Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

octobre 2014 billets (157)

Absence... mais le challenge continue

Bonjour à tous,

Je suis heureuse de vous annoncer que j’ai atteint mes 100% de souscriptions pour « Les Recettes de Tante Dédé » ! Néanmoins, les préventes sont toujours ouvertes… Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas ! http://www.bibliocratie.com/produit/les-recettes-de-tante-dede/

Merci à tous.. et à dans un mois, je pars la semaine prochaine pour le Rajasthan!

Ajouté par Virginie Vanos le 5 octobre 2014 à 8:54 — Pas de commentaire

Merci pour vos suggestions

Je fais une toile par jour SI je n'ai rien d'autre à faire. Mais dans l'appartement "supervisé" que j'occupe en recherche d'autonomisation, je participe à des activités quotidiennes. L'idée de Liliane n'est pas impossible : elle va dans le bon sens. Par ailleurs, Mr Paul a parfaitement raison. Merci à vous pour vos suggestions.

Ajouté par Olivier Dumont le 5 octobre 2014 à 0:04 — 1 Commentaire

Les effets de la providence

 

Songerie

En accueillant certains propos,

Que nous a offerts la sagesse,

Nous ressentons un doux repos,

Mettant fin aux peurs qui oppressent.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 4 octobre 2014 à 22:19 — 1 Commentaire

Poème sur le tic tac d’un réveil

Elles travaillent

Elles travaillent

Et je baille

Ma paresse

est sans faiblesse

 

Elles travaillent

Elles travaillent

Rien qui aille

Et je suis couché là

Au moelleux du matelas

 

Elles travaillent

Elles travaillent

Tic tac fait le réveil

Pour hachurer mon sommeil

Sa bêtise

Est ma hantise

Tic tac

Tic tac

Fait le réveil

Mais mon sommeil

Est…

Continuer

Ajouté par pascal lecordier le 4 octobre 2014 à 12:42 — 1 Commentaire

Inspire nous

Vois-tu le sol que tu foules

Et les arbres, le ciel et la foule.

Sens-tu l'air lourd que tu respires ;

Et qu'est-ce que cela t'inspire ?



Jeune et beau tu cours et joues,

Ta mère te peigne, caresse la joue,

Tu sautes et sursautes d'amour

Et va devant rires et jours.



Et que sais-tu de l'amour ?

Une caresse, une promesse d'un jour,

Et des rires, des jours parfois pires.

Et qu'est-ce que cela t'inspire ?



Comment nous vois-tu du bas…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 4 octobre 2014 à 9:34 — 3 Commentaires

Jérémiades et misères

 

Soliloque

Vigny déclara qu'il est lâche

De laisser parler sa douleur.

Nul n'est méprisé, que je sache,

Quand il se plaint avec pudeur.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 4 octobre 2014 à 5:09 — 2 Commentaires

Au champ de poésie

 

L'indifférence me déçoit.

Lors je m'expose à des surprises,

Faisant ressentir des émois;

Certains attristent, d'autres grisent.

L'immense ciel, époustouflant,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 3 octobre 2014 à 17:28 — Pas de commentaire

Maux Surréalistes

Je circonvole dans les maux de mon moi

Labyrinthique et chaotique

Enchaînée dans les fonds gluants

De ma chair putrifiante ; mes cris crachent

Les baves charognardes de mes mots étalés

Et ma mort, cadavre satisfait, se dore

Sur les grèves crevées de mon corps abandonné.

Celle-là m’a eue, je lui donne cette vie

Pourrissante et moisissante accrochée

Au bonheur fluidissant des marées océanes.

Elle a percé mon âme et ma foi pour dévorer

Mes…

Continuer

Ajouté par claudy thiry le 3 octobre 2014 à 16:16 — 3 Commentaires

Etouffement

La nuit est tombée, lourde, épuisante

Elle frappe aux carreaux pour entrer

Mais je ne l’entends pas.

Le jour va se lever, hideux,

Et je vais devoir traîner ma peine.

Le temps va passer et je vais le laisser faire

Il va marteler aux carreaux

Et briser en rides profondes

Mon visage, mon corps.

Il va cacher la lumière du jour

Pour anéantir mon espoir.

La mort me guette et m’appelle

Cruelle, elle va me laisser un peu

De paix,…

Continuer

Ajouté par claudy thiry le 3 octobre 2014 à 16:07 — Pas de commentaire

comment dire.........

Comment dire…

Que l’herbe pour moi n’est pas verte

Mais tendre,

Que le soleil pour moi ne brille pas

Mais brûle,

Que la nuit pour moi n’est pas noire

Mais claire.

Comment dire tout ça ?

Comment dire…

Que la nature pour moi n’est pas sereine

Mais monstrueuse,

Que l’oiseau pour moi ne chante pas

Mais crie,

Que l’été pour moi n’est pas chaud

Mais glacé.

Comment dire tout ça ?

Comment dire…

Que l’être…

Continuer

Ajouté par claudy thiry le 3 octobre 2014 à 15:58 — 4 Commentaires

De quelques chefs-d'oeuvre du Nationalmuseum de Stockholm (3e partie)

Arcimboldo ou l'art de servirs les plats.

Ainsi fut présenté le tableau à Ferdinand II de Habsbourg. Depuis il est accroché... à l'envers. Nous découvrirons pourquoi à la fin de cet envoi...

Je…

Continuer

Ajouté par Lansardière Michel le 3 octobre 2014 à 12:27 — 23 Commentaires

SAUTE PETIT HOMME

Cours , saute petit homme

tu voles et la terre te soulève

Saute petit homme dans cet espace où tes jeux sont merveilleux

Cours vers ton destin Petit Homme

AA ce Dimanche sur l'île de Bendor pour la valse des Capians et Voiles…

Continuer

Ajouté par Arlette A le 3 octobre 2014 à 9:36 — 2 Commentaires

JUSTE QUELQU'UN DE VRAI...

Etre juste quelqu'un de vrai

Qui se regarde, se reconnait...

Dans les méandres de la vie

Ne plus occulter ses envies

Abandonner tous les rejets

Puis se pencher sur des projets...

Vider le cœur de sa détresse

Et accepter, même la tristesse!

Etre juste quelqu'un de vrai

Qui se regarde, se reconnait...

Dans l'ombre des nuits même embrumées

vivre sans se sentir fanée...

Prendre des risques, les…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 2 octobre 2014 à 22:23 — 9 Commentaires

Je n'ai plus de place !

Ma production est tellement forte qu'il n'y a plus moyen que je continue à travailler sur des toiles. Il y en a 600 dans un garage à Gembloux.

Je ne peins plus que sur des cartons entoilés parce qu'elles n'ont pas de profondeur et je peux donc en mettre beaucoup en peu d'espace.

Mon "manager" de père n'a plus le feu sacré, il a envie de tout laisser tomber.

Il faudrait trouver un grand local d'expo de mes seules toiles, ce qui est impossible.

Je suis incapable…

Continuer

Ajouté par Olivier Dumont le 2 octobre 2014 à 20:16 — 6 Commentaires

Renouveau hivernal





J'ai souvent le besoin d'écrire,

Dès que je commence à manger.

Une idée vient me déranger,

Ou parfois m'incite à sourire.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 2 octobre 2014 à 19:30 — 4 Commentaires

Il faut créer un curateur!

 

Songerie

Quand un humain a rendu l'âme,

S'il avait des biens, ses enfants,

Se voient enrichis par son…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 2 octobre 2014 à 2:20 — Pas de commentaire

Archives mensuelles

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation