Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Détails de l'événement

Découvertes printanières

Heure : 2 avril 2015 à 18:00 au 26 avril 2015 à 19:00
Emplacement : Arielle d'Hauterives galerie
Rue : Rue Tasson Snel 37 1060 Saint-Gilles
Ville : Bruxelles
Site Web ou carte : http://www.arielledhauterives…
Numéro de téléphone : 025345700
Type d'événement : exposition, d'art, contemporain
Organisé par : Arielle d'Hauterives galerie
Activité la plus récente : 30 mars 2015

Exporter vers Outlook ou iCal (.ics)

Description de l'événement

Découvertes printanières offre un voyage autour du monde au travers des œuvres de Florence Arnold, Marie-Isabelle Callier, Laetitia d’Oultremont, Sandra Keutgens et Léna Laurent Perrin. Leurs œuvres nous offrent une vision d’une réalité extérieure révélée avec douceur et subtilité par un regard féminin et artistique.

Florence Arnold exprime sa réflexion sur le paradis dans les différentes religions. Elle élabore des jardins imaginaires, fragiles en superposant des acétates, découpés au scalpel, peints, taggés, recréant des espaces sans repères laissant le regard en suspension. Végétation dense, vaporeuse où s’envolent des oiseaux messagers de la paix.

Laetitia d’Oultremont, quant à elle, interroge la « Prière » en présentant une série de peintures réalisées à Rabat au Maroc. La démarche consiste à présenter la prière selon un regard artistique, dénué de jugement. Ce qui a fasciné l’artiste, c’est l’aspect chorégraphique et rythmique de l’accomplissement des gestes, habillés de blanc, ainsi que la répétition sans fin de celle-ci dans le temps, sans confinement d’espace. L’artiste joue avec les vides, qui forment un tout avec les pleins, apportant leurs propres sens, équilibrant la composition. Ces quatre peintures font partie d’une série qui présente une vision « occidentale » du Maroc citadin, dans sa pluralité.

L’importance du vide se retrouve également chez Marie-Isabelle Callier. L’artiste allie l’aquarelle et la cire sur papier. Celui-ci, enduit de cire, déjoue ses desseins, l’empêche de s’imprégner, permettant ainsi au vide d’exister. Laissant entrevoir des figures à peine dévoilées, entre lisibilité et illisibilité, elle garde leur secret. Le pinceau dépose les traces des émotions, en imprime le souvenir fugace, avant qu’il ne s’efface. Les figures posées les unes à côté des autres jouent entre elles pour créer une histoire, un poème que chacun lira, comme il voudra. Son travail varie ainsi entre abstrait et figuratif.

Sandra Keutgens navigue, elle aussi, entre l’abstrait et le figuratif. Mais depuis quelques année, la majorité des ses œuvres entraînent le spectateur dans un tourbillon de couleurs que l’artiste aime gérer en toute liberté. Quelques traits dessinés se laissent deviner au milieu des coulées et aplats de couleurs. Ainsi gérée, la peinture de Sandra Keutgens propose des conversations entre les couleurs qu’elle veut fortes, composées de mélanges contrastés et d’intentions gestuelles qui insufflent une dynamique originale.

Enfin, la série de dessins de Léna Laurent Perrin s’empare des problématiques féminines, sans pour autant se prétendre féministe. Pour la plupart, les sujets sont graves – viol, pédophilie, prostitution, mariage forcé, excision, etc. -, parfois plus légers – fête des mères, effets de mode… Mais tous sont traités avec la même douceur : couleurs pastel, esthétique agréable, impression de flou. A l’inverse des médias qui nous assènent du poids des mots, du choc des images, Léna révèle avec pudeur une réalité féminine qui mérite la réflexion à long terme. Les traits du dessin apparaissent ainsi entre différentes couches de peinture et de matière, comme des affiches superposées dont on enlèverait des lambeaux.

Mur de commentaires

Commenter

Répondez à l'invitation à Découvertes printanières afin d'ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Commentaire de Carmen Azar le 24 mars 2015 à 17:40
Cher Mr Paul
Meilleurs. Voeux de succes a cette exposition
Desolee de ne pouvoir etre parmi vous
Carmen
Commentaire de Gohy Adyne le 21 mars 2015 à 23:39

Meilleurs voeux de succès à cette exposition.

Adyne

Commentaire de Les éditions du Roi barbu le 21 mars 2015 à 18:27

Bonsoir et navrée de ne pouvoir être parmi vous.

Que l'expo soit une belle réussite

Commentaire de Nicole Duvivier le 21 mars 2015 à 17:21

Cher Monsieur,

Désolée de n'avoir la possibilité de me rendre à cette exposition de prestige !

Tous mes voeux de grande réussite à tous les exposants !

 Cordialement, Nicole V. Duvivier

Participation (3)

Pas de participation (5)

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontr littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation