Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Le surréalisme et la peinture selon André Breton

"Le surréalisme et la peinture " est un essai publié en 1928 par l'écrivain et poète français André Breton (1896-1966). L'ouvrage avait été, peu de temps auparavant, publié en feuilleton dans "La révolution surréaliste". C'était une protestation contre un article paru dans la même revue: l'auteur de cet article, partant d'une conception trop étroite de l' automatisme psychique, avait conclu à l'impossibilité d'existence d'une peinture surréaliste en raison des moyens techniques mêmes de la peinture, qui excluent la spontanéité. La portée de la réponse de Breton ne fut pas moindre que celle du "Manifeste du surréalisme" de 1924. Ce texte est le témoignage autorisé, le premier en date, sur les intentions théoriques du surréalisme dans le domaine de la peinture. L'essai porte la trace des passions de l'heure au sujet des directions qui pouvaient  être assignées à l' art imaginatif. L'auteur, nécessairement, se situait dans l'histoire que dans la vie, et le manque total de recul explique son ton mi-critique, mi-lyrique. La peinture surréaliste se définit non par ses procédés, mais par l'orientation majeure qui l'inspire sous toutes les formes qu'elle revêt: la volonté de susciter devant le spectateur la préfiguration et le prélude à la grande métamorphose de l'homme et de l'univers. La peinture surréaliste échappe à toute définition esthétique et technique. Elle est libre d'employer n'importe quelles formes, n'importe quels procédés de figuration. Son but est la projection des secrètes métamorphoses du monde des objets dans les perpétuels échanges du subjectif et de l' objectif. Les tableaux, comme les poèmes, ne sont que des supports destinés à renforcer la projection, la représentation intérieure de l'image présente à l'esprit: "C'est ainsi qu'il m'est impossible de considérer un tableau autrement que comme une fenêtre dont mon premier souci est de savoir sur quoi elle donne, autrement dit, si, d'où je suis, la vie est belle, et je n'aime rien tant que ce qui s'étend devant moi à perte de vue." En 1945 l'éditeur américain Brentano's, reprenant l'édition française de cet essai, y adjoint "Genèse et perspectives artistiques du surréalisme", un essai publié pour la première fois en 1941, en anglais, par les soins de Mme Peggy Guggenheim, en préface au catalogue du musée "Art of this century". "Genèse et perspectives artistiques du surréalisme" élargit les données du problème et fait le point indispensable des nouveaux apports authentiques qui, toujours sur le plan plastique, ont marqué la seconde étape du mouvement surréaliste. A ces deux principaux essais sont venus s'adjoindre, dans la grande édition du "Surréalisme et de la peinture" réalisée en 1965, toute une série d'autres écrits concernant la peinture, la sculpture et les "objets" surréalistes. Leur réunion s'imposait: ou bien ils étaient éparpillés dans des revues introuvables et dans des catalogues d'exposition ou bien ils étaient demeurés inédits, tout au moins en français. La responsabilité d'André Breton, en ce qui touche l'orientation générale de l' art d'aujourd'hui, est rendue évidente par cet ouvrage, mais aussi les limites de l' esthétique surréaliste.

Commenter

Vous devez être membre de Grands peintres pour ajouter des commentaires !

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation