Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Martine rouhart (87)

La source

Trouver la source
dans le sous-bois
suivre le ruisseau
dans l'ombre des saules
puis la rivière
puis le fleuve
et enfin contempler la mer
une vie n'y suffirait pas
pourtant ce voyage
je l'ai fait maintes fois
de nuit
dans mes rêves

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 20 août 2017 à 15:51 — 2 Commentaires

Partenariat peinture poésie, "Dans mon jardin..." de Nicole Duvivier a inspiré "Les vies ailées" de Martine Rouhart

Les vies ailées

*

Les petits êtres ailés

familiers

insaisissables…

Continuer

Ajouté par martine rouhart le 17 août 2017 à 14:00 — 23 Commentaires

Dans le noir

Ce qui me tient
éveillée dans le noir
le souvenir des chemins
mille fois parcourus
les heures précieuses
que j'ai laissé passer
un thème insistant
la petite musique
de ceux qui me parlent
depuis leur absence
si lointaine
les rimes d'un poème

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 13 août 2017 à 13:39 — 2 Commentaires

Comme passe un nuage

Quand tu sens ta vie
pencher un peu
qu'une ombre se pose
à fleur de coeur
abandonne -toi
à quelques instants d'oubli
l'ombre s'éloignera
comme passe un nuage
un envol de poussière

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 16 juillet 2017 à 7:51 — 1 Commentaire

Je veux des champs de fleurs

Je veux des jours roses et bleus
des lumières qui dansent la nuit
des jardins à perte de vue
des champs de fleurs dans le coeur
la tendresse des hommes
et la douceur des bêtes
Je voudrais remplacer
toutes les perles de verre
de nos peines
par les éclats cristallins
de rires d'enfants

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 14 juillet 2017 à 8:02 — 8 Commentaires

C'était un beau matin

C'était un beau matin pour partir

un jour de printemps

frileux

rose et bleu

C'était un beau matin pour partir

mais tu ne devais pas

t'en aller si loin

et pour si longtemps

Il fallait laisser à la clarté

le temps de prendre le ciel

donner leur chance

à tous les autres printemps

que tu avais devant toi

C'était un beau matin pour partir

mais pourquoi t'en es-tu allée

de l'autre côté

les abandonnant tous…

Continuer

Ajouté par martine rouhart le 11 juillet 2017 à 9:24 — 6 Commentaires

La patience des fleurs

Je l'avoue

j'ai une complaisance pour la routine

les menus faits du quotidien

répétés jour après jour

ce qui est lent et régulier me rassure

le va-et-vient des vagues

les nuages qui passent

la patience des fleurs

tout ce que recèlent d'infime

d'inconsistant

de presque inaperçu

les petites choses de la vie

c'est peut-être ça qui m'a sauvegardée

ces moments volés

où sans le…

Continuer

Ajouté par martine rouhart le 8 juillet 2017 à 15:03 — 6 Commentaires

La nuit ńest pas ce que l'on croit

La nuit n'est pas seulement
l'envers du jour
semeuse d'anxiétés
de visions brumeuses
Je connais des nuits
qui respirent comme respire la mer
des somnolences indociles
perforées de vérités
plus éblouissantes
qu'un jour de grand soleil

( martine rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 3 juillet 2017 à 20:17 — 3 Commentaires

Sors dans le vent

Ne te l'ai-je pas dit?
À l'heure où le ciel blanchit
sors dans le vent
marche sans t'arrêter
le regard en plein ciel
Les idées noires ne résistent pas
au souffle de l'air
ni à la lumière

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 20 juin 2017 à 9:05 — 2 Commentaires

Accupuncture de l'âme

Il faut reboiser nos cœurs
défricher nos jardins de pierres
libérer nos élans
coincés dans la nasse
L'attention à l'éphémère
les bonheurs minuscules
les petits plaisirs de rien du tout
donnés et reçus
sont l'acupuncture de l'âme

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 6 juin 2017 à 9:39 — 4 Commentaires

Un chant

La pluie tombe

chute rectiligne

goutte-à-goutte

monotone

un peu triste

l'expression d'une lassitude

et puis

de ma fenêtre

je t'ai vu

tu accourais vers moi

en ce soir clapotant

et la pluie s'est mise à chanter

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 31 mai 2017 à 18:00 — 6 Commentaires

Petit vertige

Les yeux pleins de rire
je prends des chemins de traverse
à demi-effacés
sans savoir où ils mènent
mes pensées prennent le large
comme des ballons qu'on lâche
je vais d'étonnement en étonnement
et donne des ailes à toutes choses
et puis je me couche
dans le silence des arbres
essoufflée de mes petites joies

(martine rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 27 mai 2017 à 14:42 — 5 Commentaires

Rencontre

Dans la lumière de fin du jour
je le voyais avancer
qui paraissait venir à moi
silhouette voûtée
marchant tout droit
à pas comptés
Je ne sais pourquoi
mon coeur a cogné
J'ai cherché son regard
je l'ai trouvé
et nous avons arrêté
le temps qui passe

(martine rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 26 mai 2017 à 7:11 — 6 Commentaires

Chaque heure compte

Je ne veux pas
compter les heures
je veux
que chaque heure compte
je l'attends
je passe déjà un beau moment
après restera le souvenir
passeur des joies intimes

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 18 mai 2017 à 22:17 — 2 Commentaires

Légère

Un petit chapeau
donne à sa démarche
un air aérien
elle avance
emmenant avec elle
le poids de sa fragilité
comme un oiseau glisse
dans la lumière bleue
ou une étoile filante
en plein jour

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 17 mai 2017 à 18:07 — 2 Commentaires

Réveil

Le paysage se défroisse

dans le silence humide

du petit matin

je m'en vais pieds nus

cueillir dans l'herbe

les larmes de la…

Continuer

Ajouté par martine rouhart le 12 mai 2017 à 10:34 — 13 Commentaires

Un brin de muguet...

Le parfum d’une fleur

sa part invisible

peut-être son âme

ce qu’il nous reste

quand elle s’est…

Continuer

Ajouté par martine rouhart le 1 mai 2017 à 10:11 — 3 Commentaires

Le disque du soleil

Une lumière danse sur l’horizon

le disque du soleil

perfore la terre

demi-sphère…

Continuer

Ajouté par martine rouhart le 29 avril 2017 à 12:33 — 2 Commentaires

Déception relative

A prendre des risques
on frôle le vide
le cœur s’emballe,
à viser plus haut
c’est l’âme parfois
qu’on érafle
Qu’importe, si on avance
il suffit de fermer les yeux,
on verra en nos faiblesses
une amie à consoler
et celles des autres
dans ce qui nous blesse
C’est toujours ainsi
la vérité se disperse
chacun en détient
un fragile fragment

martine rouhart

Ajouté par martine rouhart le 19 avril 2017 à 17:30 — 2 Commentaires

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation