Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Josette Gobert (274)

Pensionnat JGobert

Le Souvenir est un tissu fragile

Et j'ai cousu depuis sur ses étoiles d'or

Tant de jours et de nuits à rechercher cette île

Où l'enfance m'attend comme un port. 

Le Souvenir a des phrases muettes

Et quelquefois le soir elles se taisent pour moi…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 3 novembre 2017 à 19:34 — Pas de commentaire

mon amie Anne JGobert

Aujourd’hui, il ne fait pas très bon, le soleil a disparu et j’ai une nouvelle à t’annoncer. Cela fait un moment que je dois te l’écrire et cette fois, je suis presque au pied du mur. 

Rappelle-toi que je t’ai dit que ma copine Anne avait été en Afrique, il y a peu de temps et qu’elle en était toujours un grand fan. Elle est rentrée avec des étoiles plein les yeux et quelques adresses de nationaux. 

Par son intermédiaire, j’ai fait la connaissance de Nahas Angula, africain et…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 2 novembre 2017 à 19:42 — 3 Commentaires

Ton image en tous lieux peuple ma solitude Charles Guérin

Ton image en tous lieux peuple ma solitude.

Quand c'est l'hiver, la ville et les labeurs d'esprit,

Elle s'accoude au bout de ma table d'étude,

Muette, et me sourit.



A la campagne, au temps où le blé mûr ondule,

Amis du soir qui tombe et des vastes couchants,

Elle et moi nous rentrons ensemble au crépuscule

Par les chemins des champs.



Elle écoute avec moi sous les pins maritimes

La vague qui s'écroule en…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 30 octobre 2017 à 18:59 — Pas de commentaire

J'ai dit à mon coeur Musset

J'ai dit à mon cœur, à mon faible cœur :

N'est-ce point assez d'aimer sa maîtresse ?

Et ne vois-tu pas que changer sans cesse,

C'est perdre en désirs le temps du bonheur ?



Il m'a répondu : Ce n'est point assez,

Ce n'est point assez d'aimer sa maîtresse ;

Et ne vois-tu pas que changer sans cesse

Nous rend doux et chers les plaisirs passés ?



J'ai dit à mon cœur, à mon faible cœur :

N'est-ce point assez de tant de…
Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 30 octobre 2017 à 18:48 — Pas de commentaire

La petite crèche JGobert

Depuis des nombreuses années, un petit personnage apparait dans ma vie au moment des préparatifs de la période de Noël. Il est discret, agréable et bien présent. Il emplit de bonheur ces jours étranges des fêtes de la nativité. Jours fébriles, agités qu’il transforme de sa présence en tendresse et amour.

Ces journées sorties de mon imaginaire, du fond de mon enfance, font partie d’un bien ancestral encré au cœur…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 30 octobre 2017 à 11:29 — 2 Commentaires

Heures creuses JGobert

Les jours passent. Les heures creuses, vides, insensiblement, douloureusement, t’effacent de ma mémoire. Les souvenirs s’estompent, disparaissent de mon cœur, de ma vie. C’est affreux, mais ils doivent partir, trop de blessures, de tristesse dans mon existence. A ce jour, j’ai l’impression étrange d’avoir évolué dans un autre monde et de n’avoir pas réellement vécu cette histoire.…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 25 octobre 2017 à 10:50 — 2 Commentaires

Un coin de terre JGobert

Un coin de terre isolé, un rayon de soleil finissant, une nature endormie et une âme perdue.

Seul avec sa vérité et ses doutes, il erre dans les méandres de la vie.

Souvent blessé par ce que l’on nomme les hommes, il s’accroche malgré une douleur qui ne l’épargne pas.…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 16 octobre 2017 à 10:27 — Pas de commentaire

Petits papiers JGobert

Au repos forcé, je prends quelques heures pour ranger mes tiroirs. Un travail que je remets toujours à plus tard et que je trouve néanmoins prenant à chaque​ fois. J’aime cet instant magique où je fais des vieilles découvertes, où je redécouvre ce que ma mémoire a gardé et involontairement négligé, effacé. Souvent des petits mots posés là que j'ai griffonnés, noircis, et oubliés là.

Il en est ainsi depuis des années. Un besoin de garder tous ces petits papiers autour…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 13 octobre 2017 à 11:30 — 2 Commentaires

Un jour sur la terre JGobert.

L’histoire débute un soir d’été. Les rues de la ville sont illuminées et les passants bruyants déambulent sur les trottoirs. Aux terrasses festoient des groupes d’amis, des couples, des amoureux. Des parfums agréables se faufilent partout et la gaité est de mise. La nuit est belle, le ciel parsemé d’étoiles et Marie savoure cet instant unique.

Marie vient de la campagne. Elle y est née et sans son inscription dans cet…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 9 octobre 2017 à 13:00 — 2 Commentaires

L'automne JGobert

Le jour se lève. L’aube est grise et emplie d’un léger brouillard glaçant. La végétation est couverte de gouttelettes d’argent. Un froid nouveau s’installe. Quelques rayons de soleil trouent cette couche fiévreuse et se fraient un chemin vers la terre.

Depuis quelques jours, l’automne est revenu et surprend de nouveau les hommes. La végétation s’installe dans…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 26 septembre 2017 à 10:25 — 2 Commentaires

Mamy JGobert

Les jours passent. Ton absence s’estompe doucement, insensiblement et les matins retrouvent le goût perdu du miel d’antan. Je voulais vivre un grand, un immense amour comme dans les livres, un de ceux que les poètes décrivent avec tant de passion et tant de bonheur. Je pense l’avoir effleuré des doigts, un temps infime et minime. J’en ai fait une histoire, mon histoire que j’ai brodée chaque jour comme un tableau de maître. J’y ai cru…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 13 septembre 2017 à 10:36 — 4 Commentaires

Le silence JGobert

Et si, à force de renier les actes du passé, il avait trafiqué son existence et était passé à côté de son essentiel : son bonheur. Ce bonheur simple, élémentaire que beaucoup cherche et trouve. Ce bonheur tendre qu’il n’arrive toujours pas à percevoir, à discerner dans cette forêt de sentiments bafoués. Poussé trop tôt dans des songes, il s’est réfugié dans une histoire qui n’est pas la sienne.

Les personnes qui…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 16 août 2017 à 10:40 — 2 Commentaires

La pluie JGobert

La pluie est au rendez-vous. Droite, froide, elle tombe délicatement et éclabousse le sol.

Rien de comparable à cette averse violente, qui d’un seul coup changea le sens de sa vie et la sépara de son compagnon. Emporté dans un tourbillon barbare, il lâcha sa main dans un cri de désespoir et disparu.  Accrochée à une branche, elle resta là des heures la mort à ses…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 28 juin 2017 à 10:23 — 2 Commentaires

Jadis JGobert

Jadis, un petit être m’est apparu. Sorti d’un conte de fée, il gambadait sur le rebord de ma fenêtre ouverte. Oh, je sais. Difficile à admettre, à accepter pour les esprits blasés, fatigués d’autres réalités, à la recherche constante du palpable, du matériel et qui n’acceptent plus les songes éveillés, les chimères émerveillées.

Il était là, devant moi, nullement effrayé, le regard vif et un petit sourire aux lèvres.…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 27 juin 2017 à 13:31 — 6 Commentaires

Le temps. JGobert.

Le temps guérit bien des choses. Tout ce qui représentait l’important à ses yeux a disparu peu à peu. Elle ne voulait y croire au fond d’elle-même, comme pour contrecarrer les diseurs de bonne aventure qui se transforment en prêcheur de mauvaises nouvelles.  Non, elle était certaine que jamais elle n’oublierait l’ombre passant par le jardin et qui, à pas feutrés, venait lui faire un baiser dans le cou. Tous ces jours abandonnés au…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 20 juin 2017 à 10:25 — 2 Commentaires

Extrait Aux encres des amours Damien Saez

Quand elle m'a crié la sentence

je crois que j'ai pas bien compris

mes pulsations en longs silences

nos respirations en sursis

ecrites aux encres des amours

y a des rasoirs sur les velours

qui sous le pli de la tendresse

nous rappellent à ceux qui nous laissent

aux encres des amours

mais nos amours ont jeté l'ancre

on croit qu'on s'aimera toujours

mais toujours en condoléances

s'écriront les derniers voyages

de ceux qui s'y…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 27 avril 2017 à 20:04 — Pas de commentaire

Voyages JGobert

Un lever de soleil éblouissant, éclatant et la journée commence dans la joie. Petite, assisse sur le muret de chez grand-mère, je m’installais et concevais le monde à ma manière. J’imaginais ce qu’allait être demain. Ce futur plus ou moins proche qui me donnerait l’aisance, la désinvolture de mes découvertes, de mes envies. J’étais libre dans cet univers nouveau qu’un rayon de soleil rendait si agréable. J’allais, chaque jour, parcourir le…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 24 avril 2017 à 11:25 — 4 Commentaires

Admettre JGobert.

Admettre une fois pour tout que cette rencontre n’est pas anodine et qu’elle a donné naissance à des sentiments magnifiques et transcendé par une jeunesse innocente, joyeuse où les codes des adultes étaient encore ignorés voir incompris.

Des sentiments sincères, d’une pureté insolente, où tout était permis dans une clarté infantile, irréfléchie et…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 13 avril 2017 à 11:38 — 2 Commentaires

Extrait " Les enfants Paradis " Damien Saez

Ils étaient des sourires, ils étaient des sanglots

Ils étaient de ces rires que font les chants d’oiseaux

Ils étaient des matins quand on va bord de mer

Ils étaient cœur chagrin, ils étaient cœur lumière

Ils étaient des poèmes, Ils étaient des oiseaux

Ils étaient des je t’aime qu’on dit bord du ruisseau

Ils étaient du café, ils étaient du bistrot

Ils étaient étrangers, ils étaient sans drapeau…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 1 avril 2017 à 19:26 — Pas de commentaire

Soleil froid JGobert

Un soleil froid berce mon cœur depuis ton départ.  Dans mes souvenirs, j’erre pour te retrouver. Chaque jour, je cherche ton visage dans ces portraits d’inconnus que je croise. J’aime me souvenir de toi parlant, souriant dans cet autre monde où je n’ai pas de place. Te voir rire, chanter même avec cette voix chaude qui m’émerveillait.

Je…

Continuer

Ajouté par Josette Gobert le 28 mars 2017 à 11:02 — 6 Commentaires

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation