Arts et Lettres

Le réseau des Arts et des Lettres en Belgique et dans la diaspora francophone

Informations

Groupe Editions

Bonnes parutions et événements éditoriaux chez les éditeurs de la francophonie

Membres : 476
Activité la plus récente : 3 juil.

Le savoir des Livres

Forum de discussion

"Coup de gueule" reçu dans mes courriels tout dernièrement

Démarrée par Robert Paul. Dernière réponse de Béatrice Joly 13 juin 2015. 29 Réponses

"Vive l'Edition "Belge"? Toutes les Larmes de l'Automne ..."Je cite:Après les affres politiques et financiers, il ne reste visiblement que la honte d'être Belge et Editeur quand on lit "La Libre…Continuer

Balises : édition

cherchons des partenaires pour la Flandre, le Québec et les USA

Démarrée par Nicolas de Potter-author. Dernière réponse de Nicolas de Potter-author 22 févr. 2012. 2 Réponses

Bonjour,Nous venons de terminer 3.000 livres sur une histoire de la Belgiqueà travers son principal révolutionnaire de 1830, Louis de Potter etcherchons des partenaires pour la Flandre, le Québec et…Continuer

Balises : USA, Québec, Flandre

Bibliographie nationale française (Trois derniers titres parus)

Chargement en cours… Chargement en cours du flux

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Groupe Editions pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Krystin Vesterälen le 8 novembre 2016 à 20:17

Bonjour tout le monde,
2ème très beau livre dans la collection "Culture et Patrimoine"
DAHUT, L'EPOUSEE DE LA MER

Beau livre légende et photographies
Conté par Livres De Krystin Vesterälenn et mis en image par Ronan Follic

http://www.editionslencreparfumeedelys.com (pour réserver dès maintenant le livre)

La légende de la ville d'Ys est ancrée dans la tradition orale depuis la christianisation de la Bretagne. Il existe beaucoup de versions. La légende se construit encore au gré des imaginations. la légende tourne autour de deux mythes : celui des villes englouties et des femmes du pays des morts.
A l'origine, Gradlon vivait dans le pays des Cornouailles. De son union avec la reine des régions boréales, naîtra Dahut.
Passionnée par la mer, elle demanda à son père de lui bâtir une cité marine. Il fut fait selon son désir : la ville souhaitée fut construite sur le fond de la baie de Douarnenez et on l'appela "Ys". Dahut voulait qu’on y vive selon les coutumes de l'ancien temps. Elle voulait une ville sans église. Une très haute digue fut élevée par les prêtresses afin d'empêcher l'eau d'engloutir la ville. Seules, sept portes de bronze permettaient d'entrer ou de sortir de la ville. Dahut en confia les clefs à son père, le roi… Ys était une ville immense. Les citoyens étaient très riches. Les citoyens étaient très riches et pourtant elle fut engloutie.

 
Au plaisir de cette nouvelle aventure littéraire partagée avec vous

 

Commentaire de Krystin Vesterälen le 25 août 2016 à 19:15

Voyage sur le dos du réverbère

Éd L’encre parfumée de Lys
Collection "Contes et traditions"

Ecrit par Krystin Vesterälen / Illustré par Hocine Soltane

979-10-93245-12-6
12 €

http://www.editionslencreparfumeedelys.com

https://www.facebook.com/Voyage-sur-le-dos-du-r%C3%A9verb%C3%A8re-1...;

Le début du livre :

Un réverbère à trois pieds éclair de sa lumière douce un homme assis sur un banc. Celui-ci regarde au loin la ligne d’horizon qui ne sépare plus les amants nocturnes. La mer a pris la couleur de la nuit et le ciel, perlé d’étoiles, est auréolé par la couleur nuiteuse environnante. Seules, les épingles étoilées et la blancheur de la lune sont les témoins de cette union millénaire qui recommence chaque nuit. Dans son immobilité, le réverbère ancré sur le bord de mer cimenté, rêve de rejoindre les pépites lumineuses qui étincellent sur l’autre rive.

la couverture et 2 illustrations parmi les 18.

Commentaire de Anita Baños Dudouit le 11 juillet 2016 à 16:39

Deux romans noirs tout en psychologie, pas de sang, pour vos vacances d'été;

"Trouble miroir"- Qui est le Docteur Daniel Kléber ? Est-ce la psychiatre qu'il prétend être ou le sociopathe pervers avec lequel l'infirmière Sarah a jadis entamé une partie d'échecs ? Doutes et interrogations se succéderont jusqu'à l'ultime question à laquelle le lecteur choisira de répondre.(Oui, j'ai décidé de  mettre à contribution votre don de fin limier) Mais si vous êtes impatients de tout découvrir, poursuivez l'enquête  en lisant "Fausses impressions" - Le passé est-il inoffensif ? Son enquête sur un faux descendant du peintre Claude Monet l'amène à croiser des personnages du passé troublants et déstabilisants. Saura-t-elle faire tomber les masques et percevoir la différence entre le réel et l'imaginaire ? Ses recherches l'entraîne de Paris à Giverny, Honfleur et Rome. bonne lecture j'espère. N'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires.

Commentaire de Anne PHILIPPE le 10 juillet 2016 à 22:52

NOUVEAUTE

"Des vacances pas comme les autres"

Voici un livre qui vous accompagnera durant vos vacances, à la maison ou à l'étranger...

"Pourquoi Jan, Emile et Aurélie persistent-ils à remuer le passé alors que les anciens du village tentent de les dissuader ?
Leurs recherches vont mettre au jour des événements étranges et souvent tragiques du passé. Les conséquences seront telles que leurs vacances seront vraiment des vacances pas comme les autres où l'action, le mystère, la peur tiendront le lecteur en haleine.
A côté des horreurs et des turpitudes, une lueur d'espoir : Emile et Aurélie vont-ils vraiment se rencontrer?"

Tout complément d'info en message privé, merci :)

http ://acrodacrolivres.be

ISBN : 9782930756721

Commentaire de Krystin Vesterälen le 22 mars 2016 à 20:50

Zaventem (Belgique)

Il est terrible ce bruit
d’os cassés dans un aéroport
quand il remue dans la mémoire de l'homme qui souffre
elle est terrible aussi la tête de l'homme manipulé
quand il se découvre après toutes ses monstruosités
dans le miroir des regards.
Il ne se reconnait pas dans celui qui le regarde
il s'en fout de sa tête, l'homme !
il s’imagine avoir une autre tête
une tête de poignard 
avec une sauce au sang de l’homme
ou une tête arrachée par une bombe.
Il sourit d’aise derrière ses dents.
Il grince des dents avec délectation
car il se moque de son dieu car il se moque des hommes
et il compte sur ses doigts les jours les jours où il n'a pas tué
et ça ne peut pas durer
c’est long d’attendre
tous les jours, toutes les nuits
sans assassiner son dieu
Car dans l'intérieur de sa tête
la manipulation
pour manipulé en mal de vivre.

© Krystin Vesterälen – 22 mars 2016

Commentaire de martine rouhart le 7 février 2016 à 9:27
Merci, Adyne, bon dimanche
Commentaire de Gohy Adyne le 7 février 2016 à 9:06

Félicitations Martine!

Bon dimanche.

Amitiés.Adyne

Commentaire de martine rouhart le 7 février 2016 à 9:01
Merci chère Jacqueline, oui, vite qu'on se revoit! Amities
Commentaire de Gilbert Jacqueline le 7 février 2016 à 8:35

Félicitation Martine pour cette réédition preuve d'un beau succès, très mérité.

Au plaisir de te revoir bientôt

Amitiés

Jacqueline

Commentaire de martine rouhart le 7 février 2016 à 8:13
http://les-editions-brumerge.wifeo.com/agir-et-accueillir.php

Nouvelle parution d'AGIR ET ACCUEILLIR, préface de la poète et critique Claire Anne Magnes ( membre du conseil d'administration de l'AEB), photo de couverture de Pierre Liebaert, photographe ( et mon neveu!)
 
 
 

       CONSULTEZ LE           PREMIER VOLUME DE  LA COLLECTION D'ART       "ETATS D'AMES                   D'ARTISTES"

    http://bit.ly/22T5z0Q

Les rencontres littéraires de Bruxelles

Le projet est lancé le 28 mars 2017. J'y ai affecté les heureux talents de Gérard Adam pour mener ce projet à bonne fin

Billets culturels de qualité
     BLOGUE DE              DEASHELLE

Quelques valeurs illustrant les splendeurs multiples de la liberté de lire

Focus sur les précieux billets d'Art de François Speranza, attaché critique d'art du réseau Arts et Lettres. Ces billets sont édités à l'initiative de Robert Paul.

REFLETS D’UNE AME QUI SE CHERCHE : L’ŒUVRE DE MIHAI BARA

LE SIGNE ENTRE PLEINS ET VIDES : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN GILL

ENTRE LES SPHERES DE L’INFINI : L’ŒUVRE D’OPHIRA GROSFELD

PAR-DELA BÉATRICE : LE DIALOGUE DE CLAUDIO GIULIANELLI

DE L’ESTHETIQUE DU SUJET : L’ART DE JIRI MASKA

 

 ENTRE REVE ET FEMINITE : L’ŒUVRE DE CHRISTIAN CANDELIER

DE L’ORDINAIRE COMME ESTHETIQUE : L’ŒUVRE DE YVONNE MORELL

QUAND 

SURREALISME ET HUMANISME EXPRIMENT L’ŒUVRE D’ALVARO MEJIAS

UN THEATRE DE COULEURS ET DE FORMES : L’UNIVERS D’EDOUARD BUCHANIEC

CHRISTINE BRY : CAVALCADES AU CŒUR DE L’ACTE CREATEUR

QUAND LE MYTHE S’INCARNE DANS L’ART : L’ŒUVRE D’ODILE BLANCHET

D’UN SURREALISME L’AUTRE : LES FLORILEGES DE MARC BREES

DE LA TRANSPARENCE DE L’AME : L’ŒUVRE DE MARIE-CLAIRE HOUMEAU

VERS UN AUTRE SACRE : L’ŒUVRE DE RODRIGUE VANHOUTTE

traduit en espagnol via le        lien en bas de page

     http://bit.ly/29pxe9q

LE SIGNE ENTRE LA CULTURE ET LE MOI : L’ŒUVRE DE LYSIANE MATISSE

DE LA MATIERE ENTRE LES GOUTTES DE L’ESPACE : L’ŒUVRE DE FRED DEPIENNE

FREDERIQUE LACROIX-DAMAS - DU PALEOLITHIQUE AU CONTEMPORAIN : RETOUR SUR L’ORIGINE DU MONDE

ENTRE SURREALISME ET METAPHYSIQUE : L’ŒUVRE DE GHISLAINE LECHAT

LA FEMME CELEBREE DANS LA FORME : L’ŒUVRE DE CATHERINE FECOURT

LA LIGNE ENTRE COULEURS ET COSMOS : L’ŒUVRE DE VICTOR BARROS 

CHRISTIAN BAJON-ARNAL : LA LIGNE ET LA COULEUR : L’ART DE L’ESSENCE

LE ROMAN DE LA ROSE : L’ECRITURE PICTURALE DE JIDEKA


MARTINE DUDON : VOYAGE ENTRE L’ESPACE ET LA FORME

TROIS MOMENTS D’UNE CONSCIENCE : L’ŒUVRE DE CATHERINE KARRER

CHRISTIAN KUBALA OU LA FORME DU REVE

L’ŒUVRE DE JACQUELINE GILBERT : ENTRE MOTS ET COULEURS

TROIS VARIATIONS SUR UN MEME STYLE : L’ŒUVRE D’ELIZABETH BERNARD

ISABELLE GELI : LE MOUVEMENT PAR LA MATIERE

L’ART, MYSTIQUE DE LA NATURE : L’ŒUVRE DE DOROTHEE DENQUIN

L’AUTRE FIGURATIF : l’ART D’ISABELLE MALOTAUX

CLAUDINE GRISEL OU L’EMOTION PROTAGONISTE DU MYTHE

VOYAGE ENTRE LYRISME ET PURETE : L’ŒUVRE ABSTRAITE DE LILIANE MAGOTTE

GUY BERAUD OU L’AME INCARNEE DANS LA FORME

LA FEERIE DE L’INDICIBLE : PROMENADE DANS L’ŒUVRE DE MARIE-HELENE FROITIER

JACQUELINE KIRSCH OU LES DIALOGUES DE L’AME

DU CORPS ET DU CODE : L’HERITAGE PICTURAL DE LEONARD PERVIZI

JACQUES DONNAY : ITINERAIRES DE LA LUMIERE

MIREILLE PRINTEMPS : DIALOGUE ENTRE L’ESPACE ET LE SUJET

STEPHAN GENTET: VOYAGE ENTRE LE MASQUE ET LE VISAGE

MARC LAFFOLAY : LE BOIS ET LE SACRE

FLORENCE PENET OU LA COULEUR FAUVE DES REVES

LE SURREALISME ANCESTRAL DE WILLIAM KAYO

CLARA BERGEL : DE L’EXISTENCE DU SUJET



GERT SALMHOFER OU LA CONSCIENCE DU SIGNE

ALFONSO DI MASCIO : D’UNE TRANSPARENCE, l’AUTRE

 

LESLIE BERTHET-LAVAL OU LE VERTIGE DE L’ANGE


TINE SWERTS : L’EAU ENTRE L’ABSTRAIT ET LA MATIERE


ELODIE HASLE : EAU EN COULEURS


RACHEL TROST : FLOATING MOMENTS, IMPRESSIONS D’INSTANTS


VILLES DE L’AME : L’ART DE NATHALIE AUTOUR


CHRISTIAN LEDUC OU LA MUSIQUE D’UNE RENAISSANCE


CHRISTIGUEY : MATIERE ET COULEUR AU SERVICE DE L’EXPRESSION


HENRIETTE FRITZ-THYS : DE LA LUMIERE A LA LUMINESCENCE


LA FORME ENTRE RETENUE ET DEVOILEMENT : L’ART DE JEAN-PAUL BODIN


L’ART DE LINDA COPPENS : LA COULEUR ET LE TRAIT DANS LE DIALOGUE DES SENS


CLAUDE AIEM : OU LA TENTATION DU SIGNIFIE


BOGAERT OU L’ART DE LA MYSTIQUE HUMAINE


MICHEL BERNARD : QUAND L’ART DANSE SUR LES EAUX


PERSONA : DE L’ETAT D’AME AU GRAPHISME. L’ŒUVRE D’ELENA GORBACHEVSKI


ALEXANDRE SEMENOV : LE SYMBOLE REVISITE


VERONICA BARCELLONA : VARIATIONS SUR UNE DEMARCHE EMPIRIQUE


FRANCOISE CLERCX OU LA POESIE D’UN MOMENT


XICA BON DE SOUSA PERNES: DIALOGUE ENTRE DEUX FORMES DU VISIBLE


GILLES JEHLEN : DU TREFONDS DE L’AME A LA BRILLANCE DE L’ACHEVE


JIM AILE - QUAND LA MATIERE INCARNE LE DISCOURS


DIMITRI SINYAVSKY : LA NATURE ENTRE L’AME ET LE TEMPS


FRANÇOISE MARQUET : ENTRE MUSIQUE ET LEGENDE


CLAUDINE CELVA : QUAND LA FOCALE NOIE LE REGARD


LES COULEURS HUMAINES DE MICAELA GIUSEPPONE


MARC JALLARD : DU GROTESQUE A L’ESSENTIEL


JULIANE SCHACK : AU SEUIL DE L’EXPRESSIONNISME MYSTIQUE


ROSELYNE DELORT : ENTRE COULEUR ET SOUVENIR


BETTINA MASSA : ENTRE TEMPS ET CONTRE-TEMPS

XAVI PUENTES: DE LA FACADE A LA SURFACE : VOYAGE ENTRE DEUX MONDES

MARYLISE GRAND’RY: FORMES ET COULEURS POUR LE TEMPS ET L’ESPACE

MARCUS BOISDENGHIEN: ETATS D’AME…AME D’ETATS : EMOTIONS CHROMATIQUES

 

JUSTINE GUERRIAT : DE LA LUMIERE

 

BERNADETTE REGINSTER : DE L’EMOTION A LA VITESSE

 

ANGELA MAGNATTA : L’IMAGE POUR LE COMBAT

 

MANOLO YANES : L’ART PASSEUR DU MYTHE

 

PIERRE-EMMANUEL MEURIS: HOMO LUDENS

 

MICHEL MARINUS: LET THE ALTARS SHINE

 

PATRICK MARIN - LE RATIONNEL DANS L’IRRATIONNEL : ESQUISSES D’UNE IDENTITE

 

CHRISTIAN VEY: LA FEMME EST-ELLE UNE NOTE DE JAZZ?

 

SOUNYA PLANES : ENTRE ERRANCE ET URGENCE

 

JAIME PARRA, PEINTRE DE L’EXISTENCE

Bruxelles ma belle. Et que par Manneken--Pis, Bruxelles demeure!

Menneken-Pis. Tenue de soldat volontaire de Louis-Philippe. Le cuivre de la statuette provient de douilles de balles de la révolution belge de 1830.

(Collection Robert Paul).

© 2017   Créé par Robert Paul.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation