Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Billets en exclusivité - février 2018 Archive (47)

Itinéraires tympan : Qui ne souffle sur ces branches ?

 

Qui ne souffle mot sur ces branches ?

 

Je ne sais si, par la fenêtre,

 

le regard porté sur ces arbres les fera,

 

tout comme hier, toucher les étoiles.

 

Vois-tu, maintenant, le cœur chante sa complainte,

 

rempli d’illusions et…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 28 février 2018 à 18:30 — Pas de commentaire

Edgar Degas, classique ou moderne ?

Il y a un peu plus de cent ans, le 27 septembre 1917, mourait le peintre Edgar Degas Si l’on retient volontiers de lui qu’il était “le peintre des danseuses”, sa carrière a en réalité été bien plus vaste, de la peinture à la sculpture, en passant par le dessin et la…

Continuer

Ajouté par Roland Ezquerra le 28 février 2018 à 12:06 — 1 Commentaire

Il y a ceux dépourvus du vouloir







Sales, obscurs dans le noir, ce sont nos enfants.


Ils dorment à même le trottoir à tout vents,

Sous des cartons, leur maison, imaginons-nous

Devenus ce qu’ils sont, ce qu’ils pensent de nous…

Ces hommes bouffis de froid, même des femmes,

Honte suprême, des femmes dehors sans lit !

Et pour taire l’impatience de ce drame

Une…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 27 février 2018 à 18:27 — 6 Commentaires

Boris Giltburg aux Piano days à Flagey (mer. 21 – dim. 25.02.18)

Il a remporté le concours Reine Elisabeth en 2013,  il est maintenant en résidence à Flagey et ses liens avec la Belgique sont privilégiés. Il  jouera ce soir  son fameux 3e concerto pour piano de…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 27 février 2018 à 10:02 — 10 Commentaires

Ressourcement

Pantoum

Le ciel, d'un blanc bleuté, s'étend à l'infini.

La lumière suave émeut telle une grâce.

Ce jour sera heureux. Ma rue est un espace

Silencieux, sans faste, empli de poésie.

La lumière suave émeut, telle une grâce.

Maisonnettes et arbres existent en…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 février 2018 à 17:49 — Pas de commentaire

Implication harpe : En toi, le bateau a franchi l'espace

En toi, le bateau a franchi l’espace. Il s’est ensuite amarré

                     

à son arrivée aux lointains horizons de ton passé.

 

De jours en jours, en te penchant sur ces images resurgies,

 

tu as senti que tes yeux revoyaient à travers le temps.

 

Comme lorsque les mots traversent le livre et font revivre

 

les voyages de leurs auteurs, imaginaires ou réels.

 

Les rivières apparaissent, on les touche…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 26 février 2018 à 17:41 — Pas de commentaire

SPANISH STILL LIFE VELÁZQUEZ, GOYA, PICASSO, MIRÓ, ... @ BOZAR > 28 mai 2018

Certes la spécificité du  Bodegón espagnol naît de la diversité : sans l’influence d’artistes de nos régions, comme Joachim Beuckelaer (ca. 1535–1575) et Jan Brueghel, et d’artistes italiens tels que Margherita Caffi ou Giuseppe Recco, la nature morte espagnole n’aurait tout simplement pas existé. On situe la  naissance du genre en Espagne vers 1590–1600 dans le contexte tolédan, au moment où des artistes comme Caravage ou Bruegel l’Ancien faisaient des…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 26 février 2018 à 0:00 — 5 Commentaires

Time perçu ses couleurs : Les phénomènes qui animent les tableaux imaginaires

Les phénomènes qui animent les tableaux imaginaires.

 

Beaucoup sont éclosion, soupirs, hivers et tressaillements de la pensée,

 

en suspens derrière l’écriture des mots.

 

Ceux qui brisent le cœur ou sont les naufrages du passé.

 

Loin devant les dernières volutes bleutées

 

d’un soir d’été ou ancrés dans le présent

 

d’un instant assoupi. Au ralenti,

 

sous une feuille tombée au sol ou…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 25 février 2018 à 13:16 — Pas de commentaire

Estuaire absence : La côte sauvage confectionne sur ses épaules d'innombrables foulards de couleurs

La côte sauvage confectionne sur ses épaules

 

d’ innombrables foulards de couleurs.

 

Belles envolées. Des journées en équilibre

 

sur ses lignes élancées, ses courbes suspendues.

 

Cette sensation de danser et de voler un peu avec elle.

 

Le très vieil arbre et ses jeunes pousses,

 

les anciennes forêts où l’on retourne s’abriter,

 

où l’on sort de l’ombre dans des clairières…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 25 février 2018 à 11:40 — Pas de commentaire

Acanthe Pastel : Le temps où tu voyais en te penchant sur ce tableau

Le temps où tu voyais

 

en te penchant sur ce tableau,

 

tous les âges de ta vie.

 

Ce temps où s’émerveille le regard

 

devant la splendeur sonore des parchemins.

 

Ton carnet se remplit,

 

face à la houle,

 

le miroir de ton visage enfoui en-dedans ;

 

Jamais il ne s’enfuit.

 

En un clin d’œil il resplendit,

 

traversant le corps et les éclairs de ta…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 24 février 2018 à 13:58 — Pas de commentaire

L'étrange dame







Consciencieuse, assise sur le banc du parc,


Cheveux bruns, regard noir et franc perché au loin,

Comme une fée surgie des vagues d’un lac

Aux vagues rêves flottant à de beaux demains.

Belle comme un ange qui revêtirait le noir

Afin de masquer quelque joie passée,

Elle tendit un sourire au gamin du soir

Comme naît un rire sans…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 24 février 2018 à 9:56 — 2 Commentaires

Stefano Mazzonis Di Pralafera, une figure remarquable, directeur de l'Opéra de Liège

Bel hommage!

Quand il débarque à Liège en 2007,  Stefano Mazzonis Di Pralafera fera issu de la noblesse turinoise mais né à Rome n’est plus si jeune, mais il a déjà une solide réputation : il vient de secouer avec succès une vénérable institution, le Teatro Communale de Bologna, où il a été nommé superintendant…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 23 février 2018 à 16:30 — 3 Commentaires

Episodes rizières : Comme une citation qui s'estompe avec le temps

Comme une citation qui s’estompe avec le temps.

 

Elle tourne, remplacée petit à petit par

 

des traces de pas le long d’un chemin.

 

Puis une halte. Inouïe. Susceptible d’inviter l’âme

 

à l’ombre des arbres en été,

 

avec un regard sur les toits de la ville.

 

De l’autre côté, la route vers les collines.

 

Le départ d’une autre phrase,

 

le tracé d’une autre…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 22 février 2018 à 15:34 — Pas de commentaire

Comme une citation qui s'estompe avec le temps

Comme une citation qui s’estompe avec le temps.

 

Elle tourne, remplacée petit à petit par

 

des traces de pas le long d’un chemin.

 

Puis une halte. Inouïe. Susceptible d’inviter l’âme

 

à l’ombre des arbres en été,

 

avec un regard sur les toits de la ville.

 

De l’autre côté, la route vers les collines.

 

Le départ d’une autre phrase,

 

le tracé d’une autre…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 22 février 2018 à 15:30 — Pas de commentaire

Au creux des branches

Où sont les oiseaux?

Au creux des branches

dans un ébouriffement

de plumes

leurs ailes

pleines du désir

de lumière

(Martine…

Continuer

Ajouté par martine rouhart le 22 février 2018 à 10:13 — 5 Commentaires

Un vers et me voilà partie!





Soliloque

M'est impossible d'ignorer

Une phrase qui m'interpelle.

Quand je la trouve étrange ou belle,

Ne la perdrais pas sans regret,

Lors, posant couteau et fourchette,

Si j'étais en train de manger,

Sans le souci de…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 février 2018 à 6:33 — 1 Commentaire

Voyageur de l'infini

Voyageur de l'Infini…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 21 février 2018 à 11:00 — 4 Commentaires

Un courant de tendresse

Songerie

- Suzy, les morts n'entendent pas!

Lors, quand je m'exprime tout bas,

En pensant à l'ami que j'aime,

Certes ne parle…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 20 février 2018 à 19:46 — 2 Commentaires

Estampes Oban tate-e : Le mélange d'une chanson et d'une vallée

Le mélange d’une chanson et d’une vallée.

 

J’avais entendu sa voix, le rythme de sa respiration,

 

perçu ses couleurs aussi.

 

Puis l’océan , calme ou sauvage.

 

Le thé pris lentement,

 

véritable instant où se mêlent statues et visages

 

autour des parfums.

 

Le crayon alors sillonne sur sur le papier.

 

Les tableaux s’animent à travers les mots et les…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 20 février 2018 à 12:51 — Pas de commentaire

Carnets estampes : Cette force que nous trouvons chaque jour

Cette force que nous trouvons chaque jour.

Etranges moments qui la font apparaître.

Notre sommeil, jardin de nos rêves,

et les mots dévoilés qui l’encerclent.

Affleure alors le souffle

d’une phrase, dans un long soupir.

Puis lorsqu’au point du jour,

les bras tendus vers toi,

reviennent la faim et le désir,

les nuages…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 20 février 2018 à 1:05 — Pas de commentaire

Archives mensuelles en exclusivité

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

1999

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles reprendront en octobre 2020. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques.
                Robert Paul

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation