Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Gilbert Czuly-Msczanowski
  • Homme
  • PERIGUEUX
  • France
  • Périgueux
Partager sur Facebook
Partager

Amis de Gilbert Czuly-Msczanowski

  • Anne Marie REMONGIN
  • Roczo Viviane
  • Christiane Dhome
  • Pascale Landriq
  • claudy thiry
  • CONGIU
  • martine rouhart
  • Krystin Vesterälen
  • JUNG-BRETT Marie-Aline
  • Gallet Sonia
  • Smail baydada
  • Serge Lesens
  • Heymans Pascale
  • Josette Gobert
  • Suzanne Walther-Siksou
 

Page de Gilbert Czuly-Msczanowski

Activité la plus récente

Gilbert Czuly-Msczanowski a aimé le blog Francis Jammes: "De l'angélus de l'aube à l' angélus du soir" - J'aime l'âne si doux marchant le long des houx... de Robert Paul
hier
Gilbert Czuly-Msczanowski a commenté l'article 'AU BOUT DU TUNNEL...' de Gilbert Jacqueline.
"Bonjour Jacqueline, Quelle belle histoire que vous contez là ! Regardons autour de nous toute cette indifférence les uns pour les autres. Alors qu'il est si simple et sans que cela coûte- puisque aujourd'hui tout est…"
hier
Gilbert Czuly-Msczanowski a aimé le blog AU BOUT DU TUNNEL... de Gilbert Jacqueline
hier
Gilbert Czuly-Msczanowski a mis à jour son profil
14 juin
Gilbert Czuly-Msczanowski a commenté l'article 'DOUTES...' de Gilbert Jacqueline.
"Ou faut-il privilégier l'estime qui est plus rationnelle ? L'amour qui est du domaine du sentiment est parfois dévastateur. Il y a souvent confusion . Méditer en profondeur sur la nature des sentiments nous fait gagner…"
10 juin
Gilbert Czuly-Msczanowski a aimé le blog DOUTES... de Gilbert Jacqueline
10 juin
Gohy Adyne a commenté l'article 'La colline, mon premier livre ( 7 )' de Gilbert Czuly-Msczanowski.
"Merci Gilbert, pour cette suite de l'histoire. Bonne fin de journée. Amitiés. Adyne"
10 juin
Gohy Adyne a aimé le blog La colline, mon premier livre ( 7 ) de Gilbert Czuly-Msczanowski
10 juin
Billet de Gilbert Czuly-Msczanowski

La colline, mon premier livre ( 7 )

Cette décharge monumentale de déchets divers est presque à la porte. Il faudrait lever les bras pour avertir la machine d’arrêter de pousser devant elle ces tonnes ennemies de liberté. Il va falloir quitter ce petit château d’enfant, les rêves sont finis. Les machines ont gagné. Les oiseaux ne chantent plus. Les fourrés ont disparu. Des tracteurs remuent la terre autour, de plus en plus nombreux, et agacent l’air paisible qu’ils inondent de fumées.Je suis encerclé. La colline je la connais…Lisez plus
9 juin
Gilbert Czuly-Msczanowski a commenté l'article 'Partenariat. peinture-Poésie : une aquarelle d'Adyne Gohy "Au rythme des marées a inspiré "Le Passage du Gois "de Raymond Martin' de Gohy Adyne.
"Gois, la voiture cette imprudente,Ignore voir venir la déferlante,Et pour quelques coques, le cité Or du Gois,Cueillera l'auto en coque de noix ... !"
5 juin
Gilbert Czuly-Msczanowski a commenté l'article 'Partenariat. peinture-Poésie : une aquarelle d'Adyne Gohy "Au rythme des marées a inspiré "Le Passage du Gois "de Raymond Martin' de Gohy Adyne.
"Gois, la voiture cette imprudente,Ignore voir venir la déferlante,Et pour quelques coques, le cité Or du Gois,Cueillera l'auto en coque de noix ... !"
5 juin
Gilbert Czuly-Msczanowski a aimé le blog Partenariat. peinture-Poésie : une aquarelle d'Adyne Gohy "Au rythme des marées a inspiré "Le Passage du Gois "de Raymond Martin de Gohy Adyne
5 juin
Gilbert Czuly-Msczanowski a commenté l'article 'Passager comme le zéphyr' de Suzanne Walther-Siksou.
"" C'est en vain qu'au Parnasse un téméraire auteurPense de l'art des vers atteindre la hauteur :S'il ne sent point du ciel l'influence secrète,Si son astre en naissant ne l'a formé…"
4 juin
Gilbert Czuly-Msczanowski a aimé le blog Passager comme le zéphyr de Suzanne Walther-Siksou
4 juin
NANSON Jacqueline a aimé le blog L'ennemi ( 6 ) de Gilbert Czuly-Msczanowski
4 juin
Gilbert Czuly-Msczanowski a aimé le blog Tout est dit! de Serge Lesens
3 juin

Informations concernant le profil

Ville
Périgueux
En m'inscrivant, je reconnais avoir lu et compris les Conditions d'utilisation du Réseau et j'accepte de m'y conformer Conditions: http://ning.it/jXzMfX
oui
Vos centres d'intérêts / votre domaine d'activités
La méditation, lecture, poésie, sport
Définissez-vous de manière succincte
Altruiste, pragmatique, gestionnaire
Vos artistes et écrivains favoris?
Mauriac, Duhamel, Nicolas Boileau, Erasme, Hugo, Rousseau, Chateaubriand , la litt. bouddhique, Balzac ...

Blog de Gilbert Czuly-Msczanowski

La colline, mon premier livre ( 7 )

Publié(e) par 9 juin 2017 à 10:51 1 Commentaire

Cette décharge monumentale de déchets divers est presque à la porte. Il faudrait lever les bras pour avertir la machine d’arrêter de pousser devant elle ces tonnes ennemies de liberté. Il va falloir quitter ce petit château d’enfant, les rêves sont finis. Les machines ont gagné. Les oiseaux ne chantent plus. Les fourrés ont disparu. Des tracteurs remuent la terre autour, de plus en plus nombreux, et agacent l’air paisible qu’ils inondent de fumées.Je suis encerclé. La colline je la…

Continuer

L'ennemi ( 6 )

Publié(e) par 3 juin 2017 à 13:43 0 Commentaires

Je pourrai aller où je veux maintenant. C’est comme si je venais de gagner les clefs de la liberté. Ma mère a eu tellement peur qu’il me semble qu’elle n’aura plus jamais peur tant elle tremble encore. Même si je sais qu’elle a toujours peur et qu’elle ne veut pas le montrer. Je le lis dans ses yeux. Une nuit de grand vent alors qu’au dehors les arbres se déchaînaient, que la porte de l’écurie claquait je l’entendis crier : ” C’est lui ! ” Ce cri m’a réveillé. Très vite j’ai compris et à…

Continuer

Le cellier ( 5 )

Publié(e) par 30 mai 2017 à 11:56 2 Commentaires

Et voilà les boules qui continuent, vertes, rouges, bleues, comme si elles facilitaient l’appétit ! Et cet enclos de bois perché en hauteur qui se refermait avec une trappe d’où je ne pouvais m’échapper, condamné à boire et à manger : une chaise à bébé. A cinq ans,comme je suis petit et peu gros ma mère m’y engouffre quand même et je lui fais comprendre en me tortillant que le temps est venu de me laisser courir seul et qu’elle n’avait pas de crainte à avoir. Ah les mamans, ce…

Continuer

Le Paradis ( 4 )

Publié(e) par 28 mai 2017 à 11:44 3 Commentaires

A la baronnie d’ Emblise il n’y avait pas d’eau courante mais un puits et une pompe à main. J’aimais l’actionner. Il fallait attendre le glou-glou avant que le jet magique d’une pureté absolue n’entre en contact avec le monde terrestre. Non loin, les écuries intactes gardaient de lourdes mangeoires en pierre qui avaient servi à ravitailler les chevaux. Il me semblait entendre des hennissements et des piétinements à chaque fois que je passais la lourde porte. Mais pas de peurs, ni du…

Continuer

Mur de Commentaires(19 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 1 janvier 2017 à 16:29, Gilbert Jacqueline a dit...

MERCI  pour vos vœux chaud au cœur!

Amitiés

Jacqueline

Le 27 décembre 2016 à 22:22, Gilbert Jacqueline a dit...

Beaucoup de bonheur et d'inspiration en 2017

Amicalement

Jacqueline

Le 28 février 2016 à 11:47,
administrateur partenariats
Liliane Magotte
a dit...

Une nouvelle visibilité pour votre beau poème dans le billet de partenariats entre les membres, cher Gilbert:

" Le Rêve ", blog d'interprétations peinture et poésie entre les membres d'Arts et Lettres.

Très bon dimanche à vous.

Amitiés,

Liliane

Le 8 novembre 2015 à 11:21, Anne Marie REMONGIN a dit...

Je suis très touchée par votre demande d'amitié et je vous en remercie du fond du coeur.
A bientôt pour de nouveaux commentaires et appréciations qui nous permettent d'avancer quotidiennement à travers nos oeuvres et nous ouvrent de multiples horizons culturels.

Bien cordialement.AMR

Le 7 novembre 2015 à 20:09, Christiane Dhome a dit...
Merci pour votre amitié, j'en suis tres touchée - ai beaucoup de plaisir à lire " La Comédie Humaine " de Balzac . J'éprouve une grande admiration pour cet écrivain prolifique et si talentueux --- Balzac est , et sera toujours d'actualité dans la justesse de ses analyses concernant les caractéres et sentiments humains - Je vous souhaite un tres bon week- end . A bientot , amicalement - Christiane Dhome
Le 7 novembre 2015 à 19:10, Gilbert Jacqueline a dit...

Ravie de cette nouvelle amitié.

A bientôt

Jacqueline

Le 7 novembre 2015 à 1:21, Bouzid BOU-AOUD a dit...

Merci pour l'invitation .

Le 11 août 2015 à 20:07, Gohy Adyne a dit...

Bonsoir Gilbert,

Félicitations pour votre mise en primeur bien méritée.

Amitiés.

Adyne

Le 10 juillet 2015 à 13:21, Nada AL-ATTAR a dit...

Merci de cetta belle rencontre d'art et de poésie.

Amitiés

Nada

Le 28 février 2015 à 9:49, Nicole Duvivier a dit...

Bonjour Gilbert ,

Je vous remercie de votre proposition d'amitié et suis ravie de vous compter au nombre de mes Amis sur "Arts et Lettres" !  Douce journée à vous ! Cordialement, Nicole

 
 
 

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

        Une des deux magnifiques vitrines de

     PEINTURE FRAICHE

La plus belle librairie d'art             de Bruxelles

  www.peinture-fraiche.be

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé. La première rencontre aura lieu le mardi 30 mai à 19 heures à l'espace art gallery. Une annonce en bonne et due forme vous sera communiquée en temps voulu

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation