Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Tous les billets (13,960)


Fondateur réseau
Louvre: Présentation d'exposition : Gravure en clair-obscur. Cranach, Raphaël, Rubens...

         

Ajouté par Robert Paul le 21 novembre 2018 à 2:00 — Pas de commentaire

Rai de lumière dissipé.

Rai de lumière dissipé.

Ce qui ne nous appartient plus,

Que nous n'avons pas possédé ;

Si peu, de paille le fétu :

Rai de lumière dissipé.

Nous serions faits, pour construire

Jusqu'à l'illusoire, tenus ;

Quand le temps vient tout détruire,

Déliquescent, sans retenue.

Même les saisons futures

Adhèrent à cette cécité,

Venant en réduire la lecture :

Au-delà tout va s'écrouler.

Grands rêves et espérances,

En quête…

Continuer

Ajouté par Pierre WATTEBLED le 20 novembre 2018 à 18:37 — Pas de commentaire

"Frères ennemis" Jean Racine Grande salle 08.11 > 30.11.18 du théâtre des Martyrs

La Thébaïde est considérée comme une oeuvre de jeunesse, mais la beauté et la force des vers de Racine sont déjà là. Le sous-titre de cette tragédie, "Les frères ennemis", désigne Etéocle et Polynice, qui se battent pour le trône de Thèbes sous le regard éploré de leur mère Jocaste. Antigone n'occupe pas le premier plan, mais n'en demeure pas moins un personnage…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 20 novembre 2018 à 16:00 — 1 Commentaire

L’univers poétique d’Alain Bashung.

Je souhaite aborder l’écriture de Bashung d’un point de vue stylistique, en cherchant à dégager ce qui s’écarte de l’usage traditionnel de la langue pour en faire une œuvre d’art à…

Continuer

Ajouté par Roland Ezquerra le 19 novembre 2018 à 16:15 — Pas de commentaire

Instantané...

L'hiver est à la porte

Et le ciel d'un bleu dur

Si les feuilles sont mortes

les couleurs sont... d'or pur!

La pelouse s'est couverte

D'une cape changeante...

La rouille sur mousse verte

Douce caresse, mouvante.

Sur le banc qui verdit

deux écureuils grignotent

Et les yeux éblouis

A la beauté clignotent...

Au chaud derrière la vitre

Âme et sens apaisés

Ajouter un…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 17 novembre 2018 à 14:19 — 7 Commentaires

Des restes de soleil

Ce soir
j’irai à la lisière
des bois
dans la lumière nue
de la lune
ramasser
un peu de l’or
éparpillé
par les arbres
je ferai briller
notre nuit
de restes de soleil

Martine Rouhart

Ajouté par martine rouhart le 16 novembre 2018 à 8:57 — 1 Commentaire

Le requiem de François-Auguste Gevaert (1853) à la Chapelle Royale Protestante de Bruxelles 10 novembre 2018

Recréation ou récréation ?  A la veille de la date  anniversaire du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, nous avons eu le plaisir de retrouver dans un cadre prestigieux et  solennel,  un univers musical où règnent véritablement la paix, le rêve et  la quête de sens. Une pause salutaire au cœur de l’esthétique,…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 13 novembre 2018 à 15:50 — Pas de commentaire

Comment je suis devenu le fils d'Henri Nanot (Jean-Jacques Nanot)

En refermant le livre de Jean-Jacques Nanot « Comment, je suis devenu le fils d’Henri Nanot », je n’avais qu’une idée en tête, celle de hurler sur la place publique que rien ne peut justifier que l’on refuse d’entendre les appels du fils d’Henri Nanot. 

Si j’en crois les écris de Jean-Jacques Nanot (et rien ne m’autorise à remettre ces derniers en question) il…

Continuer

Ajouté par Philippe De Riemaecker Lord. le 12 novembre 2018 à 16:56 — 2 Commentaires

Rêveries d’une poupée.

 

Dans le salon d’une gloriette,

Se trouve assis, dans un vieux fauteuil,

Un fantoche, nez en trompette.

Agréable, il fait bon accueil.

 

Ses oreilles, de beauté elfiques,

Étirent son doux sourire,

D’esprit des airs bénéfiques,

Jouet parfait, né pour conduire.

 

Fardé gracieux des ballets d’antan,

Poudre de rose, ses joues rayonnent,

Sur sa tête, un bonnet amusant,

Et par-dessus, une…

Continuer

Ajouté par claudine quertinmont le 10 novembre 2018 à 12:07 — 5 Commentaires

DU 07/11/18 AU 31/12/18 au théâtre le Public "La ménagerie de verre" de Tennessee Williams

“La ménagerie de verre”: oeuvre forte! A l’affiche au Public!

November 9, 2018…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 9 novembre 2018 à 23:00 — Pas de commentaire

TENDRESSE...

Je perçois la tendresse comme une écharpe douce

Qui réchauffe la peau et la tristesse repousse

Un cadeau de la vie, ô combien apprécié...

Une pause bénie, comme un rêve éveillé!

Pour mieux s'en imprégner fermons donc les paupières

et l'esprit étonné, savourons le mystère

Bercés de sa promesse et quand le soir s'endort...

Dans la nuit étoilée, emporter ce trésor...

J.G.

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 9 novembre 2018 à 16:00 — 1 Commentaire

Soirée rencontre-échange d'information Culture Zero (Magazine de l'ARC - Sortie N°2)

Ajouté par ARC le 9 novembre 2018 à 15:03 — Pas de commentaire

Cycle de conférences - #2 Le néolibéralisme, une oppression des corps?

Ajouté par ARC le 9 novembre 2018 à 15:00 — Pas de commentaire

En librairie en janvier 2019

DERNIERE LIGNE DROITE

avant la publication de l'album photo 

"Etienne DRIOTON et l'Egypte"

Parcours d'un éminent égyptologue passionné de photographie.

L'ouvrage devrait être en librairie dès janvier 2019.

264 clichés retracent en images le parcours de l'éminent savant depuis son premier voyage en Egypte en 1924, jusqu'à son retour en France en 1952. Médamoud, Tôd, les découvertes des tombes royales de Tanis sont autant de…

Continuer

Ajouté par Michèle JURET le 7 novembre 2018 à 20:55 — Pas de commentaire

Nirvana.

Je veux

Voir tes songes taciturnes

Et  mes solitudes nocturnes

En  symbiose grimper

L’arbre tentaculaire

Des vertus édéniques

 

Voir tes tendres soupirs

Emailler mon clair crépuscule

 

Voir les lumières de ma passion

Enflammer l’air que tu respires

 

Et voir jaillir de tes bras

L’appel au nirvana...

Ajouté par abdelkader khalef le 5 novembre 2018 à 16:59 — Pas de commentaire

LIU XIA Lettres à une femme interdite - Catherine Blanjean (ÉDITIONS FRANçOIS BOURIN ISBN-979-10-252-0405-4)

Qu’est-ce qui lui a pris ?  C’est à approximativement ce que fut le fond de ma pensée en découvrant le livre admirablement écrit par « Catherine Blanjean ». 

Honnêtement, je dois bien avouer que j’ai laissé trainer ce livre plus que de raison.  Pourquoi ? Peut-être qu’il fallait trouver l’instant approprié afin d’écouter les mots vibrer tel qu’ils le méritent.  C’est le metteur en scène et comédien Benoit Postic qui m’en avait parlé.  

Le téléphone qui vous…

Continuer

Ajouté par Philippe De Riemaecker Lord. le 4 novembre 2018 à 19:46 — 1 Commentaire

Heureusement

Sous le ciel fatigué

de tous les matins

du monde

il y aura toujours

heureusement

l’eau transparente

et…

Continuer

Ajouté par martine rouhart le 1 novembre 2018 à 9:54 — 3 Commentaires

UNE VIE...

Une vie c'est long... c'est court!

C'est juste un petit détour...

Et le hasard s'amuse

Il use et il abuse...

De nos désirs intenses

De nos chagrins immenses...

Il n'en a rien à faire

Il ne cherche pas à plaire

Car il n'est que lui-même...

Le sourire ou la peine

Pour lui c'est bien pareil

A nous d'être en éveil!

Une vie c'est long... c'est court

Au gré de nos amours...

J.G.

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 1 novembre 2018 à 9:13 — 3 Commentaires

Archives mensuelles

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

DE L’ABSTRACTION DES CORPS : L’ART DE DEJAN ELEZOVIC

L'IMAGE DE LA FEMME DANS LA MYTHOLOGIE D'ARNAUD CACHART

L’IDEE, ARCHITECTURE DE LA FORME : L’ŒUVRE DE BERNARD BOUJOL

LE THEATRE DES SENS : L’ŒUVRE D’ALEXANDRE PAULMIER

DU CIEL INTERIEUR A LA CHAISE HUMAINE : L’ŒUVRE DE NEGIN DANESHVAR-MALEVERGNE

VARIATIONS SUR LE BESTIAIRE : L’ŒUVRE DE ROBERT KETELSLEGERS

ELIETTE GRAF ENTRE POESIE ET MAGIE

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2018   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation