Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

octobre 2020 billets (49)

JEAN-FRANCOIS SCHEMBARI OU L'EFFACEMENT INELUCTABLE DU SUJET

                      JEAN-FRANҀOIS SCHEMBARI OU L’EFFACEMENT INELUCTABLE DU SUJET

Du 07-02 au 29-02-20, l’ART ESPACE GALLERY (Rue de Laeken 83, Bruxelles 1000) a présenté une exposition consacrée à l’artiste français JEAN-FRANҀOIS SCHEMBARI, intitulée : VOYAGE INTÉRIEUR.

Ce qui, chez JEAN-FRANҀOIS SCHEMBARI, frappe au premier regard, c’est la puissance par…

Continuer

Ajouté par François Speranza le 30 octobre 2020 à 15:30 — 3 Commentaires

Les hommes-fleurs de mes rêves

Ajouté par Olivier Dumont le 30 octobre 2020 à 11:00 — Pas de commentaire

Picasso boit à la paille

Ajouté par Olivier Dumont le 29 octobre 2020 à 18:08 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
"Au commencement était la relation" - Martin Buber

Faites vous des amis sur arts et lettres.

Ajouté par Robert Paul le 29 octobre 2020 à 0:36 — 4 Commentaires

PERI ... GORD

"Sur le sol de France

Coulent des fleuves

Et tant d'épreuves

Des guerres d'offenses

Et en ce terroir

Les arbres conservent les traces

Pas uniquement le sarcloir

Bien des frappes…

Continuer

Ajouté par Xiorcaled le 28 octobre 2020 à 22:00 — Pas de commentaire

La technicienne de surface

(Sur un plateau de théâtre vide, une femme dort, à même le sol. Elle semble avoir une cinquantaine d'années, vêtue d'un tablier plutôt marron avec des lignes grises, qui entrouvert laisse voir une blouse bleue semée de petits pois roses et une jupe mi-longue vaguement plissée. Elle porte des bas rayés et des chaussures en plastique jaune. Elle utilise un petit seau également en plastique comme oreiller et quelques pas plus loin un balai traîne à terre encore…

Continuer

Ajouté par François de Carpentries le 27 octobre 2020 à 19:27 — Pas de commentaire

7 heures du matin.

7 heures. Le réveil bondit de ma table de nuit comme un chien enragé et me cracha au visage son appel impérieux. Mille gouttes d’acide transpercèrent illico le dôme pourtant épais qui protégeait mon innocence endormie dont le voile se déchira. J’ouvris les yeux. La lumière éclaboussa ma pupille, striant mon nerf optique de rayures douloureuses. Je poussai un cri. Ma main s’élança au hasard vers la droite, tâtonnant rageusement, trouva enfin l’aboyeur infernal et…

Continuer

Ajouté par François de Carpentries le 27 octobre 2020 à 19:08 — Pas de commentaire

EDGAR ALLAN POE REVISITÉ PAR LE CINÉMA DE ROGER CORMAN

EDGAR ALLAN POE REVISITÉ

PAR…

Continuer

Ajouté par Editions Ménadès le 27 octobre 2020 à 18:44 — Pas de commentaire

Portraits d'artistes (nuancés ou pas)

PORTRAITS D'ARTISTES

(nuancés ou pas)

auteur : Jean-Louis Cornellie

Un bibliophile, un poète et un cinéphile, Jean-Louis Cornellie était tout cela. Il a été bibliothécaire en chef à Ixelles. Également, un compagnon fidèle sur qui chacun…

Continuer

Ajouté par Editions Ménadès le 27 octobre 2020 à 18:39 — Pas de commentaire

Sessero

Sessero

Auteur : Jean Lhassa

Editions Ménadès - 244 pages

Sessoro, L’ascenseur, Le manteau, Désir félin, Le trou, Extrême Amazone… Une trentaine de nouvelles écrites avec les tripes, à mi-chemin entre la réalité et le…

Continuer

Ajouté par Editions Ménadès le 27 octobre 2020 à 18:35 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Alain Bentolila: «La pénurie de mots est une des causes de la violence des adolescents»

Un jeune qui ne maîtrise pas sa langue trouve secours dans la violence. À défaut de pouvoir s’exprimer, c’est à travers elle qu’il cherchera à exister. Une semaine après le meurtre du professeur Samuel Paty, tel est l’avertissement du linguiste  Alain Bentolila

sources: Le Figaro et La Libre Belgique

Ajouté par Robert Paul le 25 octobre 2020 à 23:00 — Pas de commentaire

Mai ... hier

"Plus de temps à relever

Nuls délits à mener

Les armures dressées au fil de la pierre

Et leurs armes sans charme, sans guerre

Les tenues d'aujourd'hui laissent nu

Et les cœurs sans ardeur

Pleurent encore l'or perdu…

Continuer

Ajouté par Xiorcaled le 25 octobre 2020 à 20:02 — Pas de commentaire

Les hommes-fleurs de mes rêves

Ajouté par Olivier Dumont le 25 octobre 2020 à 19:22 — Pas de commentaire

Quelques aphorismes

Voici quelques fragments de Zizanie dans le métronome pour vous donner un avant-goût de cet opus.…

Continuer

Ajouté par Pascal Weber le 24 octobre 2020 à 19:00 — 1 Commentaire

Garder espoir...

Vouivre de Covid,

tu cours trop vite.

Malgré toutes nos armes,

tu laisses nos villes en larmes.

Et que dire aujourd'hui 

de Samuel Paty ?

La mort du professeur

signe l'indignité des heures

qui embrase nos coeurs

de révolte et de douleur.

Décapité en rue,

par le pire des malotrus.

Epoque épouvantable

au goût exécrable.

Et pourtant...

La vie et son impermanence

font que chaque…

Continuer

Ajouté par Winnykamien Valérie le 24 octobre 2020 à 11:53 — Pas de commentaire

Je ne suis pas vieille, vous savez !

Je ne suis pas vieille, vous savez !

Je chante et je marche de bon pied,

Et quand viennent tous les mercredi

Je me déguise aussi.



Ce que j'aime par dessus tout

C'est qu'une fois par mois

On me peigne à mon goût ;

Un peu de couleur ma foi !



J'aime aussi le jeudi

Quand un beau jeune homme

Tout de blanc assorti

Par mon prénom me nomme,

Me prend le bras plus haut

Et m'accroupit comme il le faut !



Et quand vient le…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 24 octobre 2020 à 10:39 — 1 Commentaire

Le pangolin tout en couleur !

Ajouté par Winnykamien Valérie le 23 octobre 2020 à 19:05 — Pas de commentaire

Le pangolin de Limal

Le pangolin de Limal

Continuer

Ajouté par Winnykamien Valérie le 23 octobre 2020 à 19:03 — Pas de commentaire

Coucou tout le monde, bon courage et bonne chance à tous en cette période de M...! Les parcours d'artistes étant annulés, Alain de Pierpont a eu l'idée d'un pangolin géant sur le parvis de Limal. Tou…

Coucou tout le monde, bon courage et bonne chance à tous en cette période de M...! Les parcours d'artistes étant annulés, Alain de Pierpont a eu l'idée d'un pangolin géant sur le parvis de Limal. Tout artiste a décoré une, ou plusieurs écailles, anti-morosité covid. le pangolin est donc recouvert des impressions les plus diverses sur le confinnement et ce sacré virus ! Tout en couleur, cela fait du bien au moral ! Bon vent à tous !

Continuer

Ajouté par Winnykamien Valérie le 23 octobre 2020 à 18:58 — 2 Commentaires

AU DERNIER JOUR...

Je ne dirai pas : je n'ai pas peur...

Qui ne l'a pas devant l'inconnu?

Quand il me faudra prendre l'ascenseur

De moi on dira : elle a vécu...

Certes, j'espère pouvoir être assez brave

Et partir dans un dernier sourire

Donner à penser que rien n'est grave

Nous ne sommes dans la vie qu'un soupir...

Et si j'emporte avec moi l'image

De nos deux corps au petit matin

Heureux de n'être jamais…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 23 octobre 2020 à 18:54 — Pas de commentaire

Archives mensuelles

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

De belles oeuvres de Liliane Magotte:

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées reprendront en janvier 2021. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation