Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

A propos de Robert Paul

Le Réseau des Arts et des lettres en Belgique francophone est dû à l'initiative de Robert Paul

Pour s'inscrire gratuitemnt sur le réseau social de Robert Paul, c'est par ici

 

Qui est Robert Paul?

Robert PAUL est bibliophile depuis voilà plus de 40 années. Mais un collectionneur de livres d’auteurs belges uniquement. En fait, pour lui, « Livres, c’est belge… ». C’est ainsi qu’il créa le « Musée du Livre belge », fin des années 80. Ce Musée, uniquement basé sur sa collection, fruit de 25 années de recherches patientes chez les meilleurs libraires antiquaires révéla à de nombreux visiteurs que notre petit pays recelait en fait de nombreux et magnifiques auteurs. On pouvait y découvrir les éditions originales, les éditions de luxe numérotées sur grands papiers, ornées par les meilleurs illustrateurs du livre, et devenues rares et précieuses. Furent notamment exposées les œuvres d’André Baillon, Jean de Bosschère, Charles de Coster, Michel de Ghelderode, Georges Eeckhoud, Max Elskamp, Marie Gevers, Camille Lemonnier, Maurice Maeterlinck, Jean Ray, Emile Verhaeren…
La thématique de la collection s’orientait au travers des folklores régionaux et des mouvements représentatifs de notre imaginaire national tels que le symbolisme, le fantastique et le surréel belges…

Chaque livre exposé avait son histoire. Sa fabrication, sa reliure et l’artisanat d’époque qu’il sous-tend sont autant de reflets de notre passé. Toutefois, ce n’est pas le caractère précieux des matériaux utilisés qui font d’une œuvre sa rareté ou son caractère unique.

Avec ses livres en guise d’ambassadeurs, Robert PAUL participa à faire connaître nos auteurs classiques notamment à l’Ambassade de Grèce, lors de la présidence européenne de ce pays ; à la Fondation Jacques Brel, pour illustrer avec ses plus beaux Verhaeren un spectacle rapprochant les vies de Brel et Verhaeren ; et encore à l’exposition de grandes collections privées, organisée sous le titre « Cent ans de littérature belge 1880-1980 au travers de belles et rares éditions », organisée au Pré aux Sources de Bernard Gilson.

L’accent fut mis aussi sur quelques éditeurs belges de qualité qui eurent l’audace de se lancer dans l’aventure de l’édition d’auteurs belges, dont entre autres, Jacques Antoine , Roger Foulon, Bernard Gilson…

C’est là l’hommage que Robert PAUL voulut rendre à nos écrivains et artistes.

De temps à autres encore, Robert PAUL organise des séances privées pour faire connaître Max Elskamp, qui reste pour lui notre plus beau poète mais aussi qui fut un artisan et un illustrateur extraordinaire de ses propres livres et qui produisit des ouvrages extrêmement précieux et d’une souveraine qualité. Ce fut Elskamp qui fut un des premiers découvreurs du génie populaire et qui le traduisit si magnifiquement en se faisant lui-même xylographe, renouant ainsi avec la grande tradition anversoise des imprimeurs. Les livres d’Elskamp demeurent, à l’avis de Robert PAUL, de véritables incunables du 20ème siècle et figurent parmi les plus beaux livres jamais édités par leur caractère de sublime humilité : Rappelons que seul Elskamp et Ruusbroek furent qualifiés d’ « admirables » dans notre littérature…

Cependant , il apparut rapidement à Robert PAUL, que si tous ces grands auteurs le faisaient rêver, il ne travaillait finalement que sur l’imaginaire littéraire de notre passé. Et que les poètes et écrivains belges contemporains étaient, -après ces maîtres dont on célébrait l’émouvant souvenir- toujours et encore d’audacieux découvreurs et témoins du présent.

Robert PAUL dut donc réfléchir au moyen, non plus de mettre en valeur les anciens par le biais de sa collection, mais de faire découvrir l’immense pépinière d’auteurs que recèle notre pays.

Le moyen ? Surtout d’abord la rencontre, et particulièrement au sein du Grenier Jane Tony. Tous ces poètes, tous ces êtres qui tentent de nous révéler l’indicible qui repose au fond de nous-même, il lui fallut impérativement les rencontrer.

Et encore une fois, ce furent leurs livres qui passionnèrent Robert PAUL.
Le moyen de faire partager ces rencontres sous le signe du don des livres ? Ce fut là que Robert PAUL réfléchit aux possibilités qu’offrent les nouvelles technologies. Après une réflexion –éditée sous le titre « Texte, hypertexte et intertextualité », Robert PAUL songea, non plus à un musée, mais à une nouvelle diffusion des livres, beaucoup moins figée. Ce fut à ce moment qu’il conçut le projet du « Testament des Poètes ».

Le support ? Bon marché, enfin accessible à tous, paramétrable à souhait, pouvant contenir à la fois images, textes et sons, 12 milligrammes de polycarbonate : le CD-ROM. (Compact Disc- Read Only Memory)

Ce nouveau média, s’il semble pour d’aucuns loin du livre, n’en est cependant, pour Robert PAUL, qu’entièrement à son service et ne célèbre que lui ! La gageure fut de présenter les livres sur un écran ! D’aucuns éprouvèrent de la répulsion pour le processus, clamant que le plaisir que nous procurent les livres était désormais en péril ! Et bien non, la parution d’un beau livre peut très bien s’accommoder de sa présentation en « electronic publishing », c’est un bibliophile qui vous le dit !

C’est ainsi que le CD-ROM « Le Testament des poètes », évoque actuellement de manière vivante et documentée les belles signatures des créateurs suivants :

Jacqueline De Clercq, écrivain, Evelyne Wilwerth, écrivain; Manu Van De Velde (+), Peintre, Monique Thomassettie, écrivain et peintre; Gérard Adam, écrivain; Anne-Michèle Hamesse, romancière; Claudine Nemirovsky, peintre; Emile Braekman, Historien du Protestantisme belge; Marie Nicolaï, écrivain, Jean-Marie Abel, sculpteur et peintre; Dominique Aguessy, écrivain et sociologue; Jean Dumortier, poète; André Maus, sculpteur; Barbara Flamand, écrivain; Jean-Pierre Dopagne, auteur dramatique; Emile Poumon (+), écrivain; José Moinaut, écrivain; Lucie Spède, écrivain; Emile Kesteman, écrivain, Vice-Président de l'Association des écrivains belges; Liliane Schraûwen, écrivain; Max Vilain, prêtre-écrivain; Yves Caldor, écrivain; Michel Joiret, écrivain; Danielle Gerard, écrivain; Ariane François-Demeester, écrivain et sculpteur; Salvatore Gucciardo, peintre; Pascal Vrebos, écrivain, dramaturge, pédagogue et journaliste; Jacques Goyens, écrivain; Joseph Bodson, écrivain; Président de l'Association Royale des Ecrivains Wallons; Françoise Pirart, écrivain; Anne-Marie Derèse, poète; Françoise Lalande, écrivain; Raymond Quinot, écrivain; Gilles Beyer de Ryke, peintre; Joseph Boly, écrivain et religieux croisier; Rivka Cohen, écrivain; Harmonie Koutsivitis, poète; Jacques et Jean-Pierre Dumont, biographes; Arlette Senquint, écrivain; Maria Caunus, plasticienne et poète; Benoît Beyer de Ryke, philosophe et historien du moyen âge; Jacques Renders, sculpteur; Eugénie De Keyser, écrivain, critique d'art, Professeur émérite U.C.L.; Antoine Tshitungu Kongolo, écrivain et essayiste; Mara de Saint-Gilles, peintre; Joseph Basile, écrivain, Professeur honoraire U.C.L.; Jean C. Baudet, Philosophe et Historien des sciences; Dany Gilson, peintre; Hilda Van Eyck, musicienne, poète et photographe; Stefania Unwin, peintre; Jacques Henrard, écrivain; Georges Lebouc, écrivain; Jean-Christ Boussaq, écrivain ; Michel Voiturier, écrivain et critique d’art ; Philippe Raxhon, écrivain, historien et Professeur à l’Université de Liège ; Thomas Owen, (+) écrivain ; Jacques Demaude, poète, essayiste et traducteur de poésie ; André Verheyen, libre pensée chrétienne ; Nemesio Sanchez, écrivain et photographe ; Hugues Draye, chanteur, Michel Ducobu, poète et auteur dramatique…

Pour chacun d’eux, Robert PAUL présente les biographies, les bibliographies, les voix (parfois…), les photos, les extraits ou reproductions des œuvres, les avis des critiques… Des livres inédits entiers figurent également dans le CD-ROM.

La collection de Robert PAUL s’enrichit donc maintenant de dédicaces… Ce qui le fait le plus rêver ? Une superbe bibliographie et un témoignage autographe qui jaillit de la plume de l’artiste sur la page de garde d’un beau livre. Très précieuse émotion, cadeau inappréciable, révélation de quelques mots qui en fait portent toute la vie de l’auteur.

A propos de Robert PAUL, Paul VAN MELLE écrivit : « Un homme qui lit ne termine jamais d’apprendre. Il est un œil et un esprit ouverts sur ce qui se passe et va se passer dans le monde […] Reviendrons-nous au temps béni des hommes de bonne volonté. Ou même de ces humanistes, souvent pauvres, mais admirablement motivés ?... »

Le « Testament des Poètes » n’est que le reflet de cette attitude.

Pour Robert PAUL, l’offrande de livres, est une relation encore authentique , une démarche infiniment attentionnée, une donation essentielle qui s’avère être une manière d’art de vivre…

Paru dans la Revue du Grenier Jane Tony, Numéro 230, juin 2002


Article de La libre Belgique sur le Musée du livre belge, une initiative de Robert Paul:

https://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/le-musee-du-livre-belge-une

 

 

Article de Paul Van Melle dans la Revue des collectionneurs au sujet du Musée du livre belge

https://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/article-de-paul-van-melle-au

 Pour s'inscrire et participer gratuitement sur mon réseau social, c'est par ici

Commenter

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Jean-Daniel PERRIN jeudi

Liliane, j'ai adressé mes condoléances à sa Sœur à l'annonce du décès de son frère..
Bien cordialement.

Commentaire de Deashelle le 5 avril 2022 à 13:53

Ouvrir la photo

Commentaire de De Ro jacqueline le 4 avril 2022 à 14:54

Quel beau texte que voilà encore pour nous souvenir de tout ce que Monsieur Paul pouvait nous consacrer avec  tant de bienveillance. Merci à Monsieur Vignal de nous avoir laissé ce souvenir. Qui reprendra ce réseau ?

Mon bonjour à tous ceux que j'ai rencontré modestement.

Jacqueline

Commentaire de Vignal Jean-Claude dit Ben-Kâ le 4 avril 2022 à 10:45

Le Phare s’est éteint, naviguant dans cet univers artistique comme un bateau sur la mer

Je n’aurais plus cette Lumière pour me repérer.

Car vous étiez, Monsieur, ce guide essentiel pour l’artiste tout aussi modeste que je suis.

Qui, Tant par vos silences vos commentaires vos encouragements me guidait, m’évitait les écueils et me permettait d’avancer encore vers un but toujours redéfinis.

Grace à vous, Monsieur, j’ai pu trouver la sérénité dans l’exécution et la réalisation de mes œuvres.

Merci, Monsieur Paul pour avoir eu la constance durant ces nombreuses années, de ce temps consacré à ceux qui par leurs œuvres se sont confiés à vous.

L’Espérance étant la dernière flamme à briller dans la nuit. J’espère qu’elle vous accompagne au royaume de l’éternité ou nous finirons tous, par nous retrouver un jour.

Ben-Kâ  

Commentaire de Rébecca Terniak le 27 février 2022 à 2:37
LE DERNIER CADEAU DE ROBERT PAUL,
Un mois avant son départ à la patrie éternelle ...
Ouvrez la musique qu'il m'a dédiée par CLIC sur ce lien
Le 19 janvier 2022 à 13:21,
le Fondateur du réseau ARTS ET LETTRES, Robert Paul m'a dit :
" Bravo pour vos 2 interviews avec Coco Tache sur youtube. Vous faites du beau travail en Suisse.
Et je rappelle aux membres vos merveilleux livres pour enfants aux éditions La Lyre d'Alizé."
Tellement touchant et prémonitoire cette musique et cette attention affectueuse !
J'ai été émerveillée de son ouverture d'esprit : de s'interesser à notre implication pour un monde libre en Suisse !
Commentaire de Deashelle le 25 février 2022 à 17:54

Malgré la tristesse
Et les oiseaux envolés
L’amour

dans le cœur

Commentaire de Rébecca Terniak le 25 février 2022 à 10:06

Plus brillant que le Soleil
Plus pur que la neige
Plus subtil que l’éther
Est le Soi
L’esprit en mon cœur
Je le suis moi-même,
Je suis moi-même cela.
Une «lumière plus brillante que le Soleil» doit s’allumer en l’être humain s’il veut contempler les êtres et les choses de l’âme et de l’esprit.
Elle émane d’une source qu’on allume en soi-même dès lors que l’on recherche le soi supérieur éternel.….

Le lien d’affection qui m’a ainsi uni à autrui ne passe pas.
Toute expérience vécue est à l’origine d’un élément qui demeure en nous.
Nous puisons dans les choses leur aspect permanent et le transportons dans l’éternité.
Lorsque les êtres humains seront, un jour, déplacés vers un autre théâtre, ils emporteront avec eux leur récolte d’ici-bas.
Les actes accomplis dans le nouveau monde seront ainsi entrelacés avec le monde ancien.
Car aucun germe ne reste sans porter de fruits.
Un lien d’amour avec un être humain sera le germe dont le fruit apparaîtra dans l’avenir, et le lien en restera pour l’éternité.
C’est ainsi qu’en nous vit «quelque chose» qui est tissé à la force divine qui attache les choses au tissu éternel universel.
Ce quelque chose est notre moi supérieur.
Or, celui-ci est «plus brillant que le Soleil » .
La lumière du soleil n’illumine l’être humain que de l’extérieur.
Mon soleil de l’âme l’illumine de l’intérieur.
C’est pourquoi il est plus brillant que le Soleil.
Plus pur que la neige

À l’âme appartient le divin, l’éternel.
Tout idéal, toute pensée touchant à quelque chose de grand et de beau appartient à l’âme.
Elle se purifie en se recueillant sur ce genre d’idéaux et d’idées, tout comme l’eau se purifie en prenant la forme du cristal.
Et comme l’esprit est plus pur que toute substance, le moi supérieur, c’est-à-dire l’âme qui vit dans le haut, est « plus pur que la neige »
Plus subtil que l’éther
L’éther est la substance la plus fine qui soit.
L’être humain apprend peu à peu à aimer toute chose…….

Il me faut chercher partout comment je puis aimer.
Dieu est en toute chose, mais il me faut d’abord y rechercher le divin…..

Lorsque le cœur cherche l’amour de la vérité en tout être, alors vit « l’esprit en mon cœur ».
Un tel amour est le vêtement que doit porter l’âme en tout temps. L’âme tissera ainsi elle-même les brins du divin en toute chose.
*
Rudolf Steiner

Commentaire de Gilbert Jacqueline le 24 février 2022 à 9:17

Magnifique! Merci pour ce partage Dominique-Hélène... belle journée à toi

Amicalement

Jacqueline

Commentaire de Deashelle le 23 février 2022 à 21:56

Cette chanson de Georges Brassens me hante ...  Je la dédie à notre disparu... 

Voilà les feuilles sans sève
qui tombent sur le gazon
voilà le vent qui s'élève
et gémit dans le vallon
voilà les rangs d’hirondelles
qui rase du bout de l'aile
l'eau dormante des marais
voilà l'enfant des chaumières
qui glane sur les bruyères
le bois tombé des forets
Peut être une image de nature, crépuscule et arbre

Commentaire de ELEA Laureen le 22 février 2022 à 13:37

Sur ce carnet d'amitiés,
Fleurent les mots du cœur
Sur un fil d'or secret
Ces souvenirs de bonheur
Et de douce générosité
Prennent de la hauteur
Pour rejoindre l'éternité


Laureen

Commentaire de ELEA Laureen le 22 février 2022 à 13:12

° Chance de vous avoir rencontré, il y a déjà des années,
et que l'amitié ait pris entre nous cette force qui enjambe l'absence °

~ Albert Camus ~

Commentaire de ELEA Laureen le 22 février 2022 à 13:12

Bonjour à tous, c'est magnifique Deashelle !
Des mots d'une belle sensibilité ...


Courage à tous, en pensée avec vous et la famille 

Commentaire de Deashelle le 22 février 2022 à 11:26

"Je t'ai baisé la main pour te dire adieu
Comme si nous pouvions t'envoyer là
D'où tu nous veillerais nous parlerais
Sachant qu'il n'y aurait ni au revoir ni à dieu"

Michel Deguy

Commentaire de Deashelle le 22 février 2022 à 11:26

Heureusement, rien ne disparaît.


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 21 février 2022 à 20:54

Bonsoir Jacky, triste nouvelle.

Vous avez fait partie de ces artistes généreux sur le réseau.

Vous avez participé aux échanges artistiques, nous avons parfois conversé. 

Merci à vous pour votre manifestation en ce triste moment. 

Liliane

Commentaire de ROGER Jacky le 21 février 2022 à 17:17

Je regrette de ne jamais l'avoir rencontré , depuis tant d'années sur Arts et lettres quand j'étais encore actif . ROGER Jacky "aquarelles de Provence "

Commentaire de Danielle Davin le 21 février 2022 à 15:41

Chère Sabrina, lors de la "Fête" du retour dans les Étoiles de ton père Robert Paul, j'ai été ravie de te revoir, tellement belle & digne dans ta naturelle simplicité, .... le Soleil étant présent, le grand Vent s'était apaisé, une Grâce s'est répandue parmi nous tous, .... manifestation du Testament des Éternels.


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 21 février 2022 à 12:48

De Marianne Leitao

J'ai été enchantée de faire un petit bout de chemin avec vous Monsieur Robert Paul sur votre réseau...

Même si nos pas ne se sont pas croisés, c'est au travers d' "Art et Lettres" que j'ai appris à vous connaître, et apprécier la sagesse de votre Âme...

Sincères condoléances à votre famille, ami(e)s, membres d'Art & Lettres...


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 21 février 2022 à 12:47

De SERGE TENEZE 

C'est avec une grande tristesse que je viens d'apprendre la terrible nouvelle.

Je présente à la famille et à ses proches toutes mes sincères condoléances.

Robert Paul laissera sa trace littéraire grâce au réseau des Arts et des Lettres de Belgique qu'il a créé, et enrichi.

C'était aussi l'ami des artistes, peintres et autres sculpteurs, qu'il a su valoriser.

Adieu monsieur Robert Paul.

Nous partageons la peine de tous ceux qui l'ont tant apprécié.

Serge Tenèze,


administrateur partenariats
Commentaire de Liliane Magotte le 21 février 2022 à 12:46

De LOUHAL Nourreddine

Notre ami, Monsieur Robert Paul s’en est allé à sa dernière demeure où il repose désormais du sommeil du juste. Dieu qu’il est difficile d’évoquer au passé l’homme et l’ami Robert Paul, qui me gratifiait au jour le jour de ses invitations à feuilleter les nouveautés qu’il diffusait sur notre blog « Arts & Lettres ».Si tant que nous nous sommes liés d’amitié. Certes qu’il ardu de s’adapter à la perte de l’« absence-présent » dont l’esprit et le souvenir hantent la « maison » qu’il nous a légué de son vivant, à savoir le réseau « Arts & Lettres ». Alors, et en cette douloureuse circonstance, que sa fille Sabrina et ses proches trouvent ici, l’expression de mes sincères condoléances et soient également assurés de mon amitié mais aussi de ma compassion. Sachez toutefois, que nous nous tenons à vos côtés pour se remémorer au bon souvenir du défunt. A ce propos, je fais le vœu qu’il git au Paradis où il retrouvera les douceurs littéraires, poétiques et musicales auxquelles il nous a habitué. Amicalement, repose en paix l’ami. AlgerLouhal Nourreddine, le 15 février 2022.

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2022   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation