Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

octobre 2014 billets (157)

Un merveilleux tableau

Protégée, d’un chaud soleil d’été

A l’ombre d’un grand chêne du sentier

Là, assise sur un banc, une jeune maman

Avec dans son landau, un tout petit enfant

 

Soudain, le bébé se fait pleurant

Sous le regard attendri de sa maman,

Il ne sait pas dire j’ai faim

Mais ses pleures en sont bien le refrain…

Continuer

Ajouté par Charlier Loïc le 28 octobre 2014 à 23:05 — Pas de commentaire

Voyage

On peut faire un long voyage sans partir loin.

Assis au pied d'un arbre, le dos appuyé contre son tronc.

Fermer les yeux pour voir plus loin que les montagnes qui bouchent l'horizon.

Voir l'océan toucher le ciel.

Horizon sans limite.

Respirer l'air marin.

Voir les bateaux qui quittent le port.

A bord d'un navire, voir la terre qui s'éloigne lentement.

On peut faire un long voyage sans partir loin.…

Continuer

Ajouté par Antoinette Bärfuss le 28 octobre 2014 à 15:34 — 1 Commentaire

Attente

 

Haïkus



Je guette obligée

quelqu'un va sonner chez moi

je vois mais n'entends.

...

Sur la soie…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 octobre 2014 à 1:13 — Pas de commentaire

J'avais manqué son train.

J’avais manqué son train.

Il était là prostré dans son voyage sans fin

Le buste légèrement basculé,

Le regard lointain en d’autres contrées

Ho, Dieu ! Comme elles étaient froides ses mains.

J’avais manqué son train : il semblait loin, ailleurs

Avalant les traverses sur le ballast

Sur un chemin qui le laissait sans voix,

Sans rame pour percer son silence.

Il est des rendez-vous que nul ne sait planifier :

Nous les honorons ou trop tôt ou…

Continuer

Ajouté par Pierre WATTEBLED le 27 octobre 2014 à 20:20 — Pas de commentaire

Début novembre (Pierre)

Pierre est assis dans un bar,

où le brouhaha est ininterrompu,

et la lumière électrique trop forte ;

elle pique ses yeux,

 les poignarde ce…

Continuer

Ajouté par NINA le 27 octobre 2014 à 14:07 — Pas de commentaire

Début novembre (Isabelle),

le ciel se rapproche,

bas, blanc, imprécis ;

les arbres défleuris,

à moitié dévêtus,

sombrent dans le sommeil,

cotonneux,…

Continuer

Ajouté par NINA le 27 octobre 2014 à 14:06 — 2 Commentaires


Fondateur réseau
Linda Coppens est l'artiste peintre que j'ai désigné en ce début de rentrée pour faire l'objet d'un reportage par Actu-tv. (R. P.)

Linda Coppens, lover of sensory ecstasy

Je rappelle qu'en date du 11 septembre 2013, Linda Coppens a fait l'objet d'un billet critique de François Speranza intitulé:…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 27 octobre 2014 à 9:30 — 9 Commentaires

L'expression poétique

 

Haïkus

Amour du langage

muses s'installant partout

éclosion d'élus.

Doués abondants

éparpillent…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 octobre 2014 à 7:00 — Pas de commentaire

Hommage à un poète traducteur émérite

 

En attente d’émois

pantoum

suzanne walther-siksou

 

Ecoutant ma pensée, j’essaie de me distraire,

En ce jour de printemps venteux et tristounet.

Mon âme cependant n’en est pas chagrinée.

J’apprécie…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 octobre 2014 à 23:30 — Pas de commentaire

Prévert Jacques

Trois allumettes une à une allumées dans la nuit

La première pour voir ton visage tout entier

La seconde pour voir tes yeux

La dernière pour voir ta bouche

Et l'obscurité tout entière pour me rappeler tout…
Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 26 octobre 2014 à 23:02 — 2 Commentaires

Visite non désirée. JGobert

Hier soir, de retour d'une soirée entre amis, la maison où je vis est en dessus dessous. La porte ouverte, tiroirs renversés, un véritable capharnaüm dans toutes les pièces. Je suis déstabilisée, comme ivre de voir ce gâchis. Je cherche mon Gsm . J'essaie de faire des appels. En vain, les touches ne répondent pas et je sens le sol se dérober sous mes pieds.  Mon ami à quatre pattes est là, joyeux de me voir comme à…
Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 26 octobre 2014 à 18:45 — 12 Commentaires

Déjà tu n'es plus là

Regards et sourires complices.

Ta voix, comme une douce mélodie, flotte encore dans mes oreilles.

Déjà tu n'es plus là.

Moment furtif mais intense, hors du temps.

Bouffée d'air frais.

Nos chemins se croisent et se décroisent.

Déjà tu n'es plus là.

La joie qui me comble encore laissera la place au manque.

A l'attente, comme un hiver sans fin, que se croisent à nouveau nos chemins.

Pour respirer enfin.

Déjà tu n'es plus…

Continuer

Ajouté par Antoinette Bärfuss le 26 octobre 2014 à 12:02 — Pas de commentaire

D'ils et d'Ailes, mon nouveau recueil

Pour en savoir plus : http://lecoudrier.weebly.com/ils-et-dailes-d.html

Ajouté par Pascal Feyaerts le 26 octobre 2014 à 11:00 — Pas de commentaire

Surprise et souhait

 

Un étrange destin de l'un de mes écrits,

Un pantoum en roumain porte ma signature.

Or que raconte-t-il, en usant d'autres mots?…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 octobre 2014 à 20:40 — 1 Commentaire

Guerrière

On ne naît pas guerrière on le devient.

Peu à peu on prend conscience de sa force, de sa valeur.

On apprend que les larmes ne sont pas une faiblesse.

Guerrière armée de patience et de douceur.

Toujours prête à partir au combat, par amour.

Elle sort des sentier battus, fait fi des interdits.

Même si on ne la suit pas, elle ne craint pas de se battre seule.

Elle sait ce…

Continuer

Ajouté par Antoinette Bärfuss le 25 octobre 2014 à 11:56 — Pas de commentaire

" Le Portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde au théâtre des Galeries du 22 octobre au au 16 novembre 2014

Ce Portrait de Dorian Gray est une véritable icône théâtrale. Cela commence par des personnages de roman, recréés pour le théâtre par Fabrice Gardin et Patrice Mincke; des décors  taillés comme des  bijoux qui se succèdent avec grande fluidité sur  un  plateau dont on aperçoit les cintres et les coulisses; des costumes d’époque dignes de grands couturiers ( Charly Kleinermann et…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 25 octobre 2014 à 0:00 — 3 Commentaires

La vie qui bat au ralenti

 

Haïkus

Divin ne rien faire

âme corps esprit libérés

je sens que j'existe.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 octobre 2014 à 20:00 — 1 Commentaire

Regards croisés : Carrier-Belleuse et Rodin.

Carrier-Belleuse : Bacchante, marbre (détail, 1863).

"La peinture et la sculpture peuvent faire mouvoir les personnages."…

Continuer

Ajouté par Lansardière Michel le 24 octobre 2014 à 16:30 — 37 Commentaires

DANS UNE JOLIE BOITE...

Dans une jolie boite aux couleurs de l'espoir

Ai déposé pêle-mêle les désirs, les envies

Je vais donc y puiser quand le ciel se fait noir

Un peu de déraison pour retrouver la vie!

Cette mémoire cuisante qui creuse le destin

Réserve inépuisable de couleurs et d'idées...

C'est le meilleur remède qu'ait trouvé mon instinct

Pour retrouver beauté, jusqu'en une fleur fanée!

J.G.

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 24 octobre 2014 à 7:53 — 9 Commentaires

Archives mensuelles

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation