Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

septembre 2011 billets (179)

L'accoutumance poétique

 

 

La beauté, qui ne laisse aucune âme insensible,

Incite à désirer l’imiter en créant,

Certes dans la mesure où ce serait possible.

Restent très limités les talents les plus grands.

 

Les phases de la vie, chacune profitable,

Préparent les humains à des habiletés.

Ils sont soumis…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 septembre 2011 à 21:07 — Pas de commentaire

Complémentarité.

 

Vous êtes le champagne,

l’effervescence je suis,

Vous êtes la bouche,

le sourire je suis,

Vous êtes un spiritueux,

la vigne je suis,

Vous êtes le cœur,

le sang je suis,

Vous êtes la mer,

l’iode je suis,

vous êtes l’ensoleillement,

le bel été je suis,

Vous êtes le désir,

le frisson je suis,

vous êtes le jour,

la clarté bleue je suis,

vous êtes la nuit,

l’étoile…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:45 — 4 Commentaires

Mots.

Mots,  oiseaux de passage, rares mais d'apparence banale, mais qui restent quand même dans le cœur de certains hommes, dès lors, qu'ils puissent y prendre de l'altitude, y voyager, jusqu'à donner naissance à d'autres !

 

Plus qu'un ciel parfois, votre cœur m'étonne, entonne un chant étrange, me donne tout un Monde. 

 

Juste écouter l'alphabet de la pluie et du vent, du feu dans l'âtre, de ces bruits minuscules, de la…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:43 — 1 Commentaire

Humanité possible.

 

Oh, ne sommes-nous pas sur terre, pour aimer l’autre,

l’écouter et tenter de l’entendre, lui parler, partager nos richesses culturelles, artistiques, bref fondamentales ?

 

Bel alliage humain, vie précieuse alors !

 

Humanité possible.

 

Puis étonnements souvent, face à l’immensité d’un arbre, à la joliesse sobre d’une fleur, à la grâce d’un visage, à la musicalité d’une voix ou d’un texte, à un choc amoureux, enfin au « que c’est…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:39 — 2 Commentaires

Manège

Manège,

J’ai plein de papillons dans ma tête,

 

des bouts précieux d’enfance,

inestimable et lente,

 des petites fêtes.

 

Tourne, tourne ma tête tel mon

premier manège à Paris sous la

neige, puis l’inépuisable, l’implacable

sourire de Nadège,

 

l’inlassable, la toute…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:30 — Pas de commentaire

Laure à Paul,

Cortège de vous ;

 

regard profond,

gestes infinis et fous,

dans la nuit un peu flous,

voix chaude et claire,

 

sur la vallée blonde

de mon corps, s’élancent,

se posent, s’égarent,

puis s’aventurent,

 

brûlures,

 

jusqu’à la floraison de moi,

la flamboyance de mes ombres

d’hier; petits soleils supplémentaires,

bleus et verts !

 

Célébration…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:26 — Pas de commentaire

Secret,

De la pluie,

 

cette goutte

 

je voudrais être,

 

du ciel,

 

tout neuf,

 

être

 

simplement née,

 

transparente,

 

mêlée à toutes

 

mes sœurs.

 

 

Unique.

 

 

Musicale et légère

 

m’aventurer un peu,

 

avoir,

 

ton cœur et puis tes yeux,

 

pour seuls terrains de…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:23 — Pas de commentaire

Ecriture,

Vouvoiement de l'écriture,

 

en vérité,

 

l'élégance du "tu",

 

son étoffe précieuse,

 

une soie pour vous,

 

noire ou bleue,

 

déchirante plus ou moins.

 

Vouvoiement de l'écriture,

 

peut-être,

 

une proximité…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:21 — 1 Commentaire

Le livre bleu.

Toi,

 

le livre bleu,

 

dans ton ventre,

 

une mère,

 

une enfant,

 

mêlées et rencontrées,

 

je te défends,

 

je te protège,

 

je cours dans tout Paris,

 

vite, vite,

 

te mettre juste à l’abris.

 

Partout avec moi…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:18 — Pas de commentaire

Petit caillou.

 

Dans mon cœur

circule ce minuscule caillou plus léger mais

plus fort qu’une pierre, aussi précieuse soit-elle,

pour se perdre mais respirer quand même

dans une nuit sanguine et noire.

 

Ce petit caillou résiste à toutes les pulsations

violentes ou douces ; il est tout blanc, voire

transparent, ne se dissout jamais, prend toute

la place car vous êtes partout,

mais insuffisamment fou pour rester…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:14 — Pas de commentaire

Laure à Paul.

 

 

 

 

Épuisement,

 

baisers que je ne vous ai pas donnés,

 

trébuchement de mes mots au contact

 

des vôtres froids et terriblement blancs,

 

non point indifférents mais distants,

 

prudents.

 

Je les préférerais absents !

 

Vos mots désarment mon cœur désespérément

 

chaud, ligotent mes lèvres livides qui

 

à force…

Continuer

Ajouté par NINA le 30 septembre 2011 à 15:11 — Pas de commentaire

Un certain Plume (Henri Michaux) au théâtre du grand Midi à Ixelles

Un certain Plume au théâtre du grand Midi à Ixelles

 

Texte d’Henri MICHAUX   avec Raffaele GIULIANI – Amélie SEGERS – Marvin MARIANO – Sarah FIORIDO

Réalisateur Bernard DAMIEN



les 27 – 28 – 29 – 30 septembre et le 1er octobre à 20h30



Avec…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 30 septembre 2011 à 12:00 — Pas de commentaire

Mes amis de " Naissance du Cinéma narbonnais en Méditerranée"

Il y a beaucoup de réalisateurs, de comédiens et de techniciens de cinéma dans le Narbonnais dans le Sud de la France;

Peut-être les traces laissées par Jean Eustache réalisateur des années 60, 70, qui a tourné deux films à NARBONNE : " Mes petites amoureuses " et " Le Père Noël a les yeux bleus " en récupérant de la pellicule de films de Godard.

Puis au début des années 2000, mon ami Serge-Elie MASSON crée deux films comiques : " Mon…

Continuer

Ajouté par Michel SIDOBRE le 30 septembre 2011 à 11:11 — 1 Commentaire

La langue humaine (essai)

La langue humaine

(essai)

Antonia Iliescu

 

Malgré leur construction (anatomiquement parlant et en excluant les cas pathologiques) selon le même modèle, avec des organes similaires destinés à l’émission et à la réception des informations verbales, les humains ne parlent pas tous la même langue. Jusqu’ici, rien de nouveau.…

Continuer

Ajouté par Antonia ILIESCU le 29 septembre 2011 à 20:28 — 1 Commentaire

Au quotidien



 

Jeune, on a d’ardentes envies.

On veut un suprême bien-être.

On ouvre large les fenêtres

Et l’on accueille les défis.

 

À ce stade, on a des données…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 septembre 2011 à 19:39 — Pas de commentaire

Coule le temps au sablier



 

J’évoque, émue en ce matin,

Les chants joyeux, charmants refrains,

Emplis de grâces ou de brillance,

Offerts aux écoliers de France.

 

À capella, à notre…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 septembre 2011 à 19:34 — Pas de commentaire

Au creux de ma réalité

 

 Charme et douceur de cet instant.

Le temps qui passe se fait lent.

Les fleurs nouvellement écloses,

Caressées d’un souffle léger,

Semblent encore ensommeillées.

Tout près d’elles, je me repose.

 

Bleu clair d’un silence parfait.

Joyeux, mon esprit vogue en paix.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 septembre 2011 à 19:22 — Pas de commentaire

SOUVENIRS D' ITALIE...

Florence était si belle...

Le temps était si chaud!

Perdues dans les ruelles

Je suais sang et eaux...

 

Les yeux émerveillés

De cette lumière qui mousse

Les sens exacerbés

Par cette beauté si douce...

 

L'Arno suivait son cours

Il caressait la ville

D'un manteau de velours

Pour des épaules fragiles...

 

Et quand le soir venu

Les lanternes s'allument

On voit par le…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 29 septembre 2011 à 14:19 — 9 Commentaires

"Le don" et "Animus"

Le don

Antonia Iliescu

            Je viens de recevoir un don. Mais pas n’importe lequel. Un don qui oblige à un autre, comme une réaction en chaîne. Don y contenant le tout ou le rien, don qui peut être explosif, s’il n’est pas bien contrôlé, tout comme les réactions en chaîne. Don non palpable et sans prix, mais inestimable, comme le don intime de noce. Don de la grande rencontre avec le monde extérieur, invitation à danser avec l’esprit du…

Continuer

Ajouté par Antonia ILIESCU le 29 septembre 2011 à 14:05 — 5 Commentaires

Archives mensuelles

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation