Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Détails de l'événement

Avant la fin

Heure : 23 mai 2018 de 21:15 à 22:15
Emplacement : Centre Culturel d'Uccle
Rue : Rue rouge 47
Ville : Bruxelles
Site Web ou carte : https://www.google.be/maps/pl…
Numéro de téléphone : 02/374.64.84
Type d'événement : théâtre
Organisé par : Centre Culturel d'Uccle
Activité la plus récente : 1 mars 2018

Exporter vers Outlook ou iCal (.ics)

Description de l'événement

Un homme meurt, une fille perd son père. C’était le 19 avril 2015: ce père était Michel Graindorge, l’avocat engagé, pugnace, au caractère de roc. Sa fille, la comédienne et violoniste Catherine Graindorge. Loin de tout hommage, elle raconte le lien père-fille et la perte de ceux qu’on aime.

Dans ce spectacle qu’ensemble ils ont voulu, Catherine Graindorge revient en mots, en images et en musique sur les quinze derniers mois de la vie de son père, sur leur passé commun mais aussi et surtout sur le présent, sur ces traces que nous laissent les absents. Raconteuse d’histoires, elle distille les émotions, joue avec l’absurdité des situations, manie la poésie des images et l’humour pour construire un récit à la fois lucide, drôle, tendre et touchant. Elle évoque sa vie si riche et dense au départ de traces laissées par celui qui prenait tant de place: des lettres, photos, archives audio et vidéo anciennes, une partition, le journal de Michel Graindorge, ses mots laissés sur un dictaphone. Rien de larmoyant ni d’hagiographique dans ce seule en scène très pudique mais une façon très personnelle et intimiste de raconter ce que fut la vie de ce père imposant. Fils de gardien de prison, cet avocat très à gauche a combattu avec fougue les conditions de l’enfermement carcéral en Belgique. Il les a subies lui-même pendant quatre mois suite à la spectaculaire évasion de son client François Besse, dans laquelle il n’était pour rien... Catherine Graindorge, qui devint “sa confidente, son aide-soignante, sa mère” dans les derniers mois, réussit avec pudeur, au-delà de l’émotion, à nous faire rencontrer l’homme que fut son père.

“Elle évite tout pathos pour plaider, avec la plus grande simplicité, les chemins de l’amour filial. Qu’y a-t-il de plus beau qu’une femme qui fait la paix avec son père et avec elle-même?” Catherine

Makereel - Le Soir.

Mur de commentaires

Commenter

Répondez à l'invitation à Avant la fin afin d'ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Participation (1)

Enfin un réseau social modéré!!!

L'inscription sur le réseau arts et lettres est gratuite

  Arts et Lettres, l'autre réseau social,   créé par Robert Paul.  

Appel à mécénat pour aider l'éditeur de théâtre belge

Les oiseaux de nuit

   "Faisons vivre le théâtre"

Les Amis mots de compagnie ASBL

IBAN : BE26 0689 3785 4429

BIC : GKCCBEBB

Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Child Focus

Brussels Museums

      Musée belge de la franc-  maçonnerie mitoyen de l'Espace Art Gallery

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Les rencontres littéraires de Bruxelles  que jai initiées sont annulées sine die. J'ai désigné Thierry-Marie Delaunois pour les mener. Il en assurera également les chroniques lors de leur reprise.
                Robert Paul

      Thierry-Marie Delaunois

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Sensus fidei fidelis . Pour J. enlevée à notre affection fin 2020

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2021   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation