Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Informations

Groupe théâtre

Administrateur du groupe: Deashelle
Pour amateurs de théâtre, acteurs, théâtres, organisations culturelles. Seront validés les événements se déroulant uniquement en Belgique

Membres : 134
Activité la plus récente : 4 juil.

Renoir, Pierre-Auguste: au balcon de théâtre


N.-B: Je précise que l'administrateur du Groupe Théâtre au sein du réseau Arts et Lettres est Deashelle qui en assure la gestion et la politique éditoriale.


Robert Paul, Fondateur et administrateur général du réseau Arts et Lettres

 

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Groupe théâtre pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Deashelle le 17 janvier 2017 à 17:36
Commentaire de Deashelle le 13 décembre 2016 à 11:57

Commentaire de Deashelle le 13 décembre 2016 à 11:56

Commentaire de Deashelle le 25 novembre 2016 à 19:19

Commentaire de Deashelle le 25 novembre 2016 à 19:18

En Suisse, la Maison éclose organise une lecture du roman "Le bâtiment de pierre", chaque jour de décembre à 18h devant des librairies volontaires (un chapitre par jour, lu simultanément à plusieurs endroits).

Les rapports n'étaient finalement pas contradictoires. Un premier tribunal a bien ordonné en début d’après-midi la libération de la romancière et de la traductrice, ce 23 novembre. Mais quelques heures plus tard à peine, un autre tribunal a déniché un chef d’inculpation pour empêcher cette libération. Les deux femmes sont donc restées en prison, en dépit du bon sens, toujours accusées de « intelligence avec organisation terroriste ». 

L’avocat d’Asli Erdogan a confirmé le maintien de sa détention dans la prison pour femmes de Bakirkoy (banlieue d’Istanbul). Elle risque toujours, pour avoir prétendument appartenu au groupe de résistance, le PKK, la prison à perpétuité. Il semble que ni l'une ni l'autre n'ait été informée de cette tentative ratée pour obtenir leur libération.https://www.actualitte.com/article/monde-edition/turquie-la-justice-decide-de-liberer-asli-erdogan-et-necmiye-alpay-maj/68196

Commentaire de Deashelle le 25 novembre 2016 à 18:44
"A ne pas manquer! Les Baladins du Miroir & La Maison Éphémère présentent Le Roi Nu à La Vénerie à Bruxelles du 9 au 18 décembre 2016. Les détails : goo.gl/O6F5Ng"
A ne pas manquer! Les Baladins du Miroir & La Maison Éphémère présentent Le Roi Nu à La Vénerie à Bruxelles du 9 au 18 décembre 2016. Les détails : goo.gl/O6F5Ng
Commentaire de Deashelle le 25 novembre 2016 à 18:41
Commentaire de Deashelle le 25 novembre 2016 à 18:36
« Je me réveille tôt. Il fait encore nuit. Les yeux fermés, je tente de repartir dans le sommeil, mais je ne plonge pas assez profondément. Je reste sur une plage triste et grise, à mi-chemin, entre la réalité et le cauchemar. 

Il vaudrait mieux allumer une lampe et lire, éviter les labyrinthes où la pensée s’engage, mais la fatigue me rend passive et je dérive vers des souvenirs lumineux.

Je les aborde parfois et ils m’envahissent au point que, la durée d’un instant, je les confonds avec la réalité. Mais la conscience ne désarme pas, et de souvenir en souvenir, je glisse, en tournant la tête vers l’oreiller que je continue à poser chaque soir à ma droite, à la vision de ton visage mort, penché vers ma place vide, au moment où la vie te quitta.

Je vois tes yeux ouverts, ton visage calme, absent, tes mains aux paumes détendues et qui sur le moment, me donnèrent la preuve qu’aucune souffrance ni aucune angoisse ne t’avait assailli.

Ce jour-là, pendant des heures passées à te contempler, à tenir ta main froide qui se raidissait peu à peu, à caresser ton visage, j’avais senti que tu reposais sur notre lit comme sur un rivage et que j’étais emportée malgré moi, parce que vivante, dans un courant irrésistible.

Tu étais à tout jamais immobile, j’étais pour un temps encore en mouvement. La mort nous séparait pour l’éternité. »
"Le Temps d'un soupir"

Anne Philipe, née le 20 juin 1917 à Bruxelles, décédée à Paris le 16 avril 1990, veuve du célèbre acteur et grand comédien Gérard Philipe, décédé en 1959, a écrit un des plus magnifiques livres ayant pour thème la mort d’un être aimé, vraiment aimé.
Commentaire de Deashelle le 25 novembre 2016 à 18:35

C’ÉTAIT UN 25 NOVEMBRE 1959  
Mort de Gérard Philipe
A 37 ans, le comédien français Gérard Philipe est fauché par la mort en pleine gloire. Il s'éteint à Paris des suites d'une embolie. L'idole des années cinquante a été révélée au public en 1945 dans son interprétation de Caligula d'Albert Camus. Sa carrière compte 20 pièces de théâtre et plus de 30 films. Il restera pour beaucoup inoubliable dans "La diable au corps", "Les liaisons dangereuses" ou "Fanfan la Tulipe". Acteur engagé, Gérard Philipe avait été élu en 1957 président du syndicat français des acteurs.
 Gérard Philipe (1922-1959), acteur français, en 1946.


 
Commentaire de Deashelle le 21 octobre 2016 à 19:27

 
 
 

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

        Une des deux magnifiques vitrines de

     PEINTURE FRAICHE

La plus belle librairie d'art             de Bruxelles

  www.peinture-fraiche.be

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé. La première rencontre aura lieu le mardi 30 mai à 19 heures à l'espace art gallery. Une annonce en bonne et due forme vous sera communiquée en temps voulu

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation