Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Informations

Groupe Musique classique

Pour les passionnés de Musique classique.

Administrateur du groupe: Deashelle

Membres : 97
Activité la plus récente : lundi

Le violoniste par KIM CONRAADS

Boccherini: la musica notturna di Madrid

 

N.-B: Je précise que l'administrateur du Groupe Musique classique au sein du réseau Arts et Lettres est Deashelle qui en assure la gestion et la politique éditoriale.


Robert Paul, Fondateur et administrateur général du réseau Arts et Lettres

 

Forum de discussion

Que pensez-vous des applaudissements lors des concerts, à l'opéra ou à la salle philarmonique?

Démarrée par Deashelle 9 févr. 2016. 0 Réponses

J'aime beaucoup le paragraphe final : "Ce nouveau public, pour la plupart non mélomane, ne se laisse dicter que par son instinct, son cœur mais surtout par la musique. Peu importe les codes, la production est ovationnée, les chanteurs applaudis…Continuer

Balises : étiquette, plaisir, code, bienséance, classique

Resmusica: le quotidien de la Musique classique

À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

Paris. Opéra Garnier. 18-III-2017. Dimitri Chamblas et Boris Charmatz : À bras-le-corps. Chorégraphie et inteprétation : Dimitri Chamblas, Boris Charmatz. Musique : Niccolò Paganini (1782-1840), Caprices n°1, 10 et 16. Lumières : Yves Godin.

La Renarde de Janáček à Bruxelles, une jeunesse mature

Bruxelles. La Monnaie (salle provisoire). 17-III-2017. Leoš Janáček (1854-1928) : La petite renarde rusée. Mise en scène, décors, costumes : Christophe Coppens ; collaboration aux décors : I.S.M. Architectes. Avec : Andrew Schroeder (le garde forestier) ; Sara Fulgoni (sa femme) ; John Graham-Hall (Maître d'école) ; Alexander Vassiliev (Curé, Blaireau) ; Vincent Le Texier (Harašta) ; Yves Saelens (Aubergiste) ; Lenneke Ruiten (Renarde) ; Mireille Capelle (Femme de l'aubergiste) ; Éléonore Marguerre (Renard) ; Kris Belligh (Chien) ; Willem van der Heyden (Coq)... Orchestre Symphonique et Chœurs de la Monnaie ; direction : Antonello Manacorda.

Renaud Capuçon en terres contemporaines

Wolfgang Rihm (né en 1952) : Gedicht des Malers ; Pascal Dusapin (né en 1955) : Aufgang ; Bruno Mantovani (né en 1974) : Jeux d'eau. Renaud Capuçon (violon), Wiener Philharmoniker, Orchestre de l'Opéra National de Paris, Philippe Jordan (direction) ; Orchestre Philharmonique de Radio-France, Myung-Whun Chung (direction). 1 CD Erato (Warner Classics). TT : 65'

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Groupe Musique classique pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Deashelle lundi

Fabuleuse mise-en-scène de la Jerusalem de Verdi, une oeuvre rarement produite! 

Roger, amoureux jaloux, tue par erreur son frère Raymond. Plein de remords, il s’exile en Terre Sainte. Il aide les croisés à libérer Jérusalem et renonce à l’amour. Gaston, amant d’Hélène, accusé du meurtre, s’exile aussi. Prisonnier de l’Émir, il est rejoint par sa belle. Les croisés libèrent la v...
OPERALIEGE.BE

Commentaire de Deashelle lundi


Septante candidats retenus pour le premier Concours Reine Elisabeth pour violoncelle



70 candidats retenus pour la première édition du Concours Reine Elisabeth consacrée au violoncelle
70 candidats retenus pour la première édition du Concours Reine Elisabeth consacrée au violoncelle - © Victoria1988 - Getty Images/iStockphoto



Septante candidats ont été retenus pour la toute première session du Concours Reine Elisabeth pour violoncelle qui aura lieu à partir du 8 mai prochain, annonce vendredi l'organisation du concours. Aucun Belge ne fait partie des candidats.

Parmi les 70 candidats, il y a 21 femmes et 49 hommes, de 22 nationalités différentes. Il n'y a pas de Belge parmi les violoncellistes sélectionnés, et sans surprise, ce sont les Coréens qui sont les plus nombreux avec 11 candidats.

Au départ, 202 candidats avaient tenté leur chance. Ils ont été départagés par un jury de cinq membres, Henri Demarquette, Roel Dieltiens, Marie Hallynck, Frans Helmerson et Pieter Wispelwey présidé par Arie Van Lysebeth.

 

Commentaire de Deashelle lundi

À l'occasion du 450° de la naissance de Claudio Monteverdi le monteverdi festival 2017 propose un programme riche : de l'Orphée de c. Monteverdi dirigé par Ottavio Dantone, qui inaugurera le festival, à Jordi Savall avec un programme particulier consacré à Istanbul, aux marionnettes de la compagnie Carlo colle avec le bal des ingrates et le combat de tancredi e clorinda jusqu'à l'exceptionnel concert de clôture avec les vêpres de la Bienheureuse Vierge dirigé par sir John Eliot Gardiner.

Calendrier complet : http://www.teatroponchielli.it/stagioni/festival-claudio-monteverdi/

Aucun texte alternatif disponible.
Commentaire de Louis Van Cappellen le 2 mars 2017 à 18:46

Lionel Stoffel sera en concert au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles le samedi 25 mars 2017 à 20h00.

Entouré de 200 choristes(dont votre serviteur) et 60 musiciens, Lionel Stoffel reprendra les grands airs périlleux écrits pour soprano colorature.

Il sera accompagné par Cuori & Voce réunissant des choristes de la Chorale Royale Saint Rémy, la Chorale Ode-Gamme, "Les Copains", le Choeur Résonances, Carpe Cantorem et d'autres encore issus du Mouvement Choral "A Coeur Joie" ainsi que par l'Orchestre Philharmonique de la Nethen réunissant des musiciens de l'Orchestre de Chambre de la Nethen,  l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l'Orchestre National de Belgique, l'Orchestre Symphonique de l'opéra de La Monnaie...

Ce concert de gala sera dirigé par Anne-Catherine Caron.

Bienvenue aux membres d'Arts & Lettres pour cette soirée qui s'annonce mémorable.

Commentaire de Deashelle le 11 février 2017 à 17:25

magnifique page : 

Julie Calbete, Soprano

Après un Master en Musicologie à l'Université Michel de Montaigne de Bordeaux et un Diplôme d'Etudes Musicales aux Conservatoires de Bordeaux et La Rochelle, la soprano Julie Calbete obtient avec la plus haute mention un Master spécialisé Chant au Conservatoire Royal de Bruxelles dans les classes de Marcel Vanaud et Nadine Denize ainsi qu'une Agrégation. Elle est actuellement professeur de chant à la Kunstacademie Vlaamse Ardennen à Ronse.

http://juliecalbete.eu/

Commentaire de Deashelle le 11 février 2017 à 17:07

new website is online : www.danielrubenstein.com

Image may contain: 2 people, text
Commentaire de Solen LEMONNIER le 14 janvier 2017 à 11:53

Bonjour Deashelle

Merci infiniment de m'inviter , dans ce groupe musique classique .
Je souhaite à tous un très heureux w-e
Solen

Commentaire de Deashelle le 12 décembre 2016 à 17:21

LA MUSIQUE. Dans ce qui habite l’air du temps aujourd’hui, où l’on ne retient que ce qui appelle à la résignation et à la désespérance, il y a caché, au loin, une lumière qui vient au monde. Une lumière nouvelle qui ose prétendre à la solidarité, à la fraternité et à la paix universelle.

Ils sont un, puis deux, puis trois, puis des centaines, puis des milliers et des millions. Ils sont des cœurs qui écoutent et qui entendent, qui cherchent leur pas et leurs notes, leurs soupirs, leurs silences et leurs gammes .Pour celui qui s'y aventure, la musique devient Amour. Sur le boulevard des artistes, des rêveurs, utopistes, musiciens et peintres, un jour, ils se mettront en marche vers l’Amour universel pour bousculer l’ordre injuste des choses, aider celui qui est seul, sourire à celui qui a besoin de réconfort, aller à la rencontre de l'Autre. Quidam entendra le craquement d'une branche, le vol glissant de l'albatros, le chuchotement de la brise dans les arbres, saura alors devenir lien d'humanité pour ne retenir que l'essentiel.

L’espoir d’un avenir meilleur. Toutes et tous, ensemble avec l’Amour comme étendard qui appelle à la solidarité et qui me fait croire qu’un monde plus humain, plus responsable, plus juste, est en marche. Cette humanité qui pousse la porte, franchit le pas, ouvre les cœurs, tend les mains et croit en un morceau de rêve que l’on peut vivre ensemble, dans la paix et la fraternité. Une humanité, concernée par l’histoire des Hommes, consciente que nous ne sommes pas des voyageurs solitaires, que nous faisons partie d’un peuple arc-en-ciel, fait de personnes très diverses qui deviennent des amis, avec lesquels nous cheminons, en partageant les choses essentielles ; Et ce qui les pousse à aller plus loin, plus proche de l’autre, c’est d’avoir la conviction, la certitude que la rencontre avec l’autre, est sur le plan humain, la plus belle chose qui puisse nous arriver. Parce que, chaque être, quelle que soit sa situation, son pays, son passé, son aspect extérieur, a en lui, une force qui s’appelle l’Amour.

L’AMOUR. Il réside en chacun de nous, et c’est de là qu’il va me parler. C’est là que je peux le rejoindre. Découvrir l’autre, ce qui de sa vie est reflet d’amour, soif d’amour. Et le miraculeux voyage de la "musique-vie-Amour " entame alors sa course au détour des rencontres et des êtres. Être qui se cherche. Être riche de sa volonté de vivre et de partager. Être, qui garde la tête levée, refuse la fatalité, déjoue les malédictions. Être des rues ou des cités, des villages ou des villes, des rizières ou des mangroves. Être des pluies ou des soleils, de l’est ou de l’ouest, du nord ou de l’est. Humanité qui se bat avec son sourire et sa tendresse, son visage tendu comme un regard vers un autre monde. Ses yeux plongés dans les tiens, immenses de joie et de souffrance, de liberté et d’universalité. Elle vit, quelle que soit sa vie, elle vit. Son message est vivant et appelle le respect à notre terre-Patrie.

Au creux de son silence, elle crie, elle marche, elle chante, elle rêve, en équilibre comme des ailes sur l’air. Mais elle avance sans reculer vers son idéal. 
Pourquoi, la musique existe-t'-elle? Malgré Beyrouth et Varsovie, malgré l'Irak et la Syrie, malgré la mort et la souffrance et ceux partis sans trace, et ceux partis sans bruit. Pour un regard, une main tendue, un sourire sans fard, une solitude sans espoir...Comme une barque penchée entre deux eaux sur l'espérance. Jusqu'à plus loin que le souvenir. Jusqu'à plus loin que l'émotion. Jusqu'à plus loin que la vie, l'"inconnaissable "est dans la musique.

Alain Million

Commentaire de Deashelle le 22 novembre 2016 à 13:11

C’ÉTAIT UN 22 NOVEMBRE 1928

Le Boléro fait crier "au fou!"

Sur une commande de la danseuse Ida Rubinstein, Ravel compose un morceau symphonique simple, une musique répétitive de 17 minutes. Selon ses propres dires, il n’accorde pas une grande valeur à cette partition… L’histoire ne dit pourtant pas quel sera son degré d’étonnement face au succès de cette œuvre dès la première, succès qui ne s’essoufflera pas de sitôt. Le Boléro sera en effet le titre de musique le plus joué de l’histoire. Pourtant, la légende rapporte que le compositeur aurait été amusé par l’anecdote affirmant qu’une auditrice a crié au fou en entendant son œuvre, jusqu’à affirmer : "celle-là, vois-tu, elle a compris".
Photographie : Bronislava Nijinska (1891-1972), danseuse et chorégraphe russe, dans le "Boléro" de Maurice Ravel.
© Boris Lipnitzki / Roger-Viollet

Image may contain: 1 person
Commentaire de Deashelle le 5 novembre 2016 à 11:19

Les 17 et 18 novembre, l'OPRL joue Ravel et Debussy et accompagne en direct la projection de trois ballets filmés par le réalisateur Thierry De Mey. En ouverture, la nouvelle création de Claude Ledoux pour shakuhachi et orchestre.

Dans le cadre du Festival ARS MUSICA

 
 
 

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation