Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

HAMSI Boubeker
  • Homme
  • Bruxelles
  • Belgique
  • Bruxelles
Partager sur Facebook
Partager

Amis de HAMSI Boubeker

  • Pierre Bertrand
  • Deashelle
  • Winnykamien Valérie
  • Tabchouche Ali
  • Charline Lancel
  • fouzia jaidani
  • Sounya Planes
  • José mangano
  • lepièce Eléonore
  • Mohamed El jerroudi
  • Feye -Guillaume Michèle
  • La Maison du Livre asbl
  • Bob Boutique
  • Espace Art Gallery
  • Robert Paul
 

Page de HAMSI Boubeker

Activité la plus récente

2 événements de HAMSI Boubeker ont été signalés.
Miniature

DEUX ARTS EN LUMIERE à Galerie Fedactio

19 mai 2017 à 22 au 17 juin 2017 à 19
EXPOSITION – Oeuves d'HAMSI Boubeker et de André Koppens.Galerie-FEDACTIO Du 19 Mai au 17 juin 2017 à Bruxelles« DEUX ARTS EN LUMIÈRE » - Deux peintures ensoleillées et multicoloresLisez plus
1 mai
Événement publié par HAMSI Boubeker
Miniature

DEUX ARTS EN LUMIERE à Galerie Fedactio

19 mai 2017 à 22 au 17 juin 2017 à 19
EXPOSITION – Oeuves d'HAMSI Boubeker et de André Koppens.Galerie-FEDACTIO Du 19 Mai au 17 juin 2017 à Bruxelles« DEUX ARTS EN LUMIÈRE » - Deux peintures ensoleillées et multicoloresLisez plus
1 mai
HAMSI Boubeker et Deashelle sont maintenant amis.
13 févr.

Fondateur réseau
Robert Paul a aimé l'événement de HAMSI Boubeker PAROLES TISSEES - Toiles inspirées des motifs berbères de Kabylie
20 janv.
Un événement de HAMSI Boubeker a été signalé.
Miniature

PAROLES TISSEES - Toiles inspirées des motifs berbères de Kabylie à Centre Culturel Algérien à Paris

1 avril 2017 à 18 au 22 avril 2017 à 19
« PAROLES TISSEES »  Toiles inspirées des motifs berbères de KabylieOEUVRES D'HAMSI BoubekerExposées pour la toute première foisDU 01 AU 22 AVRIL 2017AU CENTRE CULTUREL ALGERIEN A PARIS Vernissage le vendredi 31 mars de 18h30 à 21hEn présence de l'artiste «PAROLES TISSÉES », L’EXPOSITION D’HAMSI BOUBEKER NOUS CONTE L’ART, LES TRADITIONS ET LA SYMBOLIQUE ANCESTRALES DES FEMMES KABYLES VIA UNE OEUVRE PICTURALE REJOUISSANTE»A son époque, HAMSI Boubeker avait réalisé la collection Paroles tissées…Lisez plus
20 janv.
Événement publié par HAMSI Boubeker
Miniature

PAROLES TISSEES - Toiles inspirées des motifs berbères de Kabylie à Centre Culturel Algérien à Paris

1 avril 2017 à 18 au 22 avril 2017 à 19
« PAROLES TISSEES »  Toiles inspirées des motifs berbères de KabylieOEUVRES D'HAMSI BoubekerExposées pour la toute première foisDU 01 AU 22 AVRIL 2017AU CENTRE CULTUREL ALGERIEN A PARIS Vernissage le vendredi 31 mars de 18h30 à 21hEn présence de l'artiste «PAROLES TISSÉES », L’EXPOSITION D’HAMSI BOUBEKER NOUS CONTE L’ART, LES TRADITIONS ET LA SYMBOLIQUE ANCESTRALES DES FEMMES KABYLES VIA UNE OEUVRE PICTURALE REJOUISSANTE»A son époque, HAMSI Boubeker avait réalisé la collection Paroles tissées…Lisez plus
20 janv.

Fondateur réseau
Robert Paul a aimé l'événement de HAMSI Boubeker La Terre est mon village
4 févr. 2016

Fondateur réseau
Robert Paul est susceptible d\’assister à l\’événement de HAMSI Boubeker.
Miniature

La Terre est mon village à Musée Charlier à Bruxelles

4 mars 2016 à 22 au 30 mars 2016 à 7
La Terre est mon viIllage Oeuvres d’HAMS I Boubeker Une exposition qui nous ressemble, qui nous rapproche DU 04 AU 30 MARS 2016 AU MUSÉE CHARLIER Plus de 70 oeuvres exposéesExceptionnellement, la collection « La Terre est mon village », présentée pour la première fois en Belgique, sera complétée par une série d’oeuvres anciennes faisant partie de la collection privée de l’artiste en l’occurence des acryliques sur toile, gouaches sur papier, encres de Chine sur papier, gouaches sur bois,…Lisez plus
4 févr. 2016
Un événement de HAMSI Boubeker a été signalé.
Miniature

La Terre est mon village à Musée Charlier à Bruxelles

4 mars 2016 à 22 au 30 mars 2016 à 7
La Terre est mon viIllage Oeuvres d’HAMS I Boubeker Une exposition qui nous ressemble, qui nous rapproche DU 04 AU 30 MARS 2016 AU MUSÉE CHARLIER Plus de 70 oeuvres exposéesExceptionnellement, la collection « La Terre est mon village », présentée pour la première fois en Belgique, sera complétée par une série d’oeuvres anciennes faisant partie de la collection privée de l’artiste en l’occurence des acryliques sur toile, gouaches sur papier, encres de Chine sur papier, gouaches sur bois,…Lisez plus
4 févr. 2016
Événement publié par HAMSI Boubeker
Miniature

La Terre est mon village à Musée Charlier à Bruxelles

4 mars 2016 à 22 au 30 mars 2016 à 7
La Terre est mon viIllage Oeuvres d’HAMS I Boubeker Une exposition qui nous ressemble, qui nous rapproche DU 04 AU 30 MARS 2016 AU MUSÉE CHARLIER Plus de 70 oeuvres exposéesExceptionnellement, la collection « La Terre est mon village », présentée pour la première fois en Belgique, sera complétée par une série d’oeuvres anciennes faisant partie de la collection privée de l’artiste en l’occurence des acryliques sur toile, gouaches sur papier, encres de Chine sur papier, gouaches sur bois,…Lisez plus
4 févr. 2016
HAMSI Boubeker et Espace Art Gallery sont maintenant amis.
11 déc. 2015
Espace Art Gallery a aimé la photo de HAMSI Boubeker
11 déc. 2015
Espace Art Gallery a aimé la photo de HAMSI Boubeker
11 déc. 2015
HAMSI Boubeker a mis à jour son profil
16 sept. 2015
HAMSI Boubeker et Bob Boutique sont maintenant amis.
19 juil. 2012
Virginie Riot a aimé la photo de HAMSI Boubeker
20 mars 2012

Informations concernant le profil

Ville
Bruxelles
En m'inscrivant, je reconnais avoir lu et compris les Conditions d'utilisation du Réseau et j'accepte de m'y conformer Conditions: http://ning.it/jXzMfX
oui
Vos centres d'intérêts / votre domaine d'activités
Peinture, musique et écriture
Définissez-vous de manière succincte
HAMSI Boubeker Artiste polyvalent Né en 1952 en Algérie à Bejaia, HAMSI vit en Belgique depuis l’âge de 27 ans et en 1990 il obtient la naturalisation. Même les distraits s’en rendent compte rapidement, HAMSI n’est pas de la race des artistes introvertis ou écorchés vifs. Foncièrement amoureux de la vie, au-delà des peines et des inquiétudes que celle-ci charrie inévitablement, il cherche à extraire de chaque expérience vécue, de chaque rencontre, de chaque souvenir, une leçon de confiance dans le monde et dans l’homme. De plus, loin de garder jalousement cette richesse tout empirique, il veut au contraire la transformer en beauté, la partager, la faire rayonner autour de lui. Par ses thèmes de prédilection et son art sans arrière-pensées, HAMSI nous entrouvre une fenêtre sur l’univers de son enfance, cet univers où tout commence, où l’on est inlassablement curieux de tout ce qui nous entoure, où les moindres images, les moindres faits, les moindres paroles se gravent pour toujours dans l’esprit. Aussi exprime-t-il dans ses œuvres toute sa tendresse pour la vie d’autrefois en Kabylie, tout son attachement à la lumière, aux couleurs, aux formes, aux paysages, aux personnages de son passé. Bien qu’il ait assimilé en profondeur la culture occidentale, HAMSI ne s’inféode pas aux tendances et aux styles de la peinture européenne. Fidèle à sa culture d’origine, il cherche constamment à renouer avec le travail décoratif et ornemental qui la caractérise, et qui n’est jamais détaché de la vie la plus quotidienne, puisqu’il s’exprime dans les tissus et les vêtements, dans la vaisselle et les ustensiles, dans le décor des maisons, dans les bijoux et les parures de fête. Tout l’art d’HAMSI, pourrait-on dire, est un art de l’émerveillement. La création picturale est aussi pour lui un moyen de lutter contre l’oubli qui menace sa culture, de faire connaitre l’art des femmes kabyles tel qu’il se transmettait de mère en fille depuis les temps les plus anciens. Ainsi, les motifs géométriques et graphiques dont elles ornent leurs poteries remontent parfois aux temps préhistoriques. On les retrouve sur les tapis ou les murs des maisons, où ils peuvent exprimer des croyances superstitieuses, comme le pouvoir d’éloigner le mauvais œil, ou simplement servir de moyen de communication entre les femmes du village. Si les œuvres d’HAMSI reflètent l’esprit kabyle, les objets, costumes et traditions kabyles, ce n’est pas de manière servilement descriptive ou encyclopédique. L’artiste prend de grandes libertés à leur égard. D’une part, il se livre à une stylisation systématique des formes, y compris des végétaux et des animaux ; d’autre part, usant d’une palette de teintes franches et vives, il se laisse guider par son intuition et son imagination de coloriste virtuose. Aussi son art minutieux et délicat a-t-il été souvent comparé, à juste titre, à celui de l’enluminure ancienne, ou encore à celui de la peinture naïve. HAMSI ne se réfère donc pas à l’observation directe « sur le motif », ou à des photographies, et moins encore à des livres, ou à des notes personnelles. Rien de « touristique » dans sa démarche. Il se laisse guider par sa mémoire et sa spontanéité créative pour émouvoir, pour recréer une atmosphère qu’il connait bien et qui n’est pas sans rappeler celle des contes et des fables. Quoique le détail occupe une place de choix dans ses compositions, c’est bien l’image globale d’une contrée, d’un mode de vie qu’il cherche à nous communiquer, tout en lui donnant une dimension onirique. Parce qu’une culture s’exprime par ses modes de vie, ses rites, sa production artisanale, ses motifs ancestraux, on retrouve chez HAMSI une combinaison de représentation « figurative » stylisée et de travail quasi calligraphique sur les motifs géométriques, ceux qui ornent notamment les tapis. Toutefois, la maîtrise technique, très sûre, jamais ne contrecarre l’impression de fraîcheur, de spontanéité. Ainsi, les grandes compositions ne sont pas structurées selon les règles de la perspective, mais rythmées essentiellement par la couleur et par la répétition de formes identiques : toits des maisons, arbres fruitiers, personnages, etc. Les évocations de fêtes, de mariages, de souks, comme les scènes de la vie quotidienne, sont grouillantes de vie, foisonnantes de couleur. Présentés frontalement en des poses quelque peu hiératiques, les personnages décrivent les activités avec minutie. Cet univers presque idyllique semble paradoxal quand on pense aux difficiles conditions de vie des paysannes de Kabylie. Au vrai, les couleurs chaudes des robes, les grands yeux rieurs, les arbres gorgés de fruits, les figues de Barbarie en abondance évoquent un paradis terrestre comme il n’en existe guère que dans l’imagination des enfants. Ces objets décorés sont donc autant de symboles du travail quotidien de la femme, et de la créativité dont elle fait preuve dans sa demeure, que ce soit dans le domaine de la décoration, dans celui du chant, dans celui du conte oral. Elle n’est toutefois pas confinée aux tâches domestiques, tant s’en faut. Un autre hommage est rendu par HAMSI à la femme kabyle par les portraits imaginaires qu’il a composés : la Kahina, personnage mythique, ou encore Massa et Anya, parées de leurs bijoux multicolores en nacre, en métal cloisonné ou repoussé. Ici, c’est la beauté souveraine qui est célébrée, sorte d’écho somptueux à l’humble cendrillon qui entretient les vêtements et prépare les repas. Quant au travail graphique couché à l’acrylique ou à l’encre de Chine sur de longues bandes de papier, il a pour point de départ les motifs géométriques et pictographiques berbères, tels les dessins que l’on trace au henné sur les mains et le corps. Ces dessins ont pour HAMSI une importance quasi emblématique, car ils possèdent une fonction pour lui essentielle : celle de porte-bonheur. Il n’hésite donc pas à enrichir ce répertoire par des motifs originaux pour créer un langage nouveau, à la fois énigmatique et fascinant, chargé d’une magie secrète. Daniel LAROCHE
Vos artistes et écrivains favoris?
Picasso, Kateb Yacine
HAMSI Boubeker, promu OFFICIER DE L'ORDRE DE LA COURONNE - Octobre 2009.
Musique, peintures sur papier, œuvres sur toile, collection de mains, décoration d’assiettes , illustrations de contes  pour enfants, publication de livres-cassettes… C’est pour l’ensemble de son œuvre que le 23 octobre 2009 dans la salle « Witlof » du Centre Culturel le Botanique
HAMSI Boubeker s’est vu décerné , le titre « D'OFFICIER DE L'ORDRE DE LA COURONNE » par la Ministre de la Culture de la Communauté française Fadila LAANAN.

Photos de HAMSI Boubeker

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

Vidéos de HAMSI Boubeker

  • Ajouter des vidéos
  • Afficher tout

Blog de HAMSI Boubeker

L'hommage à Si Mohand ou M'hand

Publié(e) par 8 avril 2010 à 14:21 0 Commentaires

Hommage à Si Mohand-ou-M'hand



Dans le pays des montagnes de Kabylie où je vivais...

Naquit un grand poète du nom de Si…

Continuer

Mur de Commentaires(8 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 22 juin 2011 à 13:21, La Maison du Livre asbl a dit...
Avec plaisir !
Le 22 août 2010 à 0:14, Mohamed El jerroudi a dit...
heureux de vous croiser sur Arts et Lettres.
Le 18 mai 2010 à 23:05, lepièce Eléonore a dit...
bel univers que le votre...
Le 17 avril 2010 à 14:03, Winnykamien Valérie a dit...
Merci. J'aime aussi beaucoup votre art, aux mille et une couleurs de la vie...
Le 9 avril 2010 à 14:16,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...
J'ai ajouté un album de vous dans le nouveau groupe "Beaux albums"
Le 1 mars 2010 à 17:48, Tabchouche Ali a dit...
Amitiés
Ali.
Le 30 janvier 2010 à 15:13, Sounya Planes a dit...
La découverte....!!!
Le 27 janvier 2010 à 10:42, HAMSI Boubeker a dit...
HAMSI, dans son atelier à Bruxelles
 
 
 

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

        Une des deux magnifiques vitrines de

     PEINTURE FRAICHE

La plus belle librairie d'art             de Bruxelles

  www.peinture-fraiche.be

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé. La première rencontre aura lieu le mardi 30 mai à 19 heures à l'espace art gallery. Une annonce en bonne et due forme vous sera communiquée en temps voulu

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation