Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

octobre 2014 billets (157)

Un merveilleux tableau

Protégée, d’un chaud soleil d’été

A l’ombre d’un grand chêne du sentier

Là, assise sur un banc, une jeune maman

Avec dans son landau, un tout petit enfant

 

Soudain, le bébé se fait pleurant

Sous le regard attendri de sa maman,

Il ne sait pas dire j’ai faim

Mais ses pleures en sont bien le refrain…

Continuer

Ajouté par Charlier Loïc le 28 octobre 2014 à 23:05 — Pas de commentaire

Voyage

On peut faire un long voyage sans partir loin.

Assis au pied d'un arbre, le dos appuyé contre son tronc.

Fermer les yeux pour voir plus loin que les montagnes qui bouchent l'horizon.

Voir l'océan toucher le ciel.

Horizon sans limite.

Respirer l'air marin.

Voir les bateaux qui quittent le port.

A bord d'un navire, voir la terre qui s'éloigne lentement.

On peut faire un long voyage sans partir loin.…

Continuer

Ajouté par Antoinette Bärfuss le 28 octobre 2014 à 15:34 — 1 Commentaire

Attente

 

Haïkus



Je guette obligée

quelqu'un va sonner chez moi

je vois mais n'entends.

...

Sur la soie…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 octobre 2014 à 1:13 — Pas de commentaire

J'avais manqué son train.

J’avais manqué son train.

Il était là prostré dans son voyage sans fin

Le buste légèrement basculé,

Le regard lointain en d’autres contrées

Ho, Dieu ! Comme elles étaient froides ses mains.

J’avais manqué son train : il semblait loin, ailleurs

Avalant les traverses sur le ballast

Sur un chemin qui le laissait sans voix,

Sans rame pour percer son silence.

Il est des rendez-vous que nul ne sait planifier :

Nous les honorons ou trop tôt ou…

Continuer

Ajouté par Pierre WATTEBLED le 27 octobre 2014 à 20:20 — Pas de commentaire

Début novembre (Pierre)

Pierre est assis dans un bar,

où le brouhaha est ininterrompu,

et la lumière électrique trop forte ;

elle pique ses yeux,

 les poignarde ce…

Continuer

Ajouté par NINA le 27 octobre 2014 à 14:07 — Pas de commentaire

Début novembre (Isabelle),

le ciel se rapproche,

bas, blanc, imprécis ;

les arbres défleuris,

à moitié dévêtus,

sombrent dans le sommeil,

cotonneux,…

Continuer

Ajouté par NINA le 27 octobre 2014 à 14:06 — 2 Commentaires


Fondateur réseau
Linda Coppens est l'artiste peintre que j'ai désigné en ce début de rentrée pour faire l'objet d'un reportage par Actu-tv. (R. P.)

Linda Coppens, lover of sensory ecstasy

Je rappelle qu'en date du 11 septembre 2013, Linda Coppens a fait l'objet d'un billet critique de François Speranza intitulé:…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 27 octobre 2014 à 9:30 — 9 Commentaires

L'expression poétique

 

Haïkus

Amour du langage

muses s'installant partout

éclosion d'élus.

Doués abondants

éparpillent…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 octobre 2014 à 7:00 — Pas de commentaire

Hommage à un poète traducteur émérite

 

En attente d’émois

pantoum

suzanne walther-siksou

 

Ecoutant ma pensée, j’essaie de me distraire,

En ce jour de printemps venteux et tristounet.

Mon âme cependant n’en est pas chagrinée.

J’apprécie…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 octobre 2014 à 23:30 — Pas de commentaire

Prévert Jacques

Trois allumettes une à une allumées dans la nuit

La première pour voir ton visage tout entier

La seconde pour voir tes yeux

La dernière pour voir ta bouche

Et l'obscurité tout entière pour me rappeler tout…
Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 26 octobre 2014 à 23:02 — 2 Commentaires

Visite non désirée. JGobert

Hier soir, de retour d'une soirée entre amis, la maison où je vis est en dessus dessous. La porte ouverte, tiroirs renversés, un véritable capharnaüm dans toutes les pièces. Je suis déstabilisée, comme ivre de voir ce gâchis. Je cherche mon Gsm . J'essaie de faire des appels. En vain, les touches ne répondent pas et je sens le sol se dérober sous mes pieds.  Mon ami à quatre pattes est là, joyeux de me voir comme à…
Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 26 octobre 2014 à 18:45 — 12 Commentaires

Déjà tu n'es plus là

Regards et sourires complices.

Ta voix, comme une douce mélodie, flotte encore dans mes oreilles.

Déjà tu n'es plus là.

Moment furtif mais intense, hors du temps.

Bouffée d'air frais.

Nos chemins se croisent et se décroisent.

Déjà tu n'es plus là.

La joie qui me comble encore laissera la place au manque.

A l'attente, comme un hiver sans fin, que se croisent à nouveau nos chemins.

Pour respirer enfin.

Déjà tu n'es plus…

Continuer

Ajouté par Antoinette Bärfuss le 26 octobre 2014 à 12:02 — Pas de commentaire

D'ils et d'Ailes, mon nouveau recueil

Pour en savoir plus : http://lecoudrier.weebly.com/ils-et-dailes-d.html

Ajouté par Pascal Feyaerts le 26 octobre 2014 à 11:00 — Pas de commentaire

Surprise et souhait

 

Un étrange destin de l'un de mes écrits,

Un pantoum en roumain porte ma signature.

Or que raconte-t-il, en usant d'autres mots?…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 octobre 2014 à 20:40 — 1 Commentaire

Guerrière

On ne naît pas guerrière on le devient.

Peu à peu on prend conscience de sa force, de sa valeur.

On apprend que les larmes ne sont pas une faiblesse.

Guerrière armée de patience et de douceur.

Toujours prête à partir au combat, par amour.

Elle sort des sentier battus, fait fi des interdits.

Même si on ne la suit pas, elle ne craint pas de se battre seule.

Elle sait ce…

Continuer

Ajouté par Antoinette Bärfuss le 25 octobre 2014 à 11:56 — Pas de commentaire

" Le Portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde au théâtre des Galeries du 22 octobre au au 16 novembre 2014

Ce Portrait de Dorian Gray est une véritable icône théâtrale. Cela commence par des personnages de roman, recréés pour le théâtre par Fabrice Gardin et Patrice Mincke; des décors  taillés comme des  bijoux qui se succèdent avec grande fluidité sur  un  plateau dont on aperçoit les cintres et les coulisses; des costumes d’époque dignes de grands couturiers ( Charly Kleinermann et…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 25 octobre 2014 à 0:00 — 3 Commentaires

La vie qui bat au ralenti

 

Haïkus

Divin ne rien faire

âme corps esprit libérés

je sens que j'existe.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 octobre 2014 à 20:00 — 1 Commentaire

Regards croisés : Carrier-Belleuse et Rodin.

Carrier-Belleuse : Bacchante, marbre (détail, 1863).

"La peinture et la sculpture peuvent faire mouvoir les personnages."…

Continuer

Ajouté par Lansardière Michel le 24 octobre 2014 à 16:30 — 37 Commentaires

DANS UNE JOLIE BOITE...

Dans une jolie boite aux couleurs de l'espoir

Ai déposé pêle-mêle les désirs, les envies

Je vais donc y puiser quand le ciel se fait noir

Un peu de déraison pour retrouver la vie!

Cette mémoire cuisante qui creuse le destin

Réserve inépuisable de couleurs et d'idées...

C'est le meilleur remède qu'ait trouvé mon instinct

Pour retrouver beauté, jusqu'en une fleur fanée!

J.G.

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 24 octobre 2014 à 7:53 — 9 Commentaires

Archives mensuelles

2021

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation