Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

octobre 2011 billets (177)

L'amour au delà des différences...

            

 

                                                          l'amour au delà des différences.

 

 

 

 

Le regard noyé dans la peur du jugement

tu es celui qui se bat contre la différence

si tu savais comme je te comprends

pourquoi…

Continuer

Ajouté par Soba le 31 octobre 2011 à 11:31 — 6 Commentaires

Tes mains me reviennent

Sur l’allée d’automne, je flâne rêveuse

Feuilles rousses et feuilles d’or se sont mêlées

Le visage nimbé de soleil safrané

Je bois une gorgée de lumière

Je tente d’évoquer le doux souvenir de toi…

Continuer

Ajouté par Nada AL-ATTAR le 31 octobre 2011 à 10:50 — 9 Commentaires

TOUSSAINT...

Les arbres omniprésents

Dans une splendeur...rouquine!

Aussi le ciel clément

Qu'un plein soleil anime...

 

La tristesse du jour

Est sans doute évincée...

Il flotte comme de l'amour

J'en suis émerveillée!

 

C'est sûr, les disparus

Sentant nos âmes tristes

Se sont sentis émus

Et ont montré la piste...

 

Oui, leur amour constant

Est stocké en mémoire...

Envoyant ses…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 31 octobre 2011 à 10:35 — 6 Commentaires

Logomachie ou logorrhée

 

Deux muses soeurs, des éternelles

Longeaient une rive en radeau

Un éboulement de propos.

Se produisit à côté d’elles.

 

Intriguées et dépaysées,

Par…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 octobre 2011 à 21:29 — Pas de commentaire

Croque-morts rigolos.

L’aurore est belle pour la mort joyeuse,

Elle a  bien vendangé, ils vont chanter la vie,

S’amuser et plaisanter loin de la gueuse,  

Garnir le corbillard, la Muerta est servie. 

 

Guillerets bavards les croque-morts s’éveillent,

Dans la couleur vivante de leurs journées,

Masque des dépouilles, fiers ils s’émerveillent,

Les raideurs de la Faucheuse sont parées.

 

Le crâne éclaté de ce jeune motard,

Rassemblé le matin…

Continuer

Ajouté par claudine quertinmont le 30 octobre 2011 à 20:17 — 12 Commentaires

Errance délectable

 

 

Hommage à  Farid Chettouh

 

Le jongleur magicien s’est rendu invisible.

S’élèvent des vapeurs colorées prenant corps.

Surgissent des génies aux exploits indicibles

L’envoûtement se crée dans…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 octobre 2011 à 18:00 — Pas de commentaire

Un regard sur le monde.

   un regard posé sur le monde endormi

j'avance avec l'espoir de me réveiller

dans un univers où la vie n'est pas mélancolie.

 

  Où les coeurs s'unissent

  où le ciel s'éclaircie....…

Continuer

Ajouté par Soba le 30 octobre 2011 à 11:44 — 2 Commentaires

Fin de bruit

 

 

 

 …

Continuer

Ajouté par B Delage le 29 octobre 2011 à 23:00 — 3 Commentaires

L'oiseau blessé

 

À Mon amie Anne

 

Un oiseau est blessé et gît dans mon jardin.

Sans doute l’un de ceux qui picorent mon pain

Mais s’envolent à ma vue, très vite chaque fois.

 …

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 octobre 2011 à 18:30 — Pas de commentaire

INSTANTS DE VIE ....

Il avançait vers moi transpercéde toute part ,

ou simplement essayait de se tenir debout par ses bâtons insolites , au milieu des feuilles mortes que le vent pourchassait

Les passants aveugles passaient

Je garde en moi son image

 Michel Batlle Paris Bld St Germain  dans le cadre d'un…

Continuer

Ajouté par Arlette A le 29 octobre 2011 à 18:03 — 10 Commentaires

Merci tout plein

Merci les filles ,

Je suis plongées dans mes bulles pour l'instant ;-D

Bizzz et bon W-End

Ajouté par Bellefroid Danielle le 29 octobre 2011 à 17:36 — Pas de commentaire

La jeune mariée de coton bleu (5... et fin!)

Quatrième tableau: La jeune mariée

En me couchant le lendemain soir, je priai pour revivre notre émouvante anomalie dans les moindres détails. J'avais essayé de comprendre ce qui m'était arrivé, en vain. Et malgré un sommeil inconfortable, propice aux pensées qui vagabondent et…

Continuer

Ajouté par Eric Descamps le 29 octobre 2011 à 17:16 — 11 Commentaires

La jeune mariée de coton bleu (4)

Troisième tableau: l'anomalie

Au-dehors, le vent du début de la soirée s'était calmé, et avait laissé la place à un silence feutré. Il devait avoir neigé: dehors, l'atmosphère était laiteuse. Je sentais mon corps au repos. Je prenais lentement conscience de sa position. Mon esprit flottait lentement vers un état de conscience…

Continuer

Ajouté par Eric Descamps le 29 octobre 2011 à 17:11 — Pas de commentaire

La jeune mariée de coton bleu (3)

Nous entrâmes chez moi. Tout était prêt, du premier biscuit d'apéritif jusqu'au dernier grain de sucre du dessert. Elle m'avait dit qu'elle aimait manger de tout, que je pouvais lui faire plein de surprises. Le temps que je me débarrasse de mon manteau, je me retournai vers elle.

— Tu fais visiter? Je suis curieuse.…

Continuer

Ajouté par Eric Descamps le 29 octobre 2011 à 13:28 — 3 Commentaires

La jeune mariée de coton bleu (2)

Deuxième tableau: la princesse

J'avais passé la soirée avec un ex-collègue à siroter quelques Caïpirinha au comptoir du café Belga, parmi des cohortes de jeunes étudiants venus fêter la fin de la session d'examens de janvier. J'étais rentré chez moi, parfaitement mûr pour une nuit sans rêves. Sur mon bureau une surprise virtuelle m'attendait.…

Continuer

Ajouté par Eric Descamps le 29 octobre 2011 à 13:24 — 1 Commentaire

La jeune mariée de coton bleu (1)

 

Premier tableau: l'étudiante

Elle s'appelait Tiana, elle avait à peine vingt-quatre ans, en paraissait un peu plus sur ses photos, et un peu moins en vrai.

La première fois que je l'ai vue, elle était étudiante.…

Continuer

Ajouté par Eric Descamps le 29 octobre 2011 à 8:30 — 3 Commentaires

Rajib

P6230003.jpg

Mystère ou émerveillement,  

Je m’exclame aussitôt: Rajib!

Un mot superbe que j’exhibe,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 octobre 2011 à 23:23 — Pas de commentaire

Amour,

Dans ma tête, calme plat,

Dans mon corps, espace blanc,

Dans mon cœur, vous y dormez encore ;

ces trois lieux construits par l’encre bleue

associée à mon sang à vous sont destinés.

 

Les agrandir encore, oh le voulez-vous ?

 

Seule, serais-je suffisante jusqu’au bout,…

Continuer

Ajouté par NINA le 28 octobre 2011 à 20:39 — 1 Commentaire

Née sous une belle étoile

 

 …

Continuer

Ajouté par Princesse indienne le 28 octobre 2011 à 17:30 — Pas de commentaire

"Enfants du monde"

Enfant du soleil,

pied nu sur ta terre battue,

tu jouis des senteurs de la nature,

ta joie se lit sur ton visage d'ange...

Enfant du soleil,…

Continuer

Ajouté par Princesse indienne le 28 octobre 2011 à 17:26 — Pas de commentaire

Archives mensuelles

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation