Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

août 2010 billets (82)

Ce qui nous fait si peur

je constate moi-même qu'il faut de l'équilibre pour faire les pièces les plus fortes... voire

Branveau acry sable et plus sur toile 155x147 2003 2004

branveau 155x147 angoissantes ..en fait c'est une…

Continuer

Ajouté par alaingegout le 31 août 2010 à 13:17 — Pas de commentaire

Sienne de ville..!

Je mets la dernière touche à la rédaction de ce carnet en Toscane.

Encore la Toscane vue par un artiste..!…

Continuer

Ajouté par alaingegout le 30 août 2010 à 10:15 — Pas de commentaire

Point d'orgue



La vie est une partition,

La mélodie n’en est jamais…

Continuer

Ajouté par Nadine Lejeune le 29 août 2010 à 16:26 — 2 Commentaires


Fondateur réseau
La Bonne chanson de Verlaine, musique légère et sentimentale

C’est en 1870 que…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 29 août 2010 à 15:30 — Pas de commentaire

Michaël P i a n g e r e l l i…dit « le P i e n g » ( théâtre de la Samaritaine)



Michaël P i a n g e r e l l i…dit « le P i e n g…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 29 août 2010 à 12:30 — 1 Commentaire


Fondateur réseau
L’esthétique poétique de Thomas Eliot dans le Bois sacré

L’essai intitulé « le bois sacré » de Thomas Eliot fut publié en 1920. Cet "essai sur la poésie et la critique" contient en germe la plupart des théories critiques et poétiques de l'auteur, théories qui devaient, autant que sa poésie,…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 28 août 2010 à 11:30 — Pas de commentaire

hasard

C’était un samedi, jour de marché, je faisais quelques courses, l’attitude ambiguë de mâles, leur regard attentionné vers une dame, parfois furtif lorsqu’ils étaient accompagnés, me fit moi aussi regarder vers elle. Je l’ai observée, il faisait chaud, elle avait une robe légère, tenue par deux fines bretelles ; Robe courte, dévoilant son dos,…

Continuer

Ajouté par Angelo brenez le 27 août 2010 à 18:45 — Pas de commentaire

Similitude

D’où venez-vous, Mademoiselle ? Seriez-vous venue de cet astre faisant rêver les amoureux ? Vous êtes différente de la gent féminine que je côtoie fréquemment sur cette planète, vous êtes particulière ! Votre apparence générale n’est pas pareille, c’est évident, comme les autres, vous avez vos particularités mais il y a autre…

Continuer

Ajouté par Angelo brenez le 27 août 2010 à 18:30 — Pas de commentaire

L'Océan a gagné

J'ai envie de les apprivoiser, les vagues ou d'être vaincue par elles. Mais je reste au bord. Elles se bri­sent. Elles pourraient m'enrouler dans leur couverture d'écume. Des gens sautent. Des gens crient comme à la foire quand le ma­nège les jette à la renverse pour leur faire voir le monde avec les pieds…

Continuer

Ajouté par Martina Charbonnel le 27 août 2010 à 13:24 — Pas de commentaire

Mourir en toute fluidité

Le post d'hier aura servi à réveiller les assoupis du mois d'août.

(…

Continuer

Ajouté par alaingegout le 27 août 2010 à 12:36 — Pas de commentaire

Tuer le désir.





Continuer

Ajouté par alaingegout le 26 août 2010 à 13:24 — 3 Commentaires

Mon prochain recueil...

Si vous souhaiter faire partie ce celles et ceux qui ont déjà souscrit pour contribuer à l'édition à ce recueil de Poèmes d'Amour il suffit d'enregistrer l'image ci-dessus de l'imprimer et de l'envoyer

en précisant le mode de règlement choisi.…

Continuer

Ajouté par Johanne HAUBER-BIETH le 25 août 2010 à 13:00 — Pas de commentaire

Avant de me fermer les yeux...

Avant de me fermer les yeux

Regardez-bien tout au fond d'eux

Vous y verrez encore luire

Ce que la Mort ne peux détruire :

LA POESIE !…

Continuer

Ajouté par Johanne HAUBER-BIETH le 25 août 2010 à 8:35 — 1 Commentaire

Mon nom c'est "Flora cortada"

Devinette



Qui se rappelle mon nom d'antan?

Mais si, vous le connaissez! ...

Allons, c'est simple ... Vous savez,

Oui, ...Je réponds au nom d'enfant,



Comme celui-là, là, votre marmot.

J'ai muri, je crois, à huit ans,

En devenant grand comme mon flingot

Toujours candide, et pas méchant



Gamin piégé dans corps ruiné

Mon coeur froid s'est figé

mon âme libre, s'est envolée

Le fusil lui, est ré -enrôlé



Qui se rappelle mon nom… Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 25 août 2010 à 0:33 — Pas de commentaire

Enfants Soldats

Nous ici,

Comme "doudous", ils donnent des fusils,
Pour comptines, des obus le bruit !
La mort se reçoit sans douleur,
Alors on "joue", on n'a pas peur.

Ajouté par Pirschel Robert le 25 août 2010 à 0:32 — Pas de commentaire

A propos de Mozart

Merci à vous pour toutes ces écoutes et découvertes possibles sur ce groupe....

A propos du concerto pour piano en Do de Mozart,mes rêveries sur fond de nuages,bien humblement:

MOZART



Mozart s'écoute...en silence replié,

C'est une éternité dans le creux de la main

Un funambule agile sur le fil d'un doigt,

Il descend des étoiles,réinvente le ciel

Se mêle dans l'espace à tous ses arcs-en ciel,

Epelle les nuages,leur invente un prénom

S'envole à… Continuer

Ajouté par dumondfillon/champé christine le 24 août 2010 à 15:29 — 4 Commentaires


Fondateur réseau
Conférence de Jean-Nicolas de Surmont à propos de son livre La poésie vocale et la chanson québécoise

En date du samedi 11 décembre 2010, le réseau des Arts et des Lettres invite Jean-Nicolas De Surmont

Il nous offrira l'après-midi, de 16 H à 17 H 30 une séance informelle de dédicaces au cours de laquelle vous pourrez vous entretenir librement avec lui, puis, en soirée, de 19 H 30 H à 21 H une conférence sur son nouveau livre:

La poésie vocale et la chanson…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 24 août 2010 à 14:00 — 15 Commentaires

elle ferait penser aux têtes de Rembrandt

Réminiscence, résurgence, la tête est pleine d'images, certaines resurgissent comme ça quand tout glisse, sans la moindre volonté si ce n'est le fait de se laisser porte par le geste.

tête…

Continuer

Ajouté par alaingegout le 24 août 2010 à 13:30 — Pas de commentaire

Je ne peinds pas, donc je pense.

Pour un coeur que j'ai blessé;



Minuit dix huit, Neupré achève de s'endormir, doucement, et moi je rêve.

Une petite femme, aux yeux bleus, non verts plutôt, nourri mes songes.

Pourtant je ne dors pas encore, et je sens mon coeur battre.

Il saccade le rythme de ma rêverie, il me serre à la gorge.

Minuit est loin, le village dort, je crois, et moi je rêve.

Son sourire n'a pas changé, il est doux , il est chaud, dans ma rêverie je me replonge.

Ses cheveux toujours… Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 24 août 2010 à 0:00 — Pas de commentaire

La Dame en noir , une "Icône"

Madame,



Pour vous vêtir, madame,

Ne souffrez que deux "tons",

Le Rouge, et puis le noir.

Mariez les avec raison.

Puis, regardez votre miroir,

Et comprenez mon état d'âme.



Tant que ne se fane le corps,

Offrez vous à votre amant

Comme on se donne aux Dieux,

Vêtue au cou d'un diamant.

Puis unissez vous aux sept cieux,

Et découvrez le grand "trésor".



Enfin, pour vous garder sa flamme,

N'aimez que l'authentique,

L' Amour et… Continuer

Ajouté par Pirschel Robert le 23 août 2010 à 23:51 — Pas de commentaire

Archives mensuelles

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation