Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Pierre WATTEBLED
  • Homme
  • 73410 LA BIOLLE
  • France
  • La Biolle 73410
Partager sur Facebook
Partager

Amis de Pierre WATTEBLED

  • Patrick Chemin
  • Antigone de Thèbes
  • Lansardière Michel
  • Sandra Dulier
  • Liliane Magotte
  • Joelle Diehl
  • marie-ange gonzales
  • Dominique Prime
 

Page de Pierre WATTEBLED

Activité la plus récente

Suzanne Walther-Siksou a aimé le blog Entre rires et larmes. de Pierre WATTEBLED
22 avr.
Billet de Pierre WATTEBLED

Entre rires et larmes.

Entre rires et larmes.Entre rires et larmes, je promène ma vie ;Un jour gris,un jour noir, et peut-être un jour bleu :Tout arrive en ce monde et me voilà surprisDe trop de cruauté ou d'amour merveilleux.Des sillages s'attardent sur mes routes passées :Hier j'ai existé dans la contradictionEn me référant à de multiples vérités,Demain dénoncera ces folles conceptions.Saurai-je alors ce qui convient à mon bonheur,Les couleurs et les fruits que mon âme accorde...Tout ce qui la console, envisage le…Lisez plus
19 avr.
Pierre WATTEBLED a laissé un commentaire pour aden.wilson.
"Délicatesse beauté fragile en des tons pastels. J'aime beaucoup."
18 avr.
NANSON Jacqueline a aimé le blog LES CIEUX et l’ASTRE. de Pierre WATTEBLED
13 févr. 2015
Billets de Pierre WATTEBLED
12 févr. 2015
Pierre WATTEBLED a commenté la photo de Sandra Dulier
5 févr. 2015
Serge Lesens a aimé le blog J'avais manqué son train. de Pierre WATTEBLED
28 oct. 2014
Pierre WATTEBLED a commenté l'article 'Une heure s’élance.' de Pierre WATTEBLED.
"Oui, cette vie présente est essentiel dans ses élans instantanés. Merci. Amitiés."
27 oct. 2014
Billet de Pierre WATTEBLED

J'avais manqué son train.

J’avais manqué son train.Il était là prostré dans son voyage sans fin Le buste légèrement basculé, Le regard lointain en d’autres contréesHo, Dieu ! Comme elles étaient froides ses mains.J’avais manqué son train : il semblait loin, ailleurs Avalant les traverses sur le ballast Sur un chemin qui le laissait sans voix,Sans rame pour percer son silence.Il est des rendez-vous que nul ne sait planifier : Nous les honorons ou trop tôt ou trop tard ; M’attendait-il ? La question demeureEt me brise en…Lisez plus
27 oct. 2014
Pierre WATTEBLED a répondu à la discussion '" Les peintres issus des académies tels que vous perdent toute créativité, toute authenticité, soumis à leur formation, ils perdent leur spontanéité "' de Liliane Magotte.
"J'entends bien et j'adhère pour partie à votre propos sur la perte de soi à partir d'un apprentissage scolaire: des références nous étant imposées pour vivre notamment en…"
16 mai 2013
Pierre WATTEBLED a répondu à la discussion '" Les peintres issus des académies tels que vous perdent toute créativité, toute authenticité, soumis à leur formation, ils perdent leur spontanéité "' de Liliane Magotte.
"Loin de dévaloriser les académies telles qu'évoquées ici, je rejoindrais volontiers l'argument de cette famille d'autodidactes qui prétend que les archétypes freinent la…"
15 mai 2013
NANSON Jacqueline a aimé le blog Une heure s’élance. de Pierre WATTEBLED
5 mai 2013
Un article de Pierre WATTEBLED a été signalé.

Une heure s’élance.

Une heure s’élance. Une heure s’élance  en écarquillant ses grands yeux :C’est fou ce qu’elle désire de ce jour à venir ;Regarde, elle tend les bras, vois, c’est merveilleuxEt dire que dans l’instant elle pourrait bien mourir ! Généreuse, elle t’invite au grand ballet du temps :Elle comptera tes pas sans folie, sans sagesse ;Surgira de son ciel un tel rayonnementQue tu en oublieras le courage, la paresse. C’est fou ce qu’elle désire de ce jour à venir :Que tu marches vers elle et que tu…Lisez plus
5 mai 2013

Fondateur réseau
Robert Paul a aimé le blog Une heure s’élance. de Pierre WATTEBLED
5 mai 2013
Billet de Pierre WATTEBLED

Une heure s’élance.

Une heure s’élance. Une heure s’élance  en écarquillant ses grands yeux :C’est fou ce qu’elle désire de ce jour à venir ;Regarde, elle tend les bras, vois, c’est merveilleuxEt dire que dans l’instant elle pourrait bien mourir ! Généreuse, elle t’invite au grand ballet du temps :Elle comptera tes pas sans folie, sans sagesse ;Surgira de son ciel un tel rayonnementQue tu en oublieras le courage, la paresse. C’est fou ce qu’elle désire de ce jour à venir :Que tu marches vers elle et que tu…Lisez plus
5 mai 2013
Pierre WATTEBLED a commenté l'article 'Le collecteur de mots' de Patrick Chemin.
"Excellent Patrick, c'est à peine une fable !"
4 mai 2013

Informations concernant le profil

Ville
La Biolle 73410
En m'inscrivant, je reconnais avoir lu et compris les Conditions d'utilisation du Réseau et j'accepte de m'y conformer Conditions: http://ning.it/jXzMfX
oui
Vos centres d'intérêts / votre domaine d'activités
Ecriture, lecture, randonnée cycliste, la musique.
Définissez-vous de manière succincte
Responsable de services funéraires en retraite
Vos artistes et écrivains favoris?
joan Baez, Adele, michel Pépé, Souchon, Cabrel, Paulo Cohelo, Saint exupéry, Lévy, la poésie

Dis-moi, le bonheur ?

 

 

Dis-moi, comment définirais-tu le bonheur ?

C’est vrai, comment ? J’avoue que ça n’est pas facile…

Alors, peut-être ne serait-il qu’une rumeur ?

Un plaisir annoncé, par d’autres raconté…

 

Il naît de choses simples, de gestes d’amitié

Qui réchauffent le cœur, au partage du pain

Il naît de cette joie autour de la tablée

Quand on chante en chœur la vie un verre à la main.

 

D’accord, je crois que ça ne se définit pas

Ce serait quelque chose qui vous tombe dessus

Quand l’âme donne autant qu’elle reçoit

Déferle l’absolu,  l’extase à corps perdus.

 

Il se rencontre comme un parfum en chemin

Aux ailes fleuries d’un beau papillon d’amour ;

Dés lors,  tu sais où tu vas, et dans  quel jardin…

Où il te séduira sans faire de détour.

 

D’accord, Il est ce sourire du temps qui passe

Qu’il faut découvrir et sans cesse retenir

Sa douceur fragile dessine sa trace,

Elle fuit, silencieuse,  sans se départir.

 

Pierre WATTEBLED-  8 Janvier 2013.

 

 

 

 

Blog de Pierre WATTEBLED

Entre rires et larmes.

Publié(e) par 18 avril 2017 à 23:39 0 Commentaires

Entre rires et larmes.

Entre rires et larmes, je promène ma vie ;

Un jour gris,un jour noir, et peut-être un jour bleu :

Tout arrive en ce monde et me voilà surpris

De trop de cruauté ou d'amour merveilleux.

Des sillages s'attardent sur mes routes passées :

Hier j'ai existé dans la contradiction

En me référant à de multiples vérités,

Demain dénoncera ces folles conceptions.

Saurai-je alors ce qui…

Continuer

LES CIEUX et l’ASTRE.

Publié(e) par 12 février 2015 à 19:18 0 Commentaires

LES CIEUX et l’ASTRE.

 

J’ai regardé les cieux où passaient des déchirures

Où l’astre changeait de masque à chaque nuage

Très tôt dans l’enfance je goûtai l’aventure

Dans le grand silence mon cœur faisant tapage.

 

Tout m’émerveillait dans l’étrange démesure

Sans la définir, l’envolée perpétuelle

Esquissait  d’un trait son indiscutable  épure,

Dogmatique, sans norme dimensionnelle.

 

Très tôt dans l’enfance,…

Continuer

Ce que je retiens, ce que je vis.

Publié(e) par 12 février 2015 à 19:00 0 Commentaires

Ce que je retiens, ce que je vis.

 

Ce que je retiens,

Ce que je vis :

L’effleurement,

Le frôlement

Ressenti furtif :

Insaisissable présence,

Arabesque passagère,

D’un mouvement réel

Ce que je retiens

A peu près rien

De l’esquisse première :

La grâce d’un trait,

Le fil du passant

Qui ne peut recoudre

L’invisible blessure

Et voilà qu’il inscrit-

Geste…

Continuer

J'avais manqué son train.

Publié(e) par 27 octobre 2014 à 20:20 0 Commentaires

J’avais manqué son train.

Il était là prostré dans son voyage sans fin

Le buste légèrement basculé,

Le regard lointain en d’autres contrées

Ho, Dieu ! Comme elles étaient froides ses mains.

J’avais manqué son train : il semblait loin, ailleurs

Avalant les traverses sur le ballast

Sur un chemin qui le laissait sans voix,

Sans rame pour percer son silence.

Il est des rendez-vous que nul ne sait planifier :

Nous les honorons ou trop tôt ou…

Continuer

Mur de Commentaires(7 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 23 février 2013 à 21:13,
administrateur partenariats
Liliane Magotte
a dit...

Merci Pierre pour ce commentaire empreint de sensibilité !

Le 18 février 2013 à 16:52, Nicole Duvivier a dit...

J'ai lu avec plaisir quelques-unes de vos poésies et suis ravie de découvrir votre talent de poète sur Arts et Lettres ! Cordialement, Nicole V.Duvivier

Le 19 janvier 2013 à 9:30, marie-ange gonzales a dit...

Bonjour et merci Pierre, je vous souhaite une très belle journée et un bon week-end.

Amicalement

Marie-Ange

Le 18 janvier 2013 à 9:49, marie-ange gonzales a dit...

Bonjour et bienvenue Pierre dans ce réseau, il me semble que nous nous sommes déjà croisés sur la toile il y a quelques temps. Vous trouverez ici aussi le partage, la passion des artistes et la joie de connaître ou de reconnaître le talent.

Je vous souhaite une très bonne journée et tous mes voeux pour la nouvelle année

Marie-Ange

http://www.conjugaisonsdarts.fr

http://diepastellfarben.over-blog.de/pages/Sans_parole_ohne_Worte_von_MarieAnge_Gonzales-7147754.html

http://www.mygall.net/MarieAngeGonzales

http://www.fotocommunity.de/meine-community/fotos

Le 17 janvier 2013 à 18:44, Joelle Diehl a dit...

Merci Pierre de votre accueil! bonne soirée.  Joelle

Le 17 janvier 2013 à 15:54, Joelle Diehl a dit...

"Je sais le ciel est gris" ...aussi chez moi! mais c'est avec joie que je vous souhaite la bienvenue parmi nous, ainsi qu'une bonne année.

A bientôt   Joelle

Le 14 janvier 2013 à 7:03, Dominique Prime a dit...

Bienvenue sur ce site de partages

 
 
 

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation