Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Informations

Groupe théâtre

Administrateur du groupe: Deashelle
Pour amateurs de théâtre, acteurs, théâtres, organisations culturelles. Seront validés les événements se déroulant uniquement en Belgique

Membres : 134
Activité la plus récente : 1 mars

Renoir, Pierre-Auguste: au balcon de théâtre


N.-B: Je précise que l'administrateur du Groupe Théâtre au sein du réseau Arts et Lettres est Deashelle qui en assure la gestion et la politique éditoriale.


Robert Paul, Fondateur et administrateur général du réseau Arts et Lettres

 

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Groupe théâtre pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Deashelle le 10 octobre 2016 à 14:14

CA IRA (1) FIN DE LOUIS
Les révolutions sont des moments de l’histoire très particuliers, tendus, qui ne durent jamais longtemps. La révolution française, c’était il y a quatre siècles. Joël Pommerat a décidé de la raconter au présent, en costumes trois pièces et sans artifices ni pittoresque. Dans un spectacle fleuve, il s’intéresse au processus révolutionnaire plutôt qu’aux héros et observe comment les individus réagissent à l’apprentissage du pouvoir et à ses paradoxes et comment l’action politique s’inscrit dans une dynamique collective. C’est l’histoire qui se fait devant nous.
Ca ira (1) Fin de Louis, 11 > 15/10, Théâtre National

 

COMBAT DE NEGRE ET DE CHIENS
Quatre personnages, trois blancs, un noir, quelque part en Afrique de l’Ouest, retranchés aux abords d’un chantier sur le point de fermer. C’est la déliquescence des illusions du pouvoir et de domination ruminée par quatre solitudes qui doivent affronter leurs peurs. Dans un impressionnant clair obscur très cinématographique, on assiste à des jeux de séduction, de mensonges et de violence de la part ces blancs qui se retrouvent à l’envers du monde et d’un africain qui est obligé de revendiquer, ce qui va de soi.
Combat de nègre et de chiens, 06 > 16/10, Théâtre des Martyrs

Commentaire de Deashelle le 10 octobre 2016 à 14:14

 

IL NE DANSERA QU'AVEC ELLE
L’amour a ses stratagèmes mais ne connait pas de recettes et très peu de miracles. Amour, sexe et désir s’interpénètrent comme deux corps dans une étreinte passionnée, mais parfois ils s’épuisent, se mentent et s’évanouissent. Dans une mise en scène fluide et inventive, Thomas De Pryck et Antoine Laubin dressent un abécédaire de l’amour. Au bord d’un  lit, dans un vestiaire, autour d’une table, dans la rue, ou devant une caméra, six comédiens et six comédiennes racontent, témoignent, dialoguent sans fard et sans cache-sexe où en est le grand A aujourd’hui.
Il ne dansera qu'avec elle, 07 > 22/10, Théâtre Varia

Commentaire de Deashelle le 5 octobre 2016 à 14:52

Félicitations à Renata Gorka, récompensée du prix de la critique 2015/2016 catégorie 'scénographie' pour son travail sur "Un conte d'hiver" de Shakespeare, joué du 14/01/2016 au 23/02/2016, au Théâtre Royal du Parc.

http://www.lesprixdelacritique.be/index/detail?cat=2

Commentaire de Deashelle le 4 octobre 2016 à 21:37

Meilleure Mise en scène

« Lehman Trilogy » de Stefano Massini, mise en scène de Lorent Wanson.

Commentaire de Deashelle le 4 octobre 2016 à 21:36

Meilleur Comédienne

Valérie Bauchau dans « Loin de Linden » de Veronika Mabardi.

Les 7 et 8 décembre à la Maison de la culture de Tournai.

Meilleur Comédien

Denis Lavant et Alexandre Trocki dans « Elisabeth II » de Thomas Bernhardt, mise en scène d’Aurore Fattier.

Commentaire de Deashelle le 4 octobre 2016 à 21:34

Espoir féminin

Audrey D’Hulstère dans « Un tramway nommé désir » de Tennessee Williams, mise en scène de Stephen Shank.

Espoir masculin

Iacopo Bruno dans « Lehman Trilogy » de Stefano Massini, mise en scène de Lorent Wanson

Commentaire de Deashelle le 4 octobre 2016 à 21:32

Meilleure Découverte

« On the Road…A », de Roda, mise en scène d’Eric De Staercke.
En tournée: Du 10 au 28 janvier 2017 au Théâtre de Poche et à Saint-Gilles (au CC Jacques Franck du 30 janvier au 1er février 2017), à Ath (le 23 février 2017), à Jette (au CC Armillaire le 24 février 2017), à Leuze-en-Hainaut (le 23 mars 2017) et à Evere (à l’Entrela le 24 mars 2017)

Commentaire de Deashelle le 4 octobre 2016 à 21:32

Meilleur Seul en scène

« L’avenir dure longtemps » par Angelo Bison, d’après Louis Althusser, adaptation et mise en scène de Michel Bernard.

Commentaire de Deashelle le 4 octobre 2016 à 21:31

Meilleure Scénographie

Renata Gorka pour « Un conte d’hiver » de Shakespeare, mise en scène de Georges Lini et « Tristesse Animal Noir » d’Anja Hilling, mise en scène de Georges Lini.
« Tristesse Animal Noir » est repris du 6 au 15 octobre à l’Atelier Théâtre Jean Vilar à Louvain-la-Neuve

Commentaire de Deashelle le 4 octobre 2016 à 21:30

Meilleure Auteure Céline Delbecq pour « L’Enfant sauvage », édité aux éditions Émile Lansmann.
En tournée: Le 23 février 2017 à Arlon, le 25 février 2017 à Durbuy, les 21 et 22 mars 2017 à Dinant, du 7 au 18 mars 2017 à l’Atelier 210 à Etterbeek, les 23 et 24 mars 2017 à Anderlecht (Escale Nord)

 
 
 

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation