur elle un mignon garçonnet

Et dans une poussette une petite…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 mars 2012 à 17:05 — Pas de commentaire

L'amour fort comme la mort

 

Quand on s’éloigne, sans coeur lourd,

De l’être qu’on avait aimé,

S’agissait-il bien d’amour

Ou d’un sentiment présumé ?

...

On s’abuse facilement.

Quand l’ardeur d’un être nous flatte

On l’entretient étourdiment,

Et souvent avec trop de hâte.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 mars 2012 à 20:25 — 1 Commentaire

Ô l'indicible émoi!

FawnDSC 4688  

                                                                                    

La poésie est la surprise

Qui envahit l'instant présent,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 mars 2012 à 17:45 — Pas de commentaire

Un bouquet de tendresse

À Marcelle

Ce moment est propice pour te dire les mots

Que ma pensée, émue, souvent me fait entendre,

Quand dans la joie, je prends le temps de me détendre

Et en laisse couler le nostalgique flot.

....

Parfois, il me revient, de ma petite enfance,

Quelques scènes sauvées de…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 mars 2012 à 17:03 — Pas de commentaire

Le jeu des couleurs

 

La nature, avec art, façonne des volumes

Et harmonieusement les orne de couleurs.

Elle crée en tout temps, usant poils et plumes

Et tout ce qu’il lui faut pour faire des splendeurs.

...

Des teintes et nuances, émerge de la joie,

Quand l’ardente lumière avive et…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 mars 2012 à 15:30 — Pas de commentaire

En ton absence, doux ami

 

 

J’oublie que tu ne m’entends plus.

Lors, je t’écris par habitude,

Et j’accueille une certitude:

Mon insistance t’aurait plu.

...

Lors, je t’écris par habitude,

Te dis ce que j’aurais voulu.

Mon insistance t’aurait plu,

Te révélant ma gratitude.

...…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 mars 2012 à 18:18 — Pas de commentaire

  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation