Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

 

Dame Sei Shōnagon (清少納言, (~965-10??) est une femme de lettres japonaise qui a écrit vers l'an 1000 ce qui est considéré comme une des œuvres majeures de la littérature japonaise et mondiale et parfois comme la première forme romancée.

  

Sei Shônagon - Notes de chevet
18. Choses qui font battre le coeur

Des moineaux qui nourissent leurs petits.
Se coucher seule dans une chambre délicieusement parfumée.
S'apercevoir que son miroir de Chine est un peu terni.
Une nuit où l'on attend quelqu'un. Tout à coup, on est surpris par le bruit de l'averse que le vent jette contre la maison.

19. Choses qui font naître un doux souvenir du passé

Les roses trémières désséchées.
Les objets qui servirent à la fête des poupées.
Un petit morceau d'étoffe violette ou couleur de vigne, qui vous rappelle la confection d'un costume, et que l'on découvre dans un livre où il est resté, pressé.
Un jour de pluie, où l'on s'ennuie, on retrouve les lettres d'un homme jadis aimé.
Un éventail chauve-souris de l'an passé.
Une nuit où la lune est claire.

26. Choses élégantes

Dans un bol de métal neuf, on a mis du sirop de liane avec de la glace pilée.
Un rosaire en cristal de roche.
De la neige tombée sur les fleurs des glycines et des pruniers.
...

 

Et si vous aussi.....?

 

quelques notes, prises au détour d'une salle de bains, d'une bouche de métro, d'une botte de foins...d'une bouture de géranium...

Tout cela m'inspire et me fait rêver. Il est vrai que devant tant de délicatesse, c'est le silence qui emplit l'âme...

 

Mais rien n'empêche d'essayer!

 

titres proposés:   2011. Choses qui apaisent, choses qui rient, choses qui sentent...choses qui chantent....

Vues : 1549

Y répondre

Réponses à cette discussion

Choses qui apaisent

 

Contempler les jeunes pousses de tournesol au jardin

Le parfum de l'oeillet

Toucher une étoffe de soie

Coiffer longuement ses cheveux

Boire un thé devant la mer

 

Choses qui sentent...........

 

Un feu de cheminée qui fait oublier la délicieuse odeur du feu de bois

Un bâton d'encens qui essaye par ses fragrances d'outrepasser les odeurs du feu

Un matin calme où fenêtre ouverte, la rosée apporte les effluves d'un beau jour ensoleillé

Dans le grenier encore terni, des souvenirs puisés dans la malle,

Réveille en mon coeur les bonheurs et malheurs du passé

 

 Choses qui chantent

 

Le vent qui se lève

Les oiseaux qui annoncent le lever du jour

Le jet d'eau à la voix d'enfant espiègle

La marmite où mijote le navarin

 

Choses qui chantent

 

Le craquement des branches

La pluie qui tombe sur le toit en zinc

Midi qui vibre dans les bourdonnements d'insectes

Le feu qui crépite

Choses qui chantent

 

La collorature d'une coréenne gagnante

Un timbre envoûtant d'un baryton

Un bruissement des feuilles dans ma haie

Des mésanges qui attendent la becquée

Un sourire d'amour dans mes oreilles

Elle me fait rêver et me donnera mon soleil pour la journée. merci Monsieur Paul

 

Choses qui chantent

 

Un moteur qui s'assoupit dans la nuit

Des crissements de pas sur le sable

Du papier que l'on froisse entre les doigts

Le tremblement léger d'un rideau qui va effleurer une vitre

 

Choses qui chantent 

 

Les draps de lit étendus sur les fils que le vent amène à se rencontrer

Les gémissements doux de feuilles mortes qui tourbillonnent

La plume qui glisse sur le papier

L'eau qui bout dans le poêlon

CHOSES QUI APAISENT

 

Le chant de l'oiseau après l'averse

Le parfum du lilas qui s'épanouit dans le soir

La cloche qui tinte dans le lointain

L'odeur du café qui habite la maison dès le petit matin

 

CHOSES QUI APAISENT

 

L'infini d'un champ enneigé

Le lierre enroulé autour d'un tronc

La route droite bordée de platanes et de prairies

La lumière du jour finissant.

 

CHOSES QUI APAISENT

 

La plage où viennent mourir les vagues

Le chant d'un vent léger

Les coquelicots parmi les herbes folles d'un talus

Les gestes lents de la brodeuse.

Un talus frissonnant de marguerites sauvages dans le lacet d’un autoroute.

L’odeur de cramique grillé et d’un feu de bois, un jour d’orage.

Ces sourires d’ange, esquissés, remportés dans le secret de jeunes rêves,

Et les yeux  évanouis derrière les paupières tressaillantes d’un enfant de 15 jours.

De tout nouveaux crayons de couleur,  une fleur de jardin dans une carafe transparente.

Répondre à la discussion

RSS

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation