Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Tous les billets (13,553)

Nouvelles entrées: Maison de la Poésie de Namur

Chers amis,

Le printemps se profile et notre Centre de documentation a vu de nombreux ouvrages rejoindre ses rayonnages. N'hésitez pas à venir consulter ces livres, et bien d’autres, entre les murs de la Maison de la Poésie, du lundi au vendredi entre 9h et 16h (sur rendez-vous).

 

***

Poésie belge

 

  • Abrassart, Fabien : 3 ouvrages
  • « La Chose humaine ». Le Taillis Pré, 2003.
  • « La Part de personne ». Le Taillis Pré,…
Continuer

Ajouté par Maison de la Poésie le 26 avril 2018 à 14:34 — Pas de commentaire

Onze Lettres & Eleven Notes

À l’instar d’Obélix, je suis tombé dans une marmite lorsque j’étais encore petit, seulement la mienne était remplie non pas de potion magique mais de littérature, laquelle, très vite, fut saupoudrée de ludisme et de curiosité. Voilà comment je me retrouvai, à peine sorti de l’enfance, littéralement imprégné de…

Continuer

Ajouté par Pascal Weber le 25 avril 2018 à 14:54 — Pas de commentaire

Patrice QUéLARD – CATHARSIS “Disputatio 1204-1207 Editions Ed2A ISDN-978-2-37629-009-4

L’histoire de France est, comme chacun le sait grâce à nos livres d’écolier, un long fleuve tumultueux.  L’Histoire en particulier est un sujet qui me fascine probablement influencé par la captivante saga écrite par Maurice Druon « Les rois maudits ».  Sans vouloir faire de comparaison, en découvrant…

Continuer

Ajouté par Philippe De Riemaecker le 25 avril 2018 à 12:42 — Pas de commentaire

"Les Moulins à paroles" à la Clarencière Du 19 au 21 avril 2018

« Ils prennent le thé en face sans nappe ! » Théâtre tentation et amour du théâtre. …
Continuer

Ajouté par Deashelle le 24 avril 2018 à 23:00 — 3 Commentaires

Le calvaire des autres



Songerie

L'isolement crée un rempart

Qui favorise l'ignorance;

Demeure vive l'insouciance.

Or peut l'affecter le hasard.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 24 avril 2018 à 21:16 — Pas de commentaire

Résilience toujours dans tes yeux ces miroirs : Au détour du chemin, est-ce tes voiles que j'entrevois ?

Au détour du chemin, est-ce tes voiles que j’entrevois ?

 

Elles flottent dans le vent, là-bas.

 

D’en haut, au-dessus de cet espace maritime,

 

ils ont toujours su qu’au loin,

 

Il fallait contempler ce monde étendu,

 

libre et avec un accueil bienveillant.

 

Les lointaines silhouettes se rapprochent

 

et le tableau prend racine.

 

Passé, partout, en nous, en…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 24 avril 2018 à 11:44 — 1 Commentaire

Catherine HAMELLE « Une spiritualité pour tous sur les pas d'Ostad Elahid » Éditions Michalon ISBN-978-2-84186-867-4

Disons-le d’emblée, si toutefois la curiosité me pousse à butiner dans les jardins de toutes les philosophies des croyances et du savoir, j’ai tendance à garder mes distances avec la théologie en raison de ce que les hommes en font.  Pourtant, en y réfléchissant sans "a priori", je ne puis contester que la vie…

Continuer

Ajouté par Philippe De Riemaecker le 24 avril 2018 à 9:16 — Pas de commentaire

Gâteries filiales

 

À Alain

 

En ce dimanche lumineux,

Jean-Claude a voulu me surprendre.

Il sait certes comment s'y prendre,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 23 avril 2018 à 22:05 — Pas de commentaire

Arcane rêve : Courstoisement, toujours dans tes yeux ces miroirs et la pluie à Lauberlac'h avant les soleils de ce mois-ci

Courtoisement, toujours dans tes yeux ces miroirs,

 

et la pluie à Lauberlac’h avant les soleils de ce mois-ci.

 

J’entends ton amitié à chaque recoin de sentier,

 

autour de cet arbre,

 

comme un géant d’écorce et de lumière.

 

Sincères nos cœurs sous ses branches.

 

Un souvenir à midi. Seules, simples journées

 

qui accueillent ses visiteurs à pieds.

 

En tout cas je te vois…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 23 avril 2018 à 21:39 — 1 Commentaire

Véronique ALBERT – Chante la vie, chante…Éditions Traces de vie ISBN-978-2-930452-26-5

Ah l e hasard! 

C’est étrange et pourtant, on aurait tort de ne pas lui offrir sa confiance.  Je commence à me demander si les rencontres que nous faisons ne font pas partie d’une logique qui nous dépasse.  C’est un peu ce qui s’est passé lorsque dans un salon littéraire, une main timide m’a tendu son…

Continuer

Ajouté par Philippe De Riemaecker le 23 avril 2018 à 9:05 — Pas de commentaire

Eï ben ek - Eï blaaiv ek: bruxellois - syldave - arumbaya

Le bruxellois chez Tintin

Comme tout Bruxellois qui se respecte, j'ai en tête quelques expressions en syldave ou en arumbaya: Frêtmo, le stoumpô, czestot on clebcz et bien sûr…

Continuer

Ajouté par Jean-Jacques De Gheyndt le 23 avril 2018 à 8:45 — Pas de commentaire

A notre grand poète Aragon

J’ai été inspiré par cette petite réflexion : Il est loin Aragon maintenant. D’où ce petit poème.



A notre grand poète



Mon dieu, eau pure. Sait-on ou il est ?

Parti sans laisser d’adresse ?

Peut-être un jour le verra t’on passer ;

Ici ou là , à Paris pour une grand Messe 

Ou vous appeler à voix basse

Ou vous caresser de l’œil et de la main 

Ou…

Continuer

Ajouté par Georges Roda-Gir le 22 avril 2018 à 23:08 — Pas de commentaire

Alfred de Musset

«… mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux.

On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : j'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j'ai aimé.

C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui.»

Alfred de Musset

Ajouté par Josette Gobert le 22 avril 2018 à 18:39 — Pas de commentaire

L'enfant Maurice Carême

A quoi jouait-il cet enfant ?

Personne n'en sut jamais rien

On le laissait seul dans un coin

Avec un peu de sable blanc

On remarquait bien, certains jours,

Qu'il arquait les bras tels des ailes

Et qu'il regardait loin, très loin,

Comme du sommet d'une tour.

Mais où s'en allait-il ainsi

Alors qu'on le croyait assis ?

Lui-même le sut-il jamais ?

Dès qu'il refermait les paupières,

Il…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 22 avril 2018 à 18:33 — Pas de commentaire

Effets papillon en noir et blanc (Lieve ERICX & Issa) Passion du livre édition ISBN : 979-10-97531-13-3

Entre vous et moi, en terminant « Effets papillon en noir et blanc » je me suis demandé si je ne venais pas d’effleurer un sujet de la plus haute importance. 

Un titre joliment choisi pour aborder l’histoire d’un « Sans-Papier ».   J’avoue qu’en abordant cette thématique,…

Continuer

Ajouté par Philippe De Riemaecker le 22 avril 2018 à 18:18 — 1 Commentaire

Instant Shakuhachi : Dans tes bras, sans attaches, je suis avec toi, Nature, toi qui parfois t’assombris.

Dans tes bras, sans attaches,

 

je suis  avec toi, Nature, toi qui parfois t’assombris.

 

Tes sentiers s’enlacent sous mes pas,

 

Et je me demande si demain,

 

ivre de ton parfum,

 

nous contemplerons le ciel, les astres,

 

voyageurs sur ce globe terrestre.

 

O toi musique qui palpites

 

et déposes des trésors d’intentions

 

à notre oreille. Bravant les éléments, sous…

Continuer

Ajouté par Julien Boulier le 22 avril 2018 à 13:00 — Pas de commentaire

Ivre cœur

Bonjour le lilas en fleurs sous un soleil éclatant

Bonjour le ciel bleu azur de ce matin

Bonjour les mésanges dans les branches ensoleillées

Bonjour l'herbe verte inondée de lumière argentée

Bonjour toi, mon étrange folie au goût suave du fado…

Continuer

Ajouté par Nada AL-ATTAR le 22 avril 2018 à 11:32 — 2 Commentaires

Salon International du Livre de Mazamet, pérennité assurée.

2018, les portes du neuvième Salon International du livre de Mazamet s’ouvriront le 27 mai prochain à 9h00 au Palais des Congrès.

Neuf ans ce n’est pas anodin, c'est preuve de pérennité et cette réussite est à saluer puisque l'on se souvient que l’organisation est portée à bout de bras par un seul homme; Michel Sabarthes.

Pour l’avoir fréquenté, je le décrirais comme un être de grande simplicité, le cœur sur la main. Une main…

Continuer

Ajouté par Philippe De Riemaecker le 22 avril 2018 à 9:00 — Pas de commentaire

En noir et blanc et en couleurs



À Alain

En éveil, me regarde vivre.

Or, en me servant du langage,

À capter mes émois m'engage.

Je les conserve dans un livre.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 22 avril 2018 à 0:50 — Pas de commentaire

Archives mensuelles

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2018   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation