Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

mai 2017 billets (81)

Un chant

La pluie tombe

chute rectiligne

goutte-à-goutte

monotone

un peu triste

l'expression d'une lassitude

et puis

de ma fenêtre

je t'ai vu

tu accourais vers moi

en ce soir clapotant

et la pluie s'est mise à chanter

(Martine Rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 31 mai 2017 à 18:00 — 6 Commentaires

T'écrirais-je une villanellle?



T'écrirais-je une villanelle

Moi qui, jamais, n'en avais lu ?

Une petite ritournelle,

Quelques mots tendres, rien de plus ?

Une vaillante villanelle…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 mai 2017 à 15:30 — Pas de commentaire

Le cellier ( 5 )

Et voilà les boules qui continuent, vertes, rouges, bleues, comme si elles facilitaient l’appétit ! Et cet enclos de bois perché en hauteur qui se refermait avec une trappe d’où je ne pouvais m’échapper, condamné à boire et à manger : une chaise à bébé. A cinq ans,comme je suis petit et peu gros ma mère m’y engouffre quand même et je lui fais comprendre en me tortillant que le temps est venu de me laisser courir seul et qu’elle n’avait pas de crainte à avoir. Ah les mamans, ce…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 30 mai 2017 à 11:56 — 2 Commentaires

L'aveu

L'aveu

Vous ai-je dit un jour ami, que je vous aime?

C'était souvenez-vous, sous la pluie à Paris.

Vous sembliez ému et tellement surpris.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 mai 2017 à 21:38 — 4 Commentaires

Belle rencontre

Vernissage exposition à Val Dieu 

Merci Adyne et Jacqueline  de votre visite 

Ajouté par Andrée HIAR le 29 mai 2017 à 21:33 — 2 Commentaires

Belle rencontre

Merci Adyne et Jacqueline , d' être venue à mon vernissage , c'était très sympa  

Ajouté par Andrée HIAR le 29 mai 2017 à 17:48 — Pas de commentaire

Le Paradis ( 4 )

A la baronnie d’ Emblise il n’y avait pas d’eau courante mais un puits et une pompe à main. J’aimais l’actionner. Il fallait attendre le glou-glou avant que le jet magique d’une pureté absolue n’entre en contact avec le monde terrestre. Non loin, les écuries intactes gardaient de lourdes mangeoires en pierre qui avaient servi à ravitailler les chevaux. Il me semblait entendre des hennissements et des piétinements à chaque fois que je passais la lourde porte. Mais pas de peurs, ni du…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 28 mai 2017 à 11:44 — 3 Commentaires

En fin de mon vieillissement

Soliloque

Les choix s'offrant à moi dans mon oisiveté

Sont plus ou moins tentants et certes limités.

Diminue l'énergie qui me maintient active;

Je demeure en éveil, de longs moments,…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 27 mai 2017 à 23:44 — Pas de commentaire

Arts et Lettres: fierté..., poème-éloge

Il nous faut l'admettre car c'est indéniable:

Nos Arts inspirent; nos Lettres sont porteuses

De beau, de pur, de vérité, d'incroyable,

Passion et créativité fabuleuse!

Des artistes débordant d'imagination!

Des acteurs jouant sur scène avec ferveur!

Des écrivains non dénués d'inspiration!

Nous transmettons joies et plaisirs avec bonheur!

Ne pourrions-nous point révéler non sans fierté

Que nous sommes inspirés et…

Continuer

Ajouté par Delaunois Thierry-Marie le 27 mai 2017 à 17:20 — 8 Commentaires

Petit vertige

Les yeux pleins de rire
je prends des chemins de traverse
à demi-effacés
sans savoir où ils mènent
mes pensées prennent le large
comme des ballons qu'on lâche
je vais d'étonnement en étonnement
et donne des ailes à toutes choses
et puis je me couche
dans le silence des arbres
essoufflée de mes petites joies

(martine rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 27 mai 2017 à 14:42 — 5 Commentaires

La maison ( 3 )

“Mais où allons-nous ? ” entendais-je ma mère qui me paraissait s’inquiéter. La camionnette s’était en effet engagée sur un chemin de terre et avait brusquement quitté la grand-route. Les phares balayaient une nature qui n’avait pas l’air de recevoir souvent de visites. Les arbres sous les lumières saccadées paraissaient des géants de carnaval. Dans la nuit noire ils me prenaient dans leurs bras ou je leur prenais la main et nous partions en courant en faisant des bonds jusque dans les…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 27 mai 2017 à 11:22 — 1 Commentaire

La beauté est le mystère suprême d'ici-bas

"La beauté est le mystère suprême d'ici-bas."
"La beauté est le mystère suprême d'ici-bas."
Continuer

Ajouté par Robin Guilloux le 27 mai 2017 à 10:38 — Pas de commentaire

Mon désir d'être drôle

Songerie

Tout art enseigne un savoir-faire.

En l'exerçant, il s'y ajoute

Ce qu'une muse messagère

Apporte aux élus qui l'écoutent.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 26 mai 2017 à 18:43 — Pas de commentaire

Rencontre

Dans la lumière de fin du jour
je le voyais avancer
qui paraissait venir à moi
silhouette voûtée
marchant tout droit
à pas comptés
Je ne sais pourquoi
mon coeur a cogné
J'ai cherché son regard
je l'ai trouvé
et nous avons arrêté
le temps qui passe

(martine rouhart)

Ajouté par martine rouhart le 26 mai 2017 à 7:11 — 6 Commentaires

De la douceur en toute fin

Songerie

Dans la neige se perd un bijou qui y tombe.

Elle se l'approprie ne le modifie pas.

Un être déposé dans l'abri d'une tombe

Change aussitôt d'aspect sans faire de…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 25 mai 2017 à 22:30 — 1 Commentaire

Noûn Poèmes d'Amour et de Révolte à Louvain-la-Neuve (Ferme du Biéreau)

L’élan vers la liberté pour les amoureux du verbe,  et plus, si affinités…

Comment trouver une voie/sa voix pour dire 1962 ? Le 30 octobre 1962,  Jean Sénac, poète chrétien, socialiste et libertaire algérien rentre en Algérie après huit années d’exil et d’espérance.…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 25 mai 2017 à 16:30 — 2 Commentaires

AUJOURD'HUI...

 

De la tristesse au rire

Ou des larmes au sourire

La vie avec brio

Mélange ses tempos

Ainsi mon cœur frileux

Content ou malheureux

A cherché vérité

Afin de s'éclairer...

Et puis avec fierté

Sachant qu'il a aimé

A travers les jours gris

Où fleurissent les non-dits

Il a crié enfin

Je me fou de demain!

Je veux vivre aujourd'hui

Face au temps qui…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 25 mai 2017 à 16:30 — 4 Commentaires


Fondateur réseau
J'ai décidé de relayer certains cours-conférence du "Collège Belgique" sur le réseau

Cela permettre à tous d’accéder à un savoir scientifique peu diffusé.

Le Collège Belgique propose des cours-conférences et des cycles ouverts à tous, gratuits et sans inscription préalable.

Présentés par des orateurs renommés, les exposés traitent de thèmes très variés, sur des sujets originaux et peu étudiés, sur trois grands domaines : les sciences et les technologies ; la société, les lettres et les arts ; les sciences biologiques et médicales. Bénéficiant depuis sa création…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 25 mai 2017 à 11:59 — Pas de commentaire

Les miroirs ( 2 )



Dans la maison il y a des miroirs partout, de grands miroirs au milieu de grands placards. Quand on passe d’une pièce à l’autre on peut se voir. J’ai l’air comique avec mes petites jambes en arc de cercle et le coussin qu’on a fixé à mon derrière. C’est pratique, je peux me laisser tomber et je n’ai pas mal. Je me vois et je ris. Et comme tout le monde rit j’aime à recommencer. J’aime à voir les gens heureux, je les regarde alors qu’il me semble qu’eux ne se regardent pas. Le chat,…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 24 mai 2017 à 11:44 — 1 Commentaire

Archives mensuelles

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation