Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

juillet 2011 billets (183)

Coup de coeur.

 

"Bascule en moi le rêve
qui me fait tomber de sommeil,
qui m'emporte au-delà
des plus lointaines frontières.
Boire à même la fièvre!
vivre à cru pour t'aimer."

(J. Izoard ♥)

Ajouté par Floriane S. le 31 juillet 2011 à 23:37 — Pas de commentaire

Les farces nous font rire

 

Si j’avais du talent, j’écrirais une farce,

Ce qu’il est advenu à qui voulait duper,

Tout comme Patelin, qui se savait futé,

Mais qui se retrouva le dindon de la farce.

 

Se servant de sa verve et de son arrogance,

Un avocat ayant le seul gain pour enjeu,

Sans scrupules, acharné, se croyant…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 31 juillet 2011 à 20:30 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
La parole en archipel dans les Cahiers de Paul Valéry

Les "Cahiers" sont l'ensemble de notes et de réflexions de Paul Valéry (1871-1945), publié à Paris aux Éditions du CNRS entre 1957 et 1961 (29 volumes en fac-similé), et en anthologie chez Gallimard en 1973-1974.

 

Ces 261 cahiers de divers formats, remplis de notes écrites…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 31 juillet 2011 à 18:34 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
A ceux qui ont perdu les mots qui les armaient: les immémoriaux de Victor Segalen

« Les Immémoriaux » est un récit de Victor Segalen (1878-1919), publié à compte d'auteur sous le pseudonyme de Max Anély à Paris au Mercure de France en 1907; réédition sous sa forme définitive chez Plon en 1956, avec deux cartes et 40 illustrations, la plupart tirées de l'oeuvre de Paul…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 31 juillet 2011 à 18:08 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Les vacances d'un enfant de Louis Scutenaire

"Les vacances d'un enfant" est un roman de Louis Scutenaire (Belgique, 1905-1987), publié à Paris chez Gallimard en 1947.

 

Écrit entre 1939 et 1942, époque pendant laquelle l'auteur, fuyant l'invasion allemande, se réfugia à Paris, puis dans le Midi, ce roman, qui se déroule…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 31 juillet 2011 à 17:46 — Pas de commentaire

L'encan

Tapis et objets d'art à offrir en cadeaux,

De nombreux meubles aussi, vieillis mais restés beaux.

Tant de choses aimées par des êtres fervents,

Se retrouvant, ici, à vendre au plus offrant,

Tout comme les esclaves le furent autrefois,

Expédiés ailleurs, sans n'avoir aucun choix.



En conservant leur âme, objets inanimés,

Ils seront à nouveau recueillis et aimés.

Ils avaient fait, jadis, l'orgueil d'un créateur,

Puis causé de la joie à un tendre… Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 juillet 2011 à 23:35 — Pas de commentaire

Shirley Valentine de Willy Russel ( festival Bruxellons au château du Karreveld)

 Il  y a d’un côté le public et de l'autre, les  trois murs étincelants mais  étouffants d’une  cuisine modèle impeccablement tenue. Tout juste si,  par simple illusion d’optique on ne les voit pas se pencher…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 29 juillet 2011 à 21:00 — 2 Commentaires

La colère des impécunieux.

Opulents en trésors, panses ils rôtissent,

Sur le pont de leur yacht, sur la mer de soleil,

Pendant que pieds dans l’eau crasse ils subissent,

L’âpreté sans merci des marchands de sommeil.

 

Corps rondelets rosis d’héritages des loups,

Se privent, mangent sous caviar des coupe-faim.

Impécunieux, durci dès l’enfance des coups,

Visages creux, estomacs crispés par la faim.

 

Dans leurs porsches au design d’enfer…

Continuer

Ajouté par claudine quertinmont le 29 juillet 2011 à 20:29 — 8 Commentaires


Fondateur réseau
L'agonie de la culture

Dans la "Confession d'un enfant du siècle", Alfred de Musset s'exprimant sur l'état de la société après la chute de l'Empire, tient à peu près ce langage: le monde d'hier n'est plus tout à fait là. Le monde de demain n'est pas encore tout à fait arrivé. La maison d'hier est à moitié détruite, celle de demain est à moitié construite. Quand on foule le sol, on ne sait jamais si l'on marche sur des semences ou sur des débris.

 

Le Monde diplomatique en…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 29 juillet 2011 à 16:54 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Une initiation à la beauté: Le voyage du condottière

"Le voyage du condottiere" est un récit en trois parties d'André Suarès (1868-1948), publié à Paris chez Cornély en 1910 ("Vers Venise") et chez Émile-Paul en 1932 ("Fiorenza" et "Sienne la bien-aimée").

 

Vers Venise. A trente-trois ans, Jan-Félix Caërdal, le…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 29 juillet 2011 à 15:30 — Pas de commentaire

L'arbre (La même source d'inspiration)

 

 

                           L'ARBRE

 

La rue descend au loin, elle a un aspect sale,

Elle est pleine d'enfants, mais tous venus d'ailleurs…

Continuer

Ajouté par Quivron Rolande le 29 juillet 2011 à 13:09 — 7 Commentaires

Caniveau

 

 

 

   CANIVEAU

 

Il pleut

 

Pourriture du…

Continuer

Ajouté par Quivron Rolande le 29 juillet 2011 à 12:45 — 4 Commentaires

ESPACES TEMPORELS

Le très beau Haïku de Raymond Martin  se retrouve à mes yeux dans cette esquisse imaginaire très personnelle, que je vous livre une fois encore en partie  qu'il me pardonne l'amputation des autres Vers

"Au de - delà d'ici

Horizon déchaîné  vie

vagues à lames"

 

"Nuages bleutés

 Des…

Continuer

Ajouté par Arlette A le 29 juillet 2011 à 10:45 — 5 Commentaires

Christian Zacharias, piano (Musica Mundi - Château du lac, Genval)

17-31 Juillet 2011. MUSICA MUNDI  n’est plus à présenter, mais rappelons tout de même à ceux qui ne connaissent pas encore ce fleuron international de la vie musicale belge,  les grandes lignes de ce projet fantastique,…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 29 juillet 2011 à 10:00 — 2 Commentaires

L'INOUBLIABLE !...

Qu'est-ce donc l'inoubliable?

Ce jaune rare d'un bouquet d'iris?

Des mots tendres qui frémissent?

Se sentir inestimable!

 

Un regard incontournable...

Des mains douces qui se glissent

Pour l'amour et ses délices...

N'être plus que désirable!

 

Qu'est-ce donc l'inoubliable?

Ce long cri qu'on a rentré

Pour garder sa dignité

Quand on n'est que misérable!

 

Puisque c'est…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 29 juillet 2011 à 9:00 — 6 Commentaires

While my guitar gently weeps

Vifs remerciements à Jacqueline, Lindsay et Dominique Lefevre ainsi qu' à tous les participant(e)s

de la Jam session du dimanche 24 juillet 2011, un agréable moment de partage et de complicité musicale

et merci pour la photo.

 

Michel…

Continuer

Ajouté par Michel Marechal le 29 juillet 2011 à 3:53 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Salon d'été des Artistes de l' Espace Art Gallery

VERNISSAGE le 03/08 de 18 h 30 à 21 h 30

Exposition  du 03/08/2011 au 31/08/2011…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 28 juillet 2011 à 21:32 — 6 Commentaires

Il fait gris encore et encore

 

 

Il n’y a pas de soleil sur les ombres

il n’y a que des poupées de chiffon noircies

des cheveux monochromes arrachés

quand une nouvelle saison se…

Continuer

Ajouté par B Delage le 28 juillet 2011 à 19:00 — 2 Commentaires

La Troisième Fille

 

 

La Troisième Fille

 

Rosy était enceinte pour la deuxième fois. Comme la première fois tout était normal, on lui avait prédit une fille, une sœur pour sa grande âgée de…

Continuer

Ajouté par Jale Arditti le 28 juillet 2011 à 16:30 — Pas de commentaire

HAÏKUS pour Nouzha

                         Haîkus

 

 

           Oiseau de pluie d'or

           Transparence du ciel bleu

           Lune dans l'eau soir

 

               Marguerite prés

               Pétale blanc tombé au sol

               Fourmis rieuses

 

           La pointe du raz

           Chaussée par les vagues vertes

           Celtiques  démons

 

              Au-delà d'ici

           …

Continuer

Ajouté par Raymond MARTIN le 28 juillet 2011 à 16:22 — 8 Commentaires

Archives mensuelles

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation