Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

octobre 2016 billets (117)

Une tendresse savoureuse

Au temps lointain de nos vingt ans,

Durant notre vie d'étudiants,

Le destin nous mit en présence,

Nous donnant ainsi une chance.



Sans me montrer aucun émoi,

Il parlait souvent avec moi.

J'admirais son intelligence,

Lui, sans doute mon innocence.

Toujours avide de plaisirs,

M'octroyant de nombreux loisirs,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 21 octobre 2016 à 1:00 — Pas de commentaire

Dans le parc aux arbres géants

À Nicole Duvivier

L'automne a rendu somptueux

Le vaste parc longeant la rive

Du Saint-Laurent à…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 20 octobre 2016 à 19:00 — 1 Commentaire

Profondeur

A propos d'un tableau (50 x 50 cm) ...

 

"Un simple carré de toile tendue préalablement, lequel j'abreuve d'une huile immaculée, ressort moléculaire au zinc pour donner à la perspective des sens, une profondeur qui ne cherchera nullement l'ombre et la lumière à la façon des affres.

Pas de classicisme qui illuminent les paillettes à l'aide d'un or et d'un stuc outranciers qui dérivent, selon l'ordre établi, à une frasque…

Continuer

Ajouté par Xiorcaled le 20 octobre 2016 à 19:00 — Pas de commentaire

Au bout du Voyage

Au%20bout%20du%20voyage%20corrig%C3%A9.docx

Ajouté par Marlier Pascale le 20 octobre 2016 à 17:18 — Pas de commentaire

L'homme et le feu

l'homme et le feu

                                                               Abstrait de Suzanne Walther-Siksou

Le feu jaillissant du soleil



Séduisit un homme en éveil.



Il comprit l'étrange mystère:



En gardait la force une…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 19 octobre 2016 à 21:30 — Pas de commentaire

Brel is Brel, avec David Linx et le Brussels Jazz Festival au WOLUBILIS

Brel is Brel

Jacques Brel, notre poète, chanteur, compositeur belge, à qui on aurait bien aimé décerner, comme à  Dylan ce jour-là, un  prix Nobel posthume bien mérité, a fait sa joyeuse entrée en fanfare au Wolubilis, à bord d’une vraie  Rolls : grâce à  la complicité…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 19 octobre 2016 à 20:27 — 3 Commentaires

Science fiction?

Robot série A48 -

Antoine avance à grands pas dans l'avenue Jean Jaurès. Il fait beau ce matin et il a enfin le loisir de pouvoir faire ses courses préférées en plein centre ville de Lémovice, sa ville natale. S'il écoutait ses papilles, il s'arrêterait bien devant la vitrine alléchante du fabricant de chocolats et…

Continuer

Ajouté par Gérard BRETON le 19 octobre 2016 à 19:30 — Pas de commentaire

La bicyclette acccrochée



J'ai accroché ma bicyclette.

J'aimais bien faire des virages.

Il…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 19 octobre 2016 à 0:40 — 2 Commentaires

Goujaterie



Aux informateurs non crédibles.

Je trouve vraiment punissables

Ceux dont le rôle est d'informer

Et qui se rendent coupables

De tricher ou de déformer.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 18 octobre 2016 à 17:32 — 2 Commentaires

Éditées, les plus belles lettres d'amour manuscrites.



Je ressens un malaise en lisant à mon tour

Des aveux violés, échangés en amour.

On ne divulgue pas des propos amoureux,

On les garde pour soi, vivants et savoureux.

Un écrivain connu se sentit offensé

En apprenant soudain le désir insensé

Qui fit que sa maîtresse étalât au grand jour,

Les mots qu'il écrivit pour lui parler d'amour.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 octobre 2016 à 2:18 — Pas de commentaire

Il pleut

Dessin d'enfant



ce matin dans la rue.

Il pleut sur le gazon,

Il…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 17 octobre 2016 à 1:30 — 2 Commentaires

Les rideaux





Les rideaux tôt le matin nous cachent le ciel,


La course des nuages puis les soirs rouges,

La brume blanche enveloppant le réveil,

Quand à cette heure bien tapi rien ne bouge.

Ces pendants comiques de lin ou de soie

N’égaient que la morne laideur des tapis.

Ôtons-les pour que la lumière enfin soit

Et vienne gommer de vieux…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 16 octobre 2016 à 14:51 — 5 Commentaires

La force des mots

Songerie

Les mots créent la beauté autant que les émois.

Un poète en éveil réalise une toile,

Décrivant un décor qu'un sentier lui dévoile.

Il possède un pouvoir magique quelques…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 16 octobre 2016 à 5:00 — Pas de commentaire

Ma mère chantait toujours



Une mère, en douceur, modèle ses enfants.

C'est en la regardant réagir chaque jour,

Aller d'un pas aisé en dépit d'un coeur lourd,

Qu'ils apprennent comment il faut devenir grands.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 15 octobre 2016 à 22:17 — Pas de commentaire

Les murmures de l'âme

Le comédien, toujours, fouille au fond de son âme,

Y trouve une étincelle, rallumant une flamme,

Y perçoit les échos de rires éclatants,

Mais aussi des soupirs ou des sanglots troublants.

Le…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 15 octobre 2016 à 21:04 — Pas de commentaire

Dernier battement d'ailes (Fantaisies autour d'un éventail, 5/5)

Bel exemplaire d’éventail chinois

     Outre Paris, la Normandie, le Beauvaisis, la Chine, autres maîtres incontestés qui excellent dans un travail de patience infinie (sur des éventails en fils d’ivoire par exemple), on trouve aussi une production…

Continuer

Ajouté par Lansardière Michel le 15 octobre 2016 à 16:00 — 25 Commentaires

Comme les fleurs d'un oranger

Je suis sortie pour m'exposer

À la tiédeur de la nature.

La lumière vive perdure.

Près de moi deux fleurs sont posées.

Ô la gracieuse surprise!

Sans…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 14 octobre 2016 à 21:23 — Pas de commentaire

Exposition P.KINARD ,acryl sur toile, acryl sur papier Arches,photos sur papier Arches.

La fin de l’été était chaude et violette. Je longeais les étangs à la recherche du numéro 39. Perdue dans mes pensées, je franchis la grille d’une ancienne maison de maître et montai jusqu’au patio. Elle paraissait endormie et grise, j’étais au numéro 38.

Je suis redescendue très vite et en courant, j’ai remonté les escaliers de la maison voisine. J’ai…

Continuer

Ajouté par Kinard Patricia le 14 octobre 2016 à 16:39 — 1 Commentaire

"DIRE COMBRAY" - MARCEL PROUST sur les planches du Théâtre des Martyrs, Petite salle 14.10 > 29.10.16

DIRE COMBRAY - MARCEL PROUST

 

Jouer pour lire et dire.  …

Continuer

Ajouté par Deashelle le 14 octobre 2016 à 16:00 — 11 Commentaires

Archives mensuelles

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées reprendront en janvier 2021. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation