Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Annie Jourdain
  • Femme
  • Perpignan
  • France
Partager sur Facebook
Partager

Amis de Annie Jourdain

  • Michel PIERRON
  • juliette Mouquet
  • Chung-hing
  • Lansardière Michel
  • SIMON
  • Béatrice Joly
  • Gladys Carrillo Garcia
  • Tanguy de Ghellinck
  • Marie-Josèphe BOURGAU
  • Evelyne Meyer
  • NINA
  • Liliane Boulvin
  • Liliane Magotte
  • JOBIN
  • Raymond MARTIN
 

Page de Annie Jourdain

Activité la plus récente

Annie Jourdain a commenté l'article 'Le bric-à-brac des pensées' de martine rouhart.
"MERCI."
6 mars
Lansardière Michel a aimé la photo de Annie Jourdain
20 févr.

Fondateur réseau
Robert Paul a aimé la photo de Annie Jourdain
20 févr.
Photos publiées par Annie Jourdain
20 févr.
Billet de Annie Jourdain
20 févr.
Annie Jourdain a publié un statut
20 févr.
Annie Jourdain a commenté l'album de Annie Jourdain
Miniature

Allons à Lunéville le 10 Septembre pour Mme du Châtelet!

"Depuis le 5 Janvier 2017, la tombe de Madame du Châtelet n'est plus anonyme. La pétition lancée en 2016 avec Nicolas Brucker a porté ses fruits."
19 févr.

Fondateur réseau
Robert Paul a laissé un commentaire pour Annie Jourdain.
"Le coin du Madame Du Chatelet dans la bibliothèque de Elisabeth Badinter dans cette vidéo à la minute 46 Min 20 sec.  ici: http://artsrtlettres.ning.com/video/une-grande-dame-elisabeth-badinter"
13 août 2016
Annie Jourdain et Lansardière Michel sont maintenant amis.
5 avr. 2016
Un article de Annie Jourdain a été signalé.

Dust to Dust

Mais tu le sais, oh, tu le saisQue sans amour on ne vaut rien.Dans la violence de tes rues,Sur l'incendie de cette vie,Par l'illusion de ton théâtre,Quand les victimes restent debout,Oui, tu le sais, oh, tu le saisQue tu as tuéMaisC'est ta haine qu'on pulvérise.Lisez plus
1 avr. 2016

Fondateur réseau
Robert Paul a aimé le blog Dust to Dust de Annie Jourdain
1 avr. 2016
Billet de Annie Jourdain

Dust to Dust

Mais tu le sais, oh, tu le saisQue sans amour on ne vaut rien.Dans la violence de tes rues,Sur l'incendie de cette vie,Par l'illusion de ton théâtre,Quand les victimes restent debout,Oui, tu le sais, oh, tu le saisQue tu as tuéMaisC'est ta haine qu'on pulvérise.Lisez plus
1 avr. 2016
Lansardière Michel a aimé la photo de Annie Jourdain
26 mars 2016
Béatrice Joly a aimé la photo de Annie Jourdain
25 mars 2016

Fondateur réseau
Robert Paul a aimé la photo de Annie Jourdain
25 mars 2016
Photo publiée par Annie Jourdain

Bruxelles a beaucoup de cartes en mains

Bruxelles, il y a maldonne parfois et je pleure avec toi, Bruxelles.Mais jamais, au grand jamais, les jeux ne sont faits.je te serre, Belle Bruxelles, je te serre sur mon coeur.
25 mars 2016

Informations concernant le profil

En m'inscrivant, je reconnais avoir lu et compris les Conditions d'utilisation du Réseau et j'accepte de m'y conformer Conditions: http://ning.it/jXzMfX
oui
Vos centres d'intérêts / votre domaine d'activités
l'écriture, le théâtre
Définissez-vous de manière succincte
rentrée de Chine pour mes 60 ans, je pratique et j'enseigne le qigong auquel j'ai été initiée en 1989 par un maître taoïste; je présente mes textes, les lisant à haute voix, en pleine nature ou dans des cafés sympa
Vos artistes et écrivains favoris?
Li Bai, Emily Dickinson, Desnos, Souzenelle

Grande blessure

Il neige à flocons

Union blanche

Dans un coeur

Au fer rouge

Arc de ferveur

Rayon de souffrance

Voile de douleur

Grande blessure

Trempée de cendre

Il neige à flocons

Photos de Annie Jourdain

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Afficher tout

Blog de Annie Jourdain

Dust to Dust

Publié(e) par 1 avril 2016 à 22:13 0 Commentaires

Mais tu le sais, oh, tu le sais


Que sans amour on ne vaut rien.


Dans la violence de tes rues,


Sur l'incendie de cette vie,


Par l'illusion de ton théâtre,


Quand les victimes restent debout,

Oui, tu le sais, oh, tu le sais

Que tu as tué

Mais

C'est ta haine qu'on pulvérise.

Poème 2015

Publié(e) par 2 janvier 2015 à 1:03 2 Commentaires

Du ciel bleu, du ciel gris ...

Des joies, des peines ...

De l'amour, de l'oubli ...

Des sources vives, des eaux troubles ...

Du feuillage verdoyant, des branches sèches ...

Des enfants rieurs, d'autres qui pleurent ...

Des mains ouvertes, des doigts crochus ...

La vie, la mort ...

La Fée Viviane et l'Ankou ...

Les secondes, les minutes, les heures, les nuits, les jours, les mois, les années ...

2015 petits cailloux pour trouver notre route, bâtir une…

Continuer

AUTOMNE

Publié(e) par 7 décembre 2013 à 20:07 1 Commentaire

Mur de Commentaires(13 commentaires)

Vous devez être membre de Arts et Lettres pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Arts et Lettres

Le 13 août 2016 à 22:18,
Fondateur réseau
Robert Paul
a dit...

Le coin du Madame Du Chatelet dans la bibliothèque de Elisabeth Badinter dans cette vidéo à la minute 46 Min 20 sec.  ici: http://artsrtlettres.ning.com/video/une-grande-dame-elisabeth-badinter

Le 16 octobre 2012 à 16:52, Joelle Diehl a dit...

Bonsoir Annie, je vous remercie pour votre invitation et j'accepte avec joie. Une bonne soirée á vous.  Joelle

Le 16 octobre 2012 à 9:29, Raymond MARTIN a dit...

Merci Annie

' Cela doit vous correspondre :

    Eveille-toi d'abord par toi-même,ensuite ,cherche ton maître '

    Dicton Chan, (livre :  La voie du bambou Yen Chan  ) 

    Raymond

Le 14 octobre 2012 à 23:51, Raymond MARTIN a dit...

Quel beau chemin personnel vous parcourez ! Dans quelle étoile avez-vous la tête ??

Et j'ajouterais que, pour rester jeune  il faut savoir vivre  avec son age !

Nous aspirons tous à devenir   ( Parfaits)  le chemin est long  trés long !

Donc, une étoile de plus vient illuminer ce réseau !

Merci  ,Raymond

Le 18 juillet 2012 à 13:01, Dominique Prime a dit...

Bienvenue sur ce site de partages

Le 4 mai 2012 à 23:13, Chung-hing a dit...

Merci, vous aussi, des beaux rêves pleins de couleurs;

Chung-hing

Le 28 janvier 2012 à 22:09, marie-ange gonzales a dit...

Bonsoir Annie, et merci pour l'info. Je vous souhaite une très bonne soirée et reviendrai vous lire.

Donc à bientôt

Marie-Ange

Le 24 janvier 2012 à 23:49, Catherine Guilluy a dit...

Bienvenue Annie..coïncidence, cet am j'ai eu justement l'occasion de parler du qigong avec une patiente hospitalisée dans mon service qui pratique cette discipline Je ne connais pas vraiment, mais cela avait l'air de lui apporter beaucoup de sérénité malgré les difficultés qu'elle rencontre avec ses  problèmes cardiaques. Bonne soirée Cathy.

Le 17 janvier 2012 à 8:42, marie-ange gonzales a dit...

Bonjour et bienvenue Annie, même avec un peu de retard, et avant tout bonne et heureuse année. Donnez nous des nouvelles de votre roman, est-il sorti?

Je vous souhaite une très belle journée et beaucoup de plaisir à voyager chez nous tous

A bientôt

Marie-Ange

http://www.conjugaisonsdarts.fr

http://lunessences.unblog.fr

Le 16 janvier 2012 à 8:53, Dominique Prime a dit...
Bienvenue sur ce site de partages
 
 
 

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation