Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

juillet 2014 billets (153)

Nous vieillirons ensemble

 

Isabelle est devenue ma maitresse après que ma femme soit morte. Elle avait quitté son mari parce qu’il se conduisit  comme un vieillard dès qu’il eut épousé Isabelle. Il lui faisait l’amour une fois par semaine, le samedi, parce que le dimanche  il pouvait dormir plus longtemps.

C’est elle qui me l’avait raconté durant notre première nuit d’amour. Je l’avais embrassée, longtemps. Elle s’était abandonnée contre moi. Elle s’était étendue sur le lit.

-…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 27 juillet 2014 à 14:37 — 2 Commentaires

Un mari fidèle

Un jour, elle était assise sur le seuil du café de la grosse Lulu alors que la plupart des membres de l’équipe de hockey, debout devant le comptoir, avalaient bières sur bières, tout heureux d’avoir vaincu. Cela n’arrivait pas souvent.

- Qu’est-ce que tu fais là ?

- J’attends.

Je me suis assis auprès d’elle, j’ai entouré ses épaules et je l’ai embrassée. Il y a longtemps que nous étions amoureux l’un de l’autre mais nous étions trop timides pour nous déclarer.…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 27 juillet 2014 à 10:32 — 1 Commentaire

Un couple épanoui

 

Louis fut le premier homme qui lui ait fait l’amour. Elle avait vingt ans, et il en avait vingt-quatre. Ils étaient quatre garçons et elle, la seule fille du groupe, qui avaient décidé de passer un week-end à la campagne.

Louis, durant la nuit, avait pénétré dans sa chambre, s’était glissé dans son lit et l’avait réveillée en lui faisant l’amour. Il avait dit qu’il l’aimait, qu’il en avait trop envie, et après qu’elle se soit abandonnée, le corps lourd et les nerfs à…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 26 juillet 2014 à 11:47 — 1 Commentaire

ROSES BLANCHES...

 

Au bord de leurs corolles, un zeste de vert tendre...

L'éclat de leur pureté est ce qu'il faut comprendre!

Elles s'ouvrent avec bonheur au plaisir de nos yeux

Ce regain de fraîcheur, leurs donne un ton précieux!

Roses blanches et charnues à nos désirs s'exposent

Elles semblent avec candeur, nous dire : Regarde, j'ose!

Le blanc se fait couleur et nos pensées s'envolent

Plus question de pudeur, puisque la vie…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 26 juillet 2014 à 1:49 — 16 Commentaires

Une épouse modèle

 

Agathe  était la fille unique du quincailler du quai Notre-Dame. C’était ce qu’on appelle un beau parti. Agathe était loin d’être laide, bien au contraire. Ses traits étaient harmonieux, ses yeux bleus avaient la candeur supposée de l’innocence et dès qu’elle souriait, son visage s’illuminait au point que les jeunes gens regrettaient qu’elle manifestât tant de retenue et qu’elle ait toujours l’air triste alors qu’elle souhaitait seulement avoir cet air réservé qui convient à…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 25 juillet 2014 à 13:45 — 1 Commentaire

Un Montréalais en Hiver

 

Ce poème a été inspiré par le tableau de Claude Moulin «Montréal,Qc»

 

On fait des rêves tout éveillé

Qui parfois incitent au voyage;

Arriver ailleurs, sans bagages,

S'émouvoir et…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 juillet 2014 à 22:54 — 1 Commentaire

ATTENTION! PEINTURE FRAICHE

Un jour, mon grand-père demande à mon mari de bien vouloir le conduire « derrière la gare ».  Cette expression était et l’est encore je le pense, courante pour désigner la rue commerçante un peu snobée par les gens du « village ». Le mot « village » étant ici utilisé pour en situer le centre. C’est peut-être un peu compliqué pour les personnes de l’extérieur, mais notre territoire est très morcelé dans l’esprit des habitants : le petit village, le grand village, derrière la gare, Marche,…

Continuer

Ajouté par Yvette Hulin le 24 juillet 2014 à 9:13 — 7 Commentaires

Au parc Gouin. Québec

Haïkus

Le parc en couleurs

Mouettes et canards flânent

Le fleuve miroite.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 23 juillet 2014 à 21:25 — Pas de commentaire

Le Prince Igor de Borodine, le 17 juillet au Mariinsky (Saint-Petersbourg)

Atmosphère vraiment magique  à Saint-Pétersbourg, la métropole la plus septentrionale au monde. Chaque année de fin mai à début juillet, la nuit ne tombe jamais totalement sur l'ancienne capitale des tsars. Pendant tout le mois, des concerts et des spectacles…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 23 juillet 2014 à 17:30 — 16 Commentaires

Celle qu'il appelait Suzie

 

 

Sans faire-part, sans évidence,

Elle a tiré sa révérence

Et disparu à tout jamais.

On n'entendra plus la nommer.

Elle perdit son importance,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 juillet 2014 à 23:46 — 3 Commentaires

Il n'y a pas de morale.

 

 

  

 

Mon oncle avait quatre-vingt deux ans. Il était pensionnaire d'une maison de retraite, une maison de vieux. Lorsque ma tante est morte, une attaque cérébrale, il avait refusé de rencontrer qui que ce soit de la famille de sa femme, et nous avions cessé de nous voir. Sa…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 22 juillet 2014 à 14:39 — 1 Commentaire


Fondateur réseau
O clarissima mater: un chant sacré pour ma mère

Pour Jeanne, ma mère

Evelyn Tubb -…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 22 juillet 2014 à 4:30 — 4 Commentaires

Un merveilleux émoi

La cathédrale de longueil vue au couchant

Un tableau de Claude Moulin…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 juillet 2014 à 2:00 — Pas de commentaire

Les deux rôles

 

À mon amie Liliane

 

Contemplant, ravi, la beauté

Que la nature offre à ses yeux,

Le rendant souvent envieux,

Le peintre pille à satiété.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 juillet 2014 à 1:32 — 2 Commentaires

Une photo pour vous

 

 

À Rébecca

J'ai décidé, sans bonne grâce,

De cesser d'en vouloir au sort,

Qui certes m'inflige des torts,

Et m'enlaidissant me…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 21 juillet 2014 à 20:17 — Pas de commentaire

La petite palestinienne,

 

 

Mon cœur se resserre, s'attriste, s'endeuille.

Hier une petite palestinienne a été tuée dans

un camps de réfugiés.

Une grande enfance,…

Continuer

Ajouté par NINA le 21 juillet 2014 à 19:51 — 4 Commentaires

À Sainte-Anne-de-Bellevue.Québec

Photos-2014 0022

 

 

 Certes éblouissant, enchanteur,

Est l'espace qu'offre Sainte-Anne

Quand longeant le fleuve, on y flâne,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 21 juillet 2014 à 19:30 — 3 Commentaires

...Le Temps...

-

--

---

--

-

Telles ces ombres,

Dont nous n'oserions jurer qu'elles n'ont d'existence…

Continuer

Ajouté par RED_BAKKARA le 21 juillet 2014 à 17:28 — 3 Commentaires

Un grand écrivain.

 

Il est temps de faire une fin, comme on dit. J’ai 70 ans depuis hier. Encore un âge à chiffres ronds. J’ai eu 20 ans, l’âge de la mort de l’adolescent. 40 ans, l’âge des remises en question. 60 ans, celui de la pleine maturité. Celui que j’ai aujourd’hui est de toute évidence mon passeport pour l’éternité !

Je vis seul depuis vingt ans. Ma femme est morte, jamais je n’ai pensé à vivre avec une autre. Une épouse qu’on a aimé, ce n’est pas un livre qu’on referme pour en…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 21 juillet 2014 à 14:12 — 1 Commentaire

Archives mensuelles

2021

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation