Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Le patrimoine d'art de la France va-til basculer vers une privatisation démagogique?

La France commence à légiférer sur des sujets ayant trait au patrimoine d'art:

-Inclusion des oeuvres d'art dans l'assiette de l'impôt sur la fortune

 

Elle envisage aussi de mettre à l'ordre du jour des discussions au sujet de:

-La fin de l'inaliénabilité  des objets de musée

-La vente des monuments nationaux à des opérateurs privés

 

Verra-ton bientôt dans des sections de grands musées consacrées à l'antiquité, des opérateurs privés proposer des combats de gladiateurs?

 

A Bruxelles, un grand musée, qui fut toujours digne de cette qualification, a proposé une exposition-attraction de niveau Las vegas, composée de reproductions en carton pâte peinturlurées de couleurs en ors rugissants concernant momies, sarcophages et tombeaux egyptiens factices.

N'y manquaient que des jolies sosies de Cléopâtre comme hôtesses.

Comment faire comprendre à des politiques incultes et démagogiques que ces mesures serait à la fois inapplicables et catastrophiques pour le patrimoine ?

Vues : 735

Y répondre

Réponses à cette discussion

Le problème, comme vous l'avez fort bien écrit, c'est qu'"ils sont incultes et démagogiques"

Les artistes ne pèsent d'aucun poids dans leur quête effrénée du pouvoir.

Ils n'ont toujours pas compris que la culture est un atout majeur pour un pays. La vie culturelle ne les concerne pas.

J'habite en face de l'ile Seguin où Renault était implanté : un premier projet concernait l'implantation de la fondation Pinault qui était un projet culturel. Lassé des tracasseries que lui a faites la mairie de Boulogne, Pinault s'est installé à Venise où il a ouvert, à ce que je sais deux musées.

L'ile Seguin sur laquelle il devait s'installer est voué à un projet de construction de 5 tours hideuses ( tours Jean Nouvel) sans que les riverains à qui ont a fait des promesses de respect du caractère vert de l'ile, aient été consultés.

La surface des bureaux qui y seront construits sera de 337 000 m2 alors que les diverses mairies concernées avaient toujours affirmé qu'il n'y aurait pas de tours dans l'Ile. Ce fut d'ailleurs un des arguments de vente des appartements construits sur l'une des rives de l'ile.

Il semble toutefois que le projet d'"Inclusion des oeuvres d'art dans l'assiette de l'impôt sur la fortune" puisse ne pas voir le jour et ce, pour des considérations économiques et non culturelles.

Que peut-on faire contre le mensonge et la cupidité ?…

 

Bien sûr, on va essayer quand même !

L'ile Seguin à l'époque de Renault (ci-dessus)

 

Le projet Jean Nouvel (entièrement bétonné)

 

 

Bonjour Frédérique,

 

Je vous remercie de "penser comme moi" mais je ne vois pas où vous avez lu que je pense que les artistes sont fautifs et ont un ego sur-dimensionné !

Vous m'avez mal lu même si ça peut être vrai, l'ego surdimensionné, pour certains d'entre eux.

Je crois que les artistes sont considérés comme les ouvriers de la mégalomanie des politiques et de certains collectionneurs.

Ils se trompent s'ils pensent que leur travail est mis en valeur, comme celui de Jean Nouvel, pour des raisons esthétiques et de reconnaissance de la qualité de leur oeuvre. On se sert d'eux pour des considérations politiques et démagogiques.

En sont-ils fautifs ? Peut-être mais, je le répète, ils n'ont que peu de poids dans la quête effrénée du pouvoir de ceux qui les utilisent.

 

Une certaine démagogie est dérangeante dans plusieurs domaines. Cela dit il n'est pas certain que la démagogie dans ce contexte aligne une forte note de sincérité... Bref. Je n'en dirai pas plus mais je n'en pense pas moins. Flatter le peuple c'est bien, le satisfaire c'est certainement mieux et pas tout à fait d'actualité ? A quand un patrimoine européen ou mondial ? L'UNESCO oui ok mais pourquoi pas élargir le champ ? Je m'égare. Trois questions en réponse à une seule mais ce n'est pas de l'impolitesse. C'est à dire que je me questionnais moi même.

Je suis allée aussi dans l'exposition Touthankamun - effectivement entièrement fait des copies. Mon avis: 1. cela montre que transporter les originaux est trop couteux ou impossible et ne permettent pas la même mise en scène qui est comme même assez séduisante 2. vue les success - cela montre que des plus en plus les gens ne savent plus assez faire la différence entre copie et originaux. Encourage par la vente de reproduction sur toile dans les magasins de décoration, on veut un tableaux décoratif pour être en accord avec la nouvelle tapisserie. Dans le passé on choisissait la tapisserie selon les tableaux - vrai eux. 3. Nous sommes tellement assoiffée d'exotisme et de voyage que dans cette période de crise cela fait d'office de voyage en Égypte.

Il y a le même inversement des valeurs pour les musées - dans le passée les collectionneurs principaux était privé et offrait avec leurs donation aux musées au monde la beauté. Dans un monde ou seul le fric compte - on veux faire le chemin inverse pour renflouer les caisses vides des états pas toujours pour des belles choses. Heureusement ses pieces sont tellement cher qu'il restera encore quelques miettes pour le pauvre en fric mais riche en soif de beauté.

Répondre à la discussion

RSS

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation