Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Jaime Parra
  • Homme
  • Fontainebleau
  • France
  • Fontainebleau
Partager sur Facebook
Partager
  • Billets (1)
  • Discussions
  • Évènements
  • Groupes
  • Photos
  • Albums photo
  • Vidéos (1)

Amis de Jaime Parra

  • Catherine Bougnon Siménoff
  • Grazyna TARKOWSKA
  • Rébecca Terniak
  • Tanguy de Ghellinck
  • MIM YOU
  • MARIA TERESA BERTINA
  • François Speranza
  • JOBIN
  • Nicole Koubi
  • Elisabeth Mounic
  • convenant
  • Nada AL-ATTAR
  • Laurence Puyaubert
  • Pascale Eyben
  • Espace Art Gallery
 

Page de Jaime Parra

Informations concernant le profil

Ville
Fontainebleau
En m'inscrivant, je reconnais avoir lu et compris les Conditions d'utilisation du Réseau et j'accepte de m'y conformer Conditions: http://ning.it/jXzMfX
oui
Vos centres d'intérêts / votre domaine d'activités
Peinture
Définissez-vous de manière succincte
résolument contemporain
Vos artistes et écrivains favoris?
Picasso, Gaudi, Miro, Malevitch, Mondrian, Basquiat

Vidéos de Jaime Parra

  • Ajouter des vidéos
  • Afficher tout

Blog de Jaime Parra

Printemps, temps de travail

Publié(e) par 15 avril 2012 à 10:26 0 Commentaires

Printemps, temps d'intense travail. 3 nouvelles expos à préparer dans les prochaines semaines :



- Marché d'art de la Perrière 27-28 mai 2012 (j'y expose et ai intégré le Jury Professionnel)



- Marché de l'Art de St-Germain-en-Laye (2 juin)



- Festival Au Fil de l'Art, (19 au 28 juillet) à Duclair où je serai invité d'honneur (http://aufildelart.org/)

Au plaisir de revoir…

Continuer

Mur de Commentaires(17 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 4 mars 2012 à 23:12, Pascale Eyben a dit...

Bienvenue Jaime, merci pour cette demande d'amitié d'art!

Univers richement coloré, dynamique et chaleureux, une palette dense!

Amicalement,

Pascale

Le 4 mars 2012 à 17:38, Catherine Guilluy a dit...

Bonsoir Jaime je découvre votre univers, je suis allée faire un petit tour sur le site. Quelle galerie! j'aime beaucoup ! des lignes, des courbes, c'est vivant, éclatant de couleurs! bravo et bienvenue ! Cathy

Le 28 février 2012 à 17:59,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

Pour Jaime qui danse avec les couleurs

 

Le 21 février 2012 à 0:01,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

Parmi les artistes exposés à l’Espace Art Gallery, Rue Lesbroussart 35, 1050 Bruxelles, du 01-02-12 au 19-02-12, figure un artiste-peintre plus qu’affirmé dont il convient de retenir le nom.

Dire que l’œuvre de l’artiste colombien Jaime Parra est une extériorisation de son Moi le plus profond serait parler pour ne strictement rien dire. Car il y a dans chaque élément qui compose son œuvre toute l’exaltation qui alimente le feu du mythe.

Non. Assurément, le mot « mythe » n’est pas trop fort car il caractérise l’homme dans sa condition d’artiste laquelle obéit à la nécessité de perpétuer la pensée sauvage et fantastique des cultures amérindiennes.

Cet univers, Jaime Parra l’étale sur la toile dans des symphonies de couleurs à la fois chaudes et vivantes, tels des soleils toujours renouvelés. Des symphonies faites de masques fantastiques et de bestiaires qui nous ramènent vers un Eden, à première vue perdu, mais dont il suffit d’interroger notre propre humanité pour en retrouver les origines.

A la vue de cette œuvre, l’on est tenté de se demander quelles sont les thématiques qui interpellent l’artiste. Mais à y regarder de près, force est de constater qu’une seule thématique régit le discours de jaime Parra, à savoir l’exaltation de la vie et la joie de vivre ! Bien entendu, lorsque l’artiste aborde l’aspect technique, il insiste sur l’importance de la ligne dans le processus créatif car c’est elle qui délimite les formes dans l’espace. La géométrie guide sa main en tenant compte du vide qui donne le relief à la matière. Quant aux volumes, ce dernier les considère comme des ajouts harmoniques à la totalité de la composition.

Les tableaux du peintre exposés à l’Espace Art Gallery présentent une constante dans leur narrative, celle de la disposition de la figure humaine, de la faune et de la flore. La figure humaine règne toujours au centre de la composition. Si son corps est parfois traité de profil, son visage est toujours conçu en plan, lui conférant l’identité du masque. Ce qui nous ramène au mythe. Autour du masque, un bestiaire entouré d’un univers végétal s’agitent. Chacun des éléments (lesquels deviennent, par leur traitement chromatique, un « personnage » à part entière) s’enchâsse l’un dans l’autre, ce qui lui permet de « sauter », si l’on peut dire, aux yeux du visiteur.

Cela est manifeste dans la composition la plus grande exposée, intitulée LA BELLE VIE (acrylique-200 x 200 cm), laquelle présente un ensemble fantastique, animé en son centre par une sorte de reptile dont le corps filiforme est incrusté de pièces de monnaies scintillantes et de billes coloriées au niveau de la tête. Il assure au tableau une symétrie en le séparant en plusieurs parties (chacune étant une parcelle vivante de cet univers) tant dans sa largeur que dans sa hauteur.

La forme stylisée du reptile ainsi que les formes humaines qui y gravitent autour ne sont pas sans rappeler les divinités « Mimis » et « Wanginas » du panthéon des Aborigènes d’Australie, lesquelles indiquent par leur présence l’existence d’un « Age d’or », à l’origine du mythe.

Jaime Parra est un citoyen du Monde. Son héritage mythologique amérindien, il le marie avec son amour pour la France, pays dans lequel il s’est installé. Cet amour, il l’extériorise dans son tableau LE ROMANTIQUE (acrylique et matières mixtes – 195 x 130 cm) dans lequel un personnage tout en couleurs chatoyantes est présenté une baguette de pain français sous le bras, avec un bouquet de fleurs et une bouteille de vin trônant à ses côtés. Loin de succomber au stéréotype, Jaime Parra compose son personnage de « Français » de la même façon joyeuse avec laquelle il traite ses sujets amérindiens, à l’intérieur d’un langage magique.

Jaime Parra, qui a une formation en Psychologie, s’exprime principalement avec l’acrylique, la peinture à l’huile et des matières mixtes destinées à faire corps avec la toile.

Plus que des tableaux, ses œuvres sont des corps vivants qui expriment la puissance d’Etre.

 

François L. Speranza.

Le 18 février 2012 à 17:27, Rébecca Terniak a dit...

Alors heureux anniversaire qui se déroule sous de bons augures et qu'il vous porte chance et ouverture.

Le 14 février 2012 à 17:25, MARIA TERESA BERTINA a dit...

Joyeux Anniversaire!

Le 14 février 2012 à 16:52,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

Bon anniversaire

Le 7 février 2012 à 19:56, Pascale Eyben a dit...

Bienvenue Jaime et merci pour vos créations si colorées, pleines de vitalité joyeuse!

Amicalement,

Pascale

Le 6 février 2012 à 8:29, Dominique Prime a dit...

Bienvenue sur ce site de partages

Le 5 février 2012 à 11:17, Elisabeth Mounic a dit...

Bienvenido Jaime ,

El color es la vida , no ?  Y mucho mas .... Saludo.

 
 
 
  • L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

    Robert Paul recommande

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

  

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation