Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

janvier 2016 billets (115)

Vie revenue.

 

Tristesse soudaine, violente ;

désir d'être auprès de vous.

Impermanent et rare

 enlacement, si fort.

La vie…

Continuer

Ajouté par NINA le 31 janvier 2016 à 18:58 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Les littératures (part IX): la littérature féministe

On peut dater de l'année 1970 une transformation irréversible du rapport des femmes à la littérature. Jusqu'alors l'opinion commune considérait les femmes artistes comme des exceptions. On s'intéressait parfois aux «images de la femme» dans l'histoire des textes littéraires, mais on ignorait presque totalement la pratique des femmes écrivains. Femme image ou reflet d'un désir masculin, voilà ce que le féminisme de la seconde moitié du XXe siècle aura violemment…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 31 janvier 2016 à 15:30 — 1 Commentaire

Mini Quizz au sujet de "L'Exilée"

Bonjour à tous,

6 jours avant mon prochain salon littéraire, voici un mini quizz (en fait, une seule question), qui vous permettra de gagner mon dernier ouvrage, « L’Exilé »’ :…

Continuer

Ajouté par Virginie Vanos le 31 janvier 2016 à 10:44 — 1 Commentaire

Une attitude imprévisible



Soliloque

Relisant des vers d'autrefois,

Que nous ont légués des poètes,

Avec tendresse je leur prête

Les intonations de ma voix.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 30 janvier 2016 à 23:35 — Pas de commentaire

En avance sur le 8 mars:" Le secret de Suzanne et La voix humaine" du 24 janvier au 5 février 2016 à l'Opéra de Liège

Une soirée et deux opéras en un acte. Couleurs, beauté et endurance!  Deux époques de styles farouchement différents mais  qui  exploitent  avec exaltation le thème  de la femme délaissée de tous temps. Deux destinées, deux actes de solitude.

Dans la première œuvre, « Il Segreto di Susanna »…

Continuer

Ajouté par Deashelle le 30 janvier 2016 à 16:00 — 9 Commentaires

Titus n'aimait pas Bérénice

Prix Médicis, le dernier roman de Nathalie Azoulai claque comme une provocation : « Titus n’aimait pas Bérénice ». Car si c’est bien le cas, il n’y a pas de tragédie et la pièce de Racine cesse d’exister…

 Aimantés par ce titre à l’allure de scoop, nous sommes entraînés dans un roman passionnant.

 Une jeune femme abandonnée par son amant trouve dans les premiers vers de Bérénice un écho à son propre désarroi : « Dans l’Orient désert, quel devint mon ennui ». Cette parole en…

Continuer

Ajouté par Legrand Jean-Pierre le 30 janvier 2016 à 12:51 — 1 Commentaire

Le cercle vicieux

Pourquoi nous attachons-nous tant à notre existence ? Preuve en est : nous accordons une attention et un temps considérable aux objets : maison, voiture, meubles ... sans oublier à nous-mêmes au détriment de l'essentiel constituant notre humanité.



Faisant de l'accessoire l'essentiel nous sommes attachés à lui comme si nous ne devions jamais le quitter ! Il en est tout autrement et nous le savons. C'est qu'être prisonnier d'un leurre nous aimons cela. Nous aimons jouer avec la…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 30 janvier 2016 à 11:02 — 4 Commentaires

Hommage aux peintres jubilatoires

Songerie

Le réel occupe l'espace.

Formes et couleurs s'y déploient.

Les humains savent que des lois

Sont à l'origine des grâces.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 janvier 2016 à 22:32 — 1 Commentaire

Flâner sans gaspiller le temps



Alors que je suis en éveil,

À contempler l'espace immense,

En un adoucissant silence,

M'emplit de grâces le soleil.

À paresser, je me sens bien.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 29 janvier 2016 à 19:40 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Les littératures (part VIII): la littérature mystique

À l'analyse que Freud avait faite de la religion dans L'Avenir d'une illusion (1926), Romain Rolland opposait une «sensation religieuse qui est toute différente des religions proprement dites»: «sensation de l'éternel», «sentiment océanique» qui peut être décrit comme un «contact» et comme un «fait» (lettre à S.Freud, 5déc. 1927). En 1929, il lui envoyait dès leur parution les trois volumes de son Essai sur la mystique et l'action de l'Inde vivante. Freud répondit à…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 29 janvier 2016 à 17:22 — Pas de commentaire

Un destin américain ( 17 ) : Judith et Guillaume déboulent !

Ses siestes alambiquées, teintées de souvenirs tranquilles et abêtissants ne vont guère durer. Il y a toujours un fou qui arrive de quelque part, qu’on n’attendait pas, pour casser l’ambiance ! Les fous seront deux. Judith et Guillaume déboulèrent en pleine séance de spiritisme, pleins de cette énergie puisée aux entrailles du bonheur à venir. La pauvre Marienka qui s’était bien accoutumée à sa solitude pensive et mélancolique allait devoir faire face à deux ouragans avant l’heure. Pourquoi…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 29 janvier 2016 à 16:58 — 1 Commentaire

DES IMAGES...

Des images si plein d'odeur

Qui nous entrainent vers ailleurs

Qui ravivent nos émotions

Nous éveillent à la passion!

Au détour d'une pensée

Sur des notes envolées

Elles évoquent le bonheur

Et font battre notre cœur.

Caché dans une atmosphère

Au creux d'un matin d'hiver

Voilà que printemps surgit

Et que le désir survit!

Il suffit parfois d'un mot

Qu'on entend à une…

Continuer

Ajouté par Gilbert Jacqueline le 29 janvier 2016 à 11:29 — 6 Commentaires

Malédiction et gloire posthume

Soliloque en pensant au martyre de Léon Deubel

Ils étaient nés talentueux

Et jeunes devinrent poètes.

Ne connurent honneurs ni fêtes,

Eurent un parcours douloureux.…

Continuer

Ajouté par Suzanne Walther-Siksou le 28 janvier 2016 à 22:14 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Les littératures (part VII): la littérature latine

Tous les textes de langue latine écrits depuis le Ve siècle avant JC. et jusqu'à nos jours ne forment pas la «littérature latine». On ne comprend en général sous ce nom que les textes latins littéraires composés entre le IIIe siècle avant JC. et le IVe siècle de notre ère. C'est la littérature de Rome : de la République conquérante, puis de celle de l'Empire, aux meilleurs temps. Elle a suivi une évolution dont il importera de marquer la chronologie. Ses premiers…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 28 janvier 2016 à 18:29 — Pas de commentaire

Un destin américain ( 16 ) : A Horaing

Au printemps revenu quelques menus travaux m’attendaient chez Marienka. La nature sortait timidement de son sommeil. Les bourgeons commençaient à verdir le paysage squelettique de l’hiver et redonner aux arbres avec des minuscules feuilles naissantes la vie qui semblait les avoir quitté pour toujours. Mais non , pas d’inquiétude inutile, les saisons se succèdent et il n’en manquera aucune à jalonner mon passage. Fort de cette certitude renouvelée et de cette énergie réveillée au printemps…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 28 janvier 2016 à 9:30 — Pas de commentaire

Croyances

                                                                                      

                                                                                     

Doute“ peinture de Liliane Magotte…

Continuer

Ajouté par Joelle Diehl le 27 janvier 2016 à 22:00 — 10 Commentaires

l'écritur'e.

Vous avez l'écriture élégante ;

l'aimez-vous à ce point ?

Je le pense.

Naturellement jolie et claire

 sous vos doigts, elle chante d'ailleurs un…

Continuer

Ajouté par NINA le 27 janvier 2016 à 18:20 — Pas de commentaire


Fondateur réseau
Les littératures (part VI): la littérature allégorique

On définit généralement l'allégorie en la comparant au symbole, dont elle est le développement logique, systématique et détaillé. Ainsi, dans la poésie lyrique, l'image de la rose apparaît souvent comme le symbole de la beauté, de la pureté ou de l'amour; Guillaume de Lorris en a fait une allégorie en racontant les aventures d'un jeune homme épris d'un bouton de rose. Il est évident qu'entre le symbole et l'allégorie, la faveur du public moderne va plutôt au…

Continuer

Ajouté par Robert Paul le 27 janvier 2016 à 13:30 — Pas de commentaire

Un destin américain ( 15 ) : Agence de voyages ...

On en fait des rêves et des projets quand on n’a pas le sou ! Toute la journée se passe dans l’univers qu’on se fabrique. La tête n’est pas à son ouvrage. Les gens, les paroles, les questions, les réponses flottent dans le brouillard des pensées. Le soir Judith et Guillaume retrouvaient après des journées inutiles, lassantes et donc fatigantes des cartes et des publicités éparpillées sur le lit. Et là dans ce réduit la surface s’élargissait, le plafond se colorait de bleu en cherchant la…

Continuer

Ajouté par Gilbert Czuly-Msczanowski le 27 janvier 2016 à 10:00 — Pas de commentaire

Archives mensuelles

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

1999

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

COULEURS DE MUSIQUE, MUSIQUE DES COULEURS : L’ART DE HOANG HUY TRUONG

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation