Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

janvier 2014 billets (185)

L'oiseau qui loge dans mon cèdre

 

L'oiseau qui loge dans mon cèdre,

Est habillé d’orange et porte un manteau noir.

Il se pose voyeur, collé contre la vitre,

Sur le rebord de ma fenêtre.

 

Il s’envole…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 janvier 2014 à 1:35 — Pas de commentaire

Ma boule de chagrin (extrait de « Chroniques d’une nouvelle jeunesse »)

Je dirais que cette tumeur était le concentré de tout ce que j’avais amassé depuis le déclic que j’avais ressenti en moi en découvrant le corps inanimé de mon amour. J’ignore pourquoi, sans l’approcher, sans le toucher, je savais qu’il n’était déjà plus de ce monde… A l’instant même, j’ai ressenti une chose indescriptible, un choc d’une violence inouïe…  Il n’était pas possible que moi aussi, je…

Continuer

Ajouté par Yvette Hulin le 27 janvier 2014 à 19:54 — 14 Commentaires

Mourir est difficile.

 

 

 

Il s’y était repris à quelques reprises sans aboutir. L’avant dernière fois, il avait été blessé. Physiquement blessé, inutilement blessé. C’est lui, vivant, qui avait reçu les condoléances émues, à ce qu’elle disait, de Julie qui croyait s’adresser à son amie. A peine s’il avait pu répondre

- c’est moi, Julie

Elle avait raccroché. Elle avait pensé qu’il n’avait pas changé.

- Toujours ces sinistres plaisanteries.

La dernière…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 27 janvier 2014 à 14:35 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Le sacré et le profane

"Le sacré et le profane" est un essai du sociologue et historien française d'origine roumaine Mircea Eliade (né en 1907), publié en 1956. Cet essai clair et synthétique vise à fournir au grand public une introduction générale et raisonnée à l'étude phénoménologique et historique des faits religieux. En 1917 avec le "Sacré",…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 27 janvier 2014 à 14:34 — Pas de commentaire

A Pascale,

La vie se montre lourde, amère,

trop acide parfois, noire et pleine d'ingratitude ;

Posons sur elle un voilage clair,

un baiser d'espérance,

une cajolerie venus de soi ;

Prodiguons-nous un peu de bien,

pour soi déjà,

 juste rechantons !

Acceptons d'être,

dans les moments les plus…

Continuer

Ajouté par NINA le 27 janvier 2014 à 14:18 — Pas de commentaire

A peine un adultère

Pierre avait passé cinq ans aux Etats-Unis. Lorsqu’il était revenu, c’était en septembre, l’après midi tirait sur sa fin, il s’était rendu directement chez Julie. Il l‘avait serrée dans les bras et elle s’était abandonnée contre lui.

Le lendemain matin, ils étaient encore au lit, elle lui avait dit qu’elle avait épousé Bernard mais, elle s’en rendait compte aujourd’hui, c’est lui qu’elle aimait.

Son corps était encore moite. Elle ne savait pas si cette odeur était la…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 27 janvier 2014 à 13:35 — Pas de commentaire

Phèdre au Théâtre Antibea (Antibes)

Hier soir au théâtre d’Antibea, la troupe de Dominique Czapski interprétait Phèdre de Racine. Magnifique prestation qui a redonné sens et vigueur à un lointain et obscur souvenir d’études. Emotions volcaniques, affects puissants et dévastateurs, conflits déchirants et fatals, soutenus et sublimés par la musicalité d’une langue française à l’apogée de son expression. De l’exaltation des âmes et des tourments tragiques qui l’habitent, que reste t-il dans les molles pantomimes contemporaines…

Continuer

Ajouté par Geneviève Montagné le 27 janvier 2014 à 11:30 — Pas de commentaire

Charlie et ses drôles de bobines.

Charlot a 100 ans ! Arts et lettres se devait de fêter ça !

Charlot a donc 100 ans et tout le monde l'acclame. Cent ans... pas tout à fait pourtant...

Si Charles Chaplin (1889-1977) voit effectivement son premier film "Pour gagner sa vie" ("Making a living") pour la Keystone sortir le 20 février 1914,…

Continuer

Ajouté par Lansardière Michel le 26 janvier 2014 à 17:00 — 18 Commentaires

Un souvenir ordinaire

 

 

 

La première fois que j'ai planté un caillou tout blanc, lisse et luisant, dans un pot plein de terre, j'avais cinq ans. Peut être moins, peut être plus. Peut être que ce n’est pas vrai, et que j’ai tout rêvé.

J'étais persuadé qu'à force de patience et de soins réguliers, il deviendrait un caillou gigantesque. Toute la rue en aurait été surprise. J'aurais haussé les épaules et j'aurais dit:

- ce n'est rien, ce n'est rien.

J'avoue qu'il…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 26 janvier 2014 à 16:15 — 2 Commentaires

La justice providentielle

 

 

 

Je n'avais jamais lu les dix commandements.

Les six derniers ne sont que règles de morale,

Devraient être suivis tout instinctivement.

Or, comme il n'en est rien, la vie…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 janvier 2014 à 22:56 — 2 Commentaires

TRISTESSE

 

                                                                               

 

Être triste, mélancolique,

c'est un peu perdre son chant,

cette couleur mélodique,

que ne veut point entendre l'être aimé ;

elle se meut alors en une froideur tranchante,

ce silence si bavard, brutal.

Être triste, mélancolique,…

Continuer

Ajouté par NINA le 25 janvier 2014 à 20:06 — 2 Commentaires

Une mère.

J'ai assisté aux funérailles de Pierre. A regret. Pour sa mère qui se trouvait au bord de la tombe sans regarder personne, sans regarder la tombe.

Elle se tenait droite, les yeux fixés devant elle. Les traits tendus, la bouche serrée, les bras le long du corps, un peu en arrière, on eut dit qu'elle allait prendre son élan. Elle était belle.

Lorsque Pierre était absent, elle m'invitait à prendre un verre chez elle, café ou thé, ou vin ou alcool, selon l'heure. Mais…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 25 janvier 2014 à 13:39 — Pas de commentaire

L’épopée illustrée du chemin de fer vicinal dans l’entité d’Incourt 1887 - 1961

Ouvrage à caractère historique sur le vicinal dans l'entité d'Incourt.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Patrick Piffet, l’auteur, est un amateur qui démarra son projet en se posant des questions sur un lieu dit (par les anciens d’Opprebais) « la ligne de tram ».

De fil en aiguille, de recherches historiques en collection de documents, cartes géographiques et photos anciennes, il s’est ingénié à…

Continuer

Ajouté par Patrick Piffet le 25 janvier 2014 à 13:03 — 1 Commentaire


Fondateur réseau
Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza

François Speranza nous fournit régulièrement d'excellentes critiques d'artistes.  Les titres de ses billets livrés sont repris ci-dessous, les plus récents situés en haut de cette table des matières.



Nous lui sommes extrêmement gré d'un tel travail, qui enrichit superbement le réseau et qui offre aux artistes…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 25 janvier 2014 à 12:30 — 40 Commentaires

Histoires d'Arbres

bonjour,

Je vous propose de venir écouter des contes traditionnels.

Spectacle de conte tous public à partir de 7 ans

avec la conteuse Krystin Vesterâlen

dimanche 23 février 2014 à 16h30

dans une maison bruxelloise

7 €

Auberge espagnole (chacun amène un plat et une boisson. Le tout est partagé)

Uniquement sur inscription : mztfan@gmail.com



Les contes racontent

* L’arbre de vie et de mort (Inde)

* Le baobab offrant son trésor…

Continuer

Ajouté par Krystin Vesterälen le 24 janvier 2014 à 21:08 — Pas de commentaire

Ô le plaisir des rêveries!

 

 

On sait le bonheur éphémère.

On oublie cette certitude,

En accueillant des habitudes.

Heureux, on ne s'inquiète…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 janvier 2014 à 20:09 — Pas de commentaire

Richard III au théâtre Royal du Parc

Richard III (Shakespeare)…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 24 janvier 2014 à 19:00 — 2 Commentaires

"Joyo ne chante plus" de François Emmanuel Au théâtre Poème

AU théâtre Poème: François Emmanuel était l'invité de Pascale Seys dans Le Grand Charivari sur Musiq'3 ce samedi . Pour l'écouter ou le réécouter : http://www.rtbf.be/radio/player/musiq3?id=1886891

"Joyo ne chante plus", notre 2ème spectacle de François Emma…
Continuer

Ajouté par Deashelle le 24 janvier 2014 à 16:30 — 10 Commentaires

Un suicide ordinaire



Lorsqu’Hélène est morte, il avait dit à René de qu’il ne souhaitait pas que ses amis assistent aux funérailles. Ni recevoir de lettres de condoléances. A l’exception de l’un d’entre eux, Gilbert, dont la femme était morte d’un cancer quinze jours auparavant, et incinérée deux jours plus tard. Ce matin là, Pierre avait eu le sentiment d’assister à la répétition générale d’une pièce dans laquelle il ne tarderait…

Continuer

Ajouté par Maurice Stencel le 24 janvier 2014 à 14:13 — 1 Commentaire

Le dernier livre de Patrick Chemin "GUISANE"

Bonjour,

voici la couverture de mon dernier livre "GUISANE"

Pour se le procurer écrivez moi à livreguisane@orange.fr

Son prix est de 15€ (12€+3 frais d'envoi)

Bien amicalement à vous

Ajouté par Patrick Chemin le 24 janvier 2014 à 11:44 — Pas de commentaire

Archives mensuelles

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

                L'inscription

et la  participation à ce résau

   sont  entièrement grauits.

       Le réseau est modéré

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ABSTRACTION LYRIQUE - IMAGE PROPHETIQUE : L'ART DE KEO MERLIER-HAIM

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2020   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation