Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Blog de Plasschaert Daniel (18)

Extrait du livre "Les époux Arnolfini" Plasschaert Daniel - 2017

Je recherche une vie 

où je pourrais penser paisiblement

à la lueur de la chandelle. 

Toute lueur a son ange.

Ce qui est éteint ne peut plus mourir.

Le temps où toute chose était sacrée

n’est pas révolu.

Le temps où chaque geste était un sacrement nous parle encore dans l’encre des images peintes.

Il m’arrive de…
Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 25 juin 2017 à 18:28 — 3 Commentaires

un texte extrait de "fragments et poussières"

Ajouté par Plasschaert Daniel le 3 juin 2017 à 10:49 — Pas de commentaire

Les odes au jardinet

LES ODES AU JARDINET ( une introduction à l'univers mental du commandant danofsky ) sont en VENTE. Envoi gratuit. Commande par message privé. 12 euros/pièce.

Ajouté par Plasschaert Daniel le 16 février 2015 à 11:03 — 1 Commentaire

... extrait....

La lueur viendra.

Sur le banc sont gravés des mots d'amour.

Des noms inconnus, des chérubins aux ailes naïves

Déployées dans les nervures rugueuses du bois mourant

Des coeurs saignants, des baisers dans le demi-jour.

Ajouté par Plasschaert Daniel le 25 novembre 2014 à 10:54 — Pas de commentaire

... Extrait....

A force de croire en sa bonne étoile,

On perd des instants précieux.

Consignés à la garde de la loi divine,

On se retrouve les poches vides,

Trempé de la tête aux pieds,

Voyageur dans une gare, la valise à la main.

Ajouté par Plasschaert Daniel le 25 novembre 2014 à 10:52 — Pas de commentaire

Un beau compliment.

Ajouté par Plasschaert Daniel le 23 août 2013 à 11:17 — 1 Commentaire

La gloire amoureuse et le monde opaque vus par Joseph Bodson de l'association royale des écrivains et artistes de Belgique

Daniel Plasschaert, La Gloire amoureuse, éd. Chloé des Lys; Le Monde opaque, éd. Chloé des Lys, 2009, poèmes.

Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 23 août 2013 à 11:12 — Pas de commentaire

Les odes au jardinet -- Joseph Bodson -- AREAW.ORG

Commandant Danofsky – Daniel Plasschaert, Les Odes au jardinet.

Commandant Danofsky –…

Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 23 août 2013 à 11:09 — 1 Commentaire

Marie de Magdalene

Nous n'avons pas trouvé de pain,

Personne ne mangera aujourd'hui.

Nous n'avons pas trouvé d'eau,

Personne ne boira aujourd'hui.



Le puits est vide,

Quelques gouttes de rosée

ruissellent le long des pierres.

Des vapeurs remontent

Du fond de l'obscur tunnel,

L'eau abandonne la margelle.

Je crois aux larmes,

Je crois au sel humide,

A l'éternelle tristesse

De cette porteuse d'eau,

Dont les pleurs

Tels une source de… Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 13 avril 2013 à 20:53 — 1 Commentaire

L'envol stationnaire

L'envol stationnaire



Allongé dans les cieux

En plein vol

Le doute ne m’a plus quitté.

Comme s'il pouvait y avoir une fin

A cette course pénible

Qui mène d’une vie à l’autre

Dans une avalanche de signes

Qui d'un battement sec

sortent de l'ombre.

Seul, armé d'un parapluie,

le penseur se glisse dans les interstices du monde,

se jette dans les enfers,

épouse les enzymes et leurs spirales,

Compte les nombres,

dissimule… Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 24 février 2013 à 12:12 — 1 Commentaire

L'epure

L'épure



Ma faculté de contemplation

De naissance saturnienne

Ralentit les obstacles

Adoucit les contours.

Dans ce calme intemporel

Qui adhère à l'aube

Je me retrouve entier.

Je visite vos maisons et vos jardins paisibles

Je me sens mieux qu'à l'ordinaire.

Je parcours d'un regard

L'espace nouveau né

Miroir féminin

Reflétant sur mon visage

Son incandescente

Et amoureuse géométrie.

Emporté par la vague du… Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 23 février 2013 à 21:20 — 1 Commentaire

Monsieur Robert Paul.

Il marche sous la pluie de Novembre, le parapluie inclné en direction de la bourrasque, c'est signe de détermination poétique, courber son parapluie. Les autres passants, plus terre à terre sans doute, ne marchent plus et se sont abrités sous les porches, dans les abris que leurs offrent les quelques arbres qui restent encore debout dans cette avenue large, si large qu'elle fait penser à l'Escaut du temps jadis, de ce temps ou les peintre y plantaient leurs chevalets et ou les poêtes s'y…

Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 21 novembre 2011 à 8:00 — 8 Commentaires

La gloire amoureuse, un extrait

Prince des embaumeurs,

puisses-tu nous rapprocher l'un de l'autre.

Prince des embaumeurs,

Serre-nous l'un contre l'autre.

Prince des embaumeurs,

libère la vie,

ouvre nos lèvres.

Arrache au souffle la parcelle de mort

et jette-la au loin à l'abri du rocher.

Ces sourires mouillés sont des morts qui renaissent

poussés par des fleuves d'azur.

Des démons charriés par nos bouches de confusion,

par les torrents de feu qui agitent,… Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 1 mars 2010 à 15:16 — 5 Commentaires

Le monde opaque, un extrait

... Ces moments si rares

Que nous eûmes tant de peine

À déchiffrer

Toi sous la lucarne qui rêvais

De l’enfant abandonné

Dans sa tour de pierre

Moi penché sur les astres

Rêvant de l'intime durée

Du fond de l’espace

Depuis le vase constellé du porteur d’eau

Jusqu’aux lèvres de la vierge errante

Ces routes fragiles parcourues

À grand peine

À corps perdu

À l’insu de nos songes de parcimonie

Ces moments qui nous… Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 1 mars 2010 à 15:13 — Pas de commentaire

Les odes au jardinet, un extrait.

Les semis



Quand on laboure, ce n’est pas grave si on est de mauvaise humeur. Il m’arrive même de frapper des grosses mottes de terre sur le sol en jurant. C’est du travail de force, on commence en chemise et on termine noir comme de la fumée. Par contre, pour ce qui est des semis, il vaut mieux penser à de belles et bonnes choses. Les semis bourgeonnent mieux lorsqu’on les entoure de nuages de senteurs douces. À quoi où à qui…
Continuer

Ajouté par Plasschaert Daniel le 1 mars 2010 à 15:00 — 1 Commentaire

Le monde opaque

Ajouté par Plasschaert Daniel le 25 février 2010 à 21:16 — Pas de commentaire

La gloire amoureuse

Ajouté par Plasschaert Daniel le 25 février 2010 à 21:13 — Pas de commentaire

Les odes au jardinet

Ajouté par Plasschaert Daniel le 25 février 2010 à 21:00 — 4 Commentaires

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation