Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Informations

Groupe Musique classique

Pour les passionnés de Musique classique.

Administrateur du groupe: Deashelle

Membres : 99
Activité la plus récente : Il y a 12 heures

Le violoniste par KIM CONRAADS

Boccherini: la musica notturna di Madrid

 

N.-B: Je précise que l'administrateur du Groupe Musique classique au sein du réseau Arts et Lettres est Deashelle qui en assure la gestion et la politique éditoriale.


Robert Paul, Fondateur et administrateur général du réseau Arts et Lettres

 

Forum de discussion

Que pensez-vous des applaudissements lors des concerts, à l'opéra ou à la salle philarmonique?

Démarrée par Deashelle 9 févr. 2016. 0 Réponses

J'aime beaucoup le paragraphe final : "Ce nouveau public, pour la plupart non mélomane, ne se laisse dicter que par son instinct, son cœur mais surtout par la musique. Peu importe les codes, la production est ovationnée, les chanteurs applaudis…Continuer

Balises : étiquette, plaisir, code, bienséance, classique

Resmusica: le quotidien de la Musique classique

Connaître Joan Sutherland à travers Richard Bonynge

Richard Bonynge et Joan Sutherland. Un couple...à la scène comme à la ville. Paul-André Demierre. Essai. Editions 7e note - Papillon. pages. 23 €. ISBN : 978-2-283-02853-7. Dépôt légal : novembre 2015.

Hommage de chambre à Claude Debussy au Théâtre des Champs-Elysées

Paris. Théâtre des Champs-Élysées. 22-V-2017. Hommage à Claude Debussy. Claude Debussy (1862-1918) : Sonate n° 1 pour violoncelle et piano. Sonate n° 2 pour flûte, alto et harpe, Syrinx. Sonate n° 3 pour violon et piano. Prélude à l’après-midi d’un faune (transcription d’Arnold Schoenberg*), adaptation originale du Théâtre Nô. Gabriel Fauré (1845-1924) : Élégie opus 24 pour violoncelle et piano. Émile Naoumoff (né en 1962) : Élégie pour violoncelle et piano (création mondiale). Williencourt (né en 1959) : Sonate pour violon et piano op. 20 « L’Attente » (création française). Trio pour flûte, violoncelle et harpe opus 29 «Les Êtres-là». Dominique de Williencourt violoncelle. Marielle Nordmann, harpe. Jean Ferrandis, flûte. Gérard Poulet, violon. Bruno Pasquier, alto. Emile Naoumoff, piano. Masato Matsuura, Théâtre Nô.

Sakari Oramo in Elgar’s Symphony No. 2

Helsinki. Helsinki Music Centre. 19-V-2017. Anders Hillborg (b. 1954): Beast sampler; Gunther Schuller (1925-2015): Eine kleine Posaunenmusik; Edward Elgar (1857-1934): Symphony No. 2, op. 63. Darren Acosta: trombone; Finnish Radio Symphony Orchestra, conductor: Sakari Oramo

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Groupe Musique classique pour ajouter des commentaires !


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 14 mars 2010 à 15:46

Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 14 mars 2010 à 13:01
4ème JOURNEE EUROPEENNE de l’ORGUE
samedi 20 mars 2010
de 16.00 hrs à 17h00
Découvrir cet immense instrument…
Pénétrer à l’intérieur de ce vaisseau sonore…
Voir et entendre jouer sur l’empereur des instruments…
Trouver réponses aux questions : qu’est-ce un tuyau ?
qu’est-ce un jeu d’orgue?
un buffet? une console ?
pourquoi 2 - 3 claviers ?
jouer avec les pieds… ?
*
présentation de l’instrument
*
mini-récital
*
présence exceptionnelle du public au jubé
*
visite de l’intérieur de l’orgue
*
entrée gratuite
C’est à l’initiative de Mauro Pappagallo, président de la Conférence des
Organistes italiens et professeur au Conservatoire de Pescara, qu’en 2007,
aux alentours du 21 mars — naissance de J.S. Bach — la première journée
Européenne de l’Orgue fut lancée. Une activité eut lieu, ici même dans cette
église et a connu un merveilleux succès.
Eglise Notre-Dame de Lourdes
avenue Charles Woeste
Jette - Bruxelles 1090
tram: 51
Métro Belgica
par
FELIX
SNYERS
Lauréat du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles
Président de la Bachverein de Belgique
Directeur artistique de l’Heure Musicale à la Maison Communale de Molenbeek-Saint-Jean
E-Mail : felix.snyers@scarlet.be
entrée gratuite

Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 12 mars 2010 à 21:07

Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 12 mars 2010 à 0:46
“Raphsody in blue”, Poème symphonique de Gershwin

Composé en 1924, cette symphonie orchestrale fut la première oeuvre solide avec laquelle l'auteur abandonna le succès facile des opérettes, du cinéma et des "revues", en s'efforçant d'intégrer les caractéristiques rythmiques instrumentales et thématiques du "jazz" aux modes savants de la musique européenne, en l'occurence le poème symphonique dans le genre de Strauss.
Malheureusement, quelque chose de l'emphase et de la mégalomanie instrumentale du modèle est passé dans l'imitation américaine, étouffant en partie la fraîcheur et la pureté des éléments du jazz.

"Blue" est une expression américaine signifiant tristesse, nostalgie ou mélancolie; ce sentiment caractéristique a donné naissance à un thème de danse et de chant populaire non moins caractéristique, dont s'est inspiré Gershwin lorsqu'il a voulu célébrer la vie intense et tumultueuse des métropoles, des foules laborieuses, le vacarme des grandes avenues au pied des gratte-ciels, l'insatisfaction et la tristesse réprimées de l'individu perdu dans la foule.

Phénomène typiquement américain: le sentiment éclôt, ténu et délicat, sur un sol de ciment et d'asphalte, dans la rigidité géométrique de la vie moderne. Musicalement, cette oeuvre se compose de divers éléments: les cris insolents d'une instrumentation de jazz multicolore, attirante par la banalité de son allégresse bruyante et facile; le repliement élégiaque et désolé sur la nostalgie des archets et des saxophones; et, au fond de tout cela, le rythme obstiné et frénétique du jazz, comme le piétinement d'une foule énorme et affairée.

Il ne s'agit donc pas d'une oeuvre légère ou burlesque, ainsi que pourrait le laisser croire son aspect extérieur particulièrement brillant; mais d'une oeuvre profondément sentie, exprimant en partie la tragique contradiction de la vie moderne dans les grandes capitales, constructions arides de ciment et d'acier.

Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 9 mars 2010 à 17:58
Stages de musique du 12 au 17 avril au Cinservatoire de Liège


Fondateur réseau
Commentaire de Robert Paul le 26 février 2010 à 15:35
Au Téâtre Poème - Poème 2:

Commentaire de Pascale Eyben le 25 février 2010 à 23:40
J'aime beaucoup la musique classique, parmi d'autres formes de musique.
Surtout la musique baroque et pré-baroque, ainsi que le chant lyrique en général.

Merci d'avoir créé ce groupe!
Commentaire de Josiane Hubert le 24 février 2010 à 13:42
Dommage que j'aie si peu de temps pour écouter la musique car, quand j'écoute, je suis incapable de faire autre chose. J'ai l'impression de voyager dans un autre univers et je suis tout entière absorbée dans mon périple.
J'aime la musique baroque (presque tout) et certains romantiques.
Le monde de l'opéra me paraît trop factice, trop "construit" du dehors.
Commentaire de olga patricia chaparro le 24 février 2010 à 12:54
sssshhhhh j'adore la musique classique (moins l'opéra)
Commentaire de Brigitte Neuvy le 23 février 2010 à 15:06
Bonjour Raffaela
Le requiem de Verdi est superbe mais connais-tu celui de Fauré ?
 
 
 

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

        Une des deux magnifiques vitrines de

     PEINTURE FRAICHE

La plus belle librairie d'art             de Bruxelles

  www.peinture-fraiche.be

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé. La première rencontre aura lieu le mardi 30 mai à 19 heures à l'espace art gallery. Une annonce en bonne et due forme vous sera communiquée en temps voulu

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation